samedi 23 janvier 2021
Pandémie de la COVID-19: des établissements hôteliers prêtent main forte à la Santé publique

Pandémie de la COVID-19: des établissements hôteliers prêtent main forte à la Santé publique

Alors que la pandémie surcharge les hôpitaux dans plusieurs régions du Québec et rend difficile l’isolation des personnes contaminées ou non par la COVID-19, certains établissements hôteliers prêtent main forte en allouant leurs espaces peu ou pas utilisés à des CIUSSS ou CISSS. C’est le cas par exemple du Château Madelinot, aux Îles-de-la-Madeleine, dont une partie est devenue un site de soins de santé temporaire dédié à des aînés. Cette transformation en « site d’hébergement non-traditionnel », comme on les appelle, a permis de répondre aux besoins de la population locale en attendant l’ouverture de lits de CHSLD, prévue à l’hiver 2021.

À Québec, un centre de convalescence a été installé en avril sur trois étages de l’Hôtel Le Concorde. Un changement de vocation qui n’est pas sans exiger une certaine réorganisation ; quelques professionnels de la santé ont par ailleurs dénoncé des « conditions pénibles » à l’hôtel et un espace mal adapté. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a indiqué au Journal de Québec faire le maximum pour assurer la sécurité des usagers et du personnel, mais admet que « le site, à vocation hôtelière, comporte plusieurs désavantages pour les équipes et les patients sur place ».

Lire l'article complet: HRImag du 11 janvier 2021