lundi 8 mars 2021
La station du REM à Montréal-Trudeau dans une impasse de 600 M$

La station du REM à Montréal-Trudeau dans une impasse de 600 M$

NOTE DE L'ÉDITEUR
...Et ça recommence!

 

Alors que le tunnelier du Réseau express métropolitain (REM) progresse à 30 mètres sous terre, l’inquiétude et la frustration grandissent chez Aéroports de Montréal (ADM) quant au financement de la station à Montréal-Trudeau, selon nos informations.

Le tunnel avance, mais la possibilité qu’il ne soit jamais utilisé reste sur la table. Le financement du projet de 600 millions est toujours loin d’être bouclé, au point où l’entité qui administre l’aéroport se dit « dans une impasse » et évoque la possibilité de mettre le projet sur la glace indéfiniment. Elle est privée d’une grande part de ses revenus par la pandémie de COVID-19.

Le gouvernement provincial s’était d’abord montré ouvert à venir à la rescousse d’ADM, avant de faire volte-face. Québec fait valoir qu’il s’agit d’une infrastructure fédérale.

La Presse a toutefois appris que le financement de 55 millions accordé quelques semaines plus tard par le même gouvernement au Port de Montréal — aussi une infrastructure fédérale — pour son projet à Contrecœur avait fait sourciller chez ADM.

Québec plaide que les deux dossiers ne sont pas liés.

ADM devait payer sa propre station du REM, mais a fait savoir en juin dernier que l’effondrement du trafic aérien avait plombé ses finances au point de la rendre incapable d’assumer un tel projet.

« Dans l’état actuel des choses, ADM ne voit toujours pas comment elle pourrait assumer les coûts associés à la station, estimés à 600 millions, sans déroger à sa mission première d’autorité aéroportuaire qui l’oblige à investir pour assurer la sécurité de ses installations », a réitéré la porte-parole Anne-Sophie Hamel dans un courriel, précisant que l’organisation demandait un prêt, et non une subvention.

Lire l'article complet: La Presse du 26 janvier 2021