vendredi 5 juin 2020
Salon Wine Paris-Vinexpo: on garde espoir de relancer les exportations malgré les taxes de Trump et le coronavirus

Salon Wine Paris-Vinexpo: on garde espoir de relancer les exportations malgré les taxes de Trump et le coronavirus

Plus de 2000 vignerons ou négociants et 30 000 acheteurs, restaurateurs ou cavistes venus du monde entier sont attendus jusqu’à mercredi au salon Wine Paris-Vinexpo dans l’espoir de relancer les exportations de vins et alcools européens, touchées par les taxes Trump, et les incertitudes chinoises liées au coronavirus.

Les vins et alcools, dont les trois principaux producteurs et exportateurs mondiaux sont européens (Italie, France et Espagne), sont particulièrement exposés aux aléas qui pèsent sur le commerce international de marchandises ces récentes semaines.

Ainsi en novembre aux États-Unis, les exportations de vins français se sont effondrées de 44 % par rapport à octobre, durement frappées par les taxes de 25 % imposées par l’administration Trump à partir du 18 octobre sur les vins « tranquilles » (non pétillants) de moins de 14 degrés, français, allemands et espagnols.

Côté chinois, le ralentissement de la croissance économique pèse sur la consommation de vin dans ce pays, ainsi que la concurrence de plus en plus vive des vins chiliens en vrac, exemptés de droits de douane, souligne l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Mais la crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus pourrait aussi déstabiliser le marché mondial du vin, organisé autour de grands salons internationaux qui permettent les rencontres et la commercialisation des crus de l’année précédente.

Lire l'article complet: La Presse du 11 février 2020