mardi 2 juin 2020
Fernande Ouellet, Personnalité Caribou 2019, se raconte

Fernande Ouellet, Personnalité Caribou 2019, se raconte

Si la ruse est l’art de la feinte, Fernande Ouellet, la personnalité Caribou 2019 est plutôt directe. Entière. La copropriétaire de Rusé comme un canard, touchée par cette «grosse étoile» qui s’ajoute à son cahier de réalisations, a accepté de se raconter. À travers cette histoire qu’elle écrit avec Francis Laroche, son conjoint et partenaire en affaires, elle met en lumière l’avenir de toutes ces «petites fermes», pour lesquelles elle démontre de l’optimisme.

36 heures! C’est le temps qu’ils ont pris pour décider de faire le grand saut et s’établir à la campagne. L’occasion se trouvait sur le Chemin René, à Granby, ils l’ont saisie. Originaire de Grosse-Roches au Bas-Saint-Laurent, installée à Montréal à la fin d’un stage collégial en photographie, elle a d’abord vécu ce retour vers la terre sans que soit défini le projet agricole. Mais rapidement, ils ont opté pour un élevage qui offre de belles possibilités sur le plan de la valeur ajoutée, adapté à la surface et aux bâtiments acquis. C’était en 2010. Un premier lot d’oiseaux, acheté un an plus tard a permis les tests, avant la plongée officielle dans l’aventure, en 2012.

Aujourd’hui, Fernande et Francis élèvent et mettent en marché, 600 canards et 200 oies. Foies gras et oiseaux entiers vont à la restauration haut de gamme. Cuisses, gésiers confits, terrines, charcuterie sont destinés à quelques boutiques spécialisées et à la vente directe. Quant aux résidents de Granby: «Je tente de mieux répondre à la demande locale. Nous voulons reconnaître le fait que la communauté nous a soutenus, dès le jour 1 de l’entreprise.»

Lire l'article complet: Caribou du 11 décembre 2019