mardi 17 septembre 2019
À peine dans la vingtaine, Julie Anna et Laurence Pilote vivent leur rêve d’enfance

À peine dans la vingtaine, Julie Anna et Laurence Pilote vivent leur rêve d’enfance

Nombreux sont les passionnés de gastronomie qui caressent le rêve d’ouvrir leur propre restaurant, mais la compétition féroce dans le milieu finit par décourager bon nombre d’entre eux. À peine entrées dans la vingtaine, les sœurs Pilote, elles, n’ont pas eu peur de se lancer à l’aventure il y a deux ans. Aujourd’hui, leur restaurant est devenu une adresse incontournable à Montréal.

Situé au cœur de la très animée rue Wellington, dans le quartier de Verdun, le Pigor a réussi à se tailler une place dans l’industrie de la gastronomie montréalaise grâce à une équipe jeune et dynamique.

Julie Anna et Laurence Pilote, propriétaires des lieux, n’avaient que 22 et 21 ans lorsqu’elles ont réalisé leur rêve d’enfance.

«Quand le moment est bon, le moment est bon. Et c'est ça qui est arrivé avec ici. Avec ma sœur, ça faisait peut-être deux ans qu'on préparait des plans d'affaires, en disant que ça va arriver un jour, et puis voilà!» - Julie Anna Pilote, copropriétaire du Pigor

C’est après des études en gestion à l’Institut d’hôtellerie que Julie-Anna succombe aux plaisirs de l’hospitalité, multipliant les emplois dans le domaine et occupant diverses fonctions dans différents établissements.

«J'ai réalisé qu’il n’y a pas plus beau cadeau que de faire plaisir à quelqu'un en se faisant plaisir», dit-elle.

Lire l'article complet: Radio-Canada du 27 juillet 2019