samedi 23 janvier 2021
Les dépanneurs aimeraient pouvoir livrer alcool et nourriture pendant le couvre-feu

Les dépanneurs aimeraient pouvoir livrer alcool et nourriture pendant le couvre-feu

Des dépanneurs réclament au gouvernement Legault d’assouplir certaines restrictions entourant le nouveau confinement. Ils demandent notamment de pouvoir livrer de la nourriture et de l’alcool durant le couvre-feu, comme pourra le faire le secteur de la restauration.

«Le marché du dépanneur a beaucoup évolué, au cours des dernières années. Il y a plus de dépanneurs qui offrent des mets préparés comme de la lasagne, de la pizza ou des pâtés à la viande», note le DG de l’Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec (AMDEQ), Yves Servais. 

Ce dernier précise ne pas vouloir partir en guerre contre les restaurateurs, dont plusieurs ont eu la vie difficile depuis le printemps, dit-il. Il estime toutefois que son industrie pourrait aussi profiter de cette opportunité de pouvoir livrer des mets et de l’alcool durant le couvre-feu.

«Avant la pandémie, le marché de la restauration était principalement axé sur la consommation sur place. Tranquillement, les restaurants envahissent le créneau de consommation à domicile. Nous, nos ventes sont axées sur la consommation à domicile», fait valoir au Journal de Montréal M. Servais, dont l’organisation compte plus ou moins 1300 membres à travers le Québec.

Lire l'article complet: Journal de Montréal du 8 janvier 2021