vendredi 10 avril 2020
La SAQ assouplit ses processus de livraison et de retour des marchandises

La SAQ assouplit ses processus de livraison et de retour des marchandises

À la suite des demandes de l'Association Restauration Québec (ARQ), la SAQ vient d'annoncer l'assouplissement de ses processus de livraison et de retour des marchandises.

Concernant l'approvisionnement :

► La SAQ lèvera temporairement l’exigence de minimum de caisses pour obtenir une livraison directe à l’établissement. Notez cependant qu’en raison des volumes très faibles, il se peut que les horaires habituels soient modifiés.

► Les titulaires devront toujours passer leur commande 48 heures en avance de la journée de livraison qui leur sera fixée.

► Il se peut également que la SAQ soit dans l'obligation de suspendre certaines routes de livraison directe si le volume devenait trop faible. Si c'était le cas, les titulaires pourront toujours continuer d’aller s’approvisionner dans leur succursale locale.

Pour ce qui est des retours de marchandises : 

► Les retours se feront sans frais, ni pénalités;

► Traitement accéléré des demandes de retour : la SAQ s'engage à accuser réception des demandes dans un délai maximal de 15 jours;

► Les titulaires de permis devront envoyer un courriel à l'équipe de service après-vente à la restauration. Cette équipe les accompagnera ensuite en leur donnant la documentation à remplir et en fixant un rendez-vous, en succursale ou avec la flotte de livraison de la SAQ, pour retourner les produits.

► Les critères de retour sont maintenus : produits aptes à la revente achetés il y a moins d’un an;

► Les produits d'importation privée ne peuvent être retournés à la SAQ.

Modalités de paiement : 

► La SAQ fera preuve preuve de flexibilité;

Les commandes en succursale seront débloquées, même si un titulaire de permis a des factures en retard. La nouvelle commande devra être payée par carte de crédit ou de débit. Même chose en livraison.

Un titulaire de permis qui est en retard dans ses paiements pourra faire une nouvelle commande en donnant l’information d’une nouvelle carte de crédit pour une préautorisation ou, encore, envoyer un virement ou paiement d’avance pour cette nouvelle commande.

Par ailleurs, pour les restauratrices et restaurateurs de Montréal, notez qu'en raison d'une baisse importante de l'achalandage, les deux succursales Payez et Emportez de la SAQ Restauration, soit celles de St-Patrick et de St-Zotique, sont fermées temporairement. La liste des succursales dans lesquelles vous pouvez vous approvisionner est disponible ici.


LE POINT SUR LE PLAN D'AIDE GOUVERNEMENTAL (FÉDÉRAL)

Quelques jours après l'annonce d'un vaste plan d'aide pour les particuliers et les entreprises, le gouvernement canadien en a dévoilé les détails aujourd'hui. Voici ce qu'il faut retenir :

Pour les travailleurs :

Mise en place de la Prestation canadienne d’urgence

Cette prestation imposable permettra d’offrir 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum aux travailleurs qui perdent leur revenu à cause de la pandémie de COVID‑19. La PCU constituera une combinaison plus simple et plus accessible de l’Allocation de soins d’urgence et de l’Allocation de soutien d’urgence, annoncées la semaine passée.

La PCU visera les Canadiens qui ont perdu leur emploi, qui tombent malades, qui sont mis en quarantaine ou qui prennent soin d’une personne atteinte de la COVID‑19, ainsi que les parents qui doivent cesser de travailler pour s’occuper d’enfants malades ou qui doivent rester à la maison en raison de la fermeture des écoles et des garderies. La PCU s’appliquera aux salariés de même qu’aux travailleurs contractuels et aux travailleurs autonomes qui ne seraient autrement pas admissibles à l’assurance-emploi.
** NOUS VÉRIFIONS AUPRÈS DU GOUVERNEMENT SI LES PROPRIÉTAIRES-ACTIONNAIRES D'UN RESTAURANT SONT ÉGALEMENT ADMISSIBLES. DÈS QUE NOUS AURONS LA RÉPONSE, NOUS VOUS LA COMMUNIQUERONS. **

De plus, les travailleurs qui ont toujours un emploi, mais qui ne reçoivent aucun revenu en raison d’interruptions du travail causées par la COVID‑19, seront également admissibles à la PCU. Cette prestation aiderait les entreprises à garder leurs employés en poste pendant qu’ils gèrent ces moments difficiles, tout en leur permettant de conserver la capacité de reprendre rapidement leurs activités dès que cela sera possible.

Pour les entreprises :

► Mise en place d'une subvention salariale temporaire de trois mois accordée aux petites entreprises admissibles. La subvention sera égale à 10 % de la rémunération versée pendant cette période, jusqu’à concurrence d’une subvention maximale de 1 375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur. Les entreprises pourront bénéficier immédiatement de cette mesure de soutien en réduisant leurs versements d’impôt sur le revenu retenus sur la rémunération de leurs employés. Pour en savoir plus, consultez la Foire aux questions du gouvernement du Canada en cliquant ici.

L'ARQ vous invite à suivre les développements de cette crise sans précédent sur ses réseaux sociaux (voir les icônes dessous) et au restauration.org/covid19.