mercredi 8 avril 2020
Dès juin 2020, Annexair de Drummondville produira du biocomposite qui remplacera l’acier

Dès juin 2020, Annexair de Drummondville produira du biocomposite qui remplacera l’acier

Une usine ultramoderne de 40 millions $ sur le bord de l’autoroute 20, près de Drummondville, réutilisera 30 millions de bouteilles de plastique par an, dès son ouverture en juin 2020, pour produire du biocomposite qui remplacera l’acier.

« C’est une première mondiale », communique le président d’Annexair, François Lemieux.

L’entreprise de Drummondville utilisait des milliers de tonnes d’acier chaque année pour fabriquer les énormes caissons de ses systèmes de ventilation en haute efficacité énergétique HVAC, conçus sur mesure.

Préoccupée par l’avenir de la planète, Annexair a développé un nouveau produit, le biocomposite, pour remplacer l’acier traditionnel, qui est le plus grand générateur de gaz à effet de serre (GES) du secteur industriel.

« C’est un sujet de l’heure sur la planète présentement. On parle beaucoup des bouteilles de plastique. On a trouvé quoi faire avec ces bouteilles-là, mais de manière intelligente », fait-il valoir François Lemieux.

Lire l'article complet: Le Journal de Montréal du 13 décembre 2019