mardi 25 février 2020
Le conseil municipal de Trois-Rivières refuse une subvention de 100 000$ au GP3R pour des raisons écologiques

Le conseil municipal de Trois-Rivières refuse une subvention de 100 000$ au GP3R pour des raisons écologiques

Dans un vote serré, les élus de Trois-Rivières ont décidé de ne pas octroyer une subvention de 100 000 $ au Grand Prix de Trois-Rivières pour l’organisation d’activités familiales gratuites en marge du rallycross hivernal.

Neuf conseillers municipaux ont voté contre la résolution. Cinq conseillers ainsi que le maire, Jean Lamarche, ont voté en faveur du versement de cette subvention.

«Confier un mandat d’événement hivernal à une organisation qui a déjà fait ses preuves, de prendre une journée de courses auxquelles on pouvait greffer des activités familiales certainement gratuites, c’était pour moi une occasion, a élaboré le maire Lamarche en entrevue à Facteur matinal. Maintenant, pour des raisons pour la plupart idéologiques, les conseillers ont décidé de ne pas aller de l’avant. Je suis obligé de me ranger à cette décision, mais je ne suis pas obligé d’être en accord.»

Plusieurs conseillers ont dit avoir voté contre la résolution en raison de leur engagement à l'égard de la lutte contre les changements climatiques, d'autant que le conseil municipal a déclaré l'état d'urgence climatique il y a moins d'un an. Plusieurs ont aussi évoqué le fait que des milliers de gens ont marché pour le climat dans les rues de Trois-Rivières en septembre et, donc, que ce serait incohérent d'encourager un événement qui émet autant de gaz à effet de serre.

Lire l'article complet: Radio-Canada du 5 novembre 2019

NOTE DE L'ÉDITEUR

Faut-il comprendre que maintenant le Grand Prix F1 pourrait être menacé à Montréal, au nom de la pollution?

N'importe quoi!!!