lundi 16 septembre 2019
Instagram, indispensable vecteur de communication et de marketing des professionnels du tourisme

Instagram, indispensable vecteur de communication et de marketing des professionnels du tourisme

«Il y a de plus en plus de clients qui ne regardent pas la carte et commandent en montrant des photos de plats sur leur téléphone. Parfois, ils se plaignent quand la framboise n'est pas exactement comme sur leur écran», racontait récemment, au magazine Society, Cathy Closier, la patronne du Season. Ce restaurant parisien à la déco «d'inspiration new-yorkaise» est devenu en quelques mois la cantine préférée des «instagrameurs» qui s'y bousculent pour partager sur leur plateforme préférée les photos de leurs pancakes fluffy et autres açaï bowls.

Une success story qui fait des envieux. Pas étonnant, car avec plus d'un milliard d'utilisateurs actifs par mois à travers le monde, et plus de 17 millions en France, Instagram est désormais devenu le réseau social de référence. Utilisé principalement à ses débuts, en 2010, par les amoureux de belles images, il est en passe de supplanter les moteurs de recherche chez les plus jeunes, qui y voient le medium parfait pour découvrir les nouvelles tendances beauté, mode, food ou carrément pour y dénicher le prochain lieu photogénique où passer leurs vacances.

«Parfait pour faire rêver»

Une tendance déjà remarquée en 2017 par une étude menée auprès de 1 000 jeunes Britanniques pour une compagnie d'assurance de voyage : dans cette enquête, 40% des millenials interrogés affirment choisir leur destination de vacances d'après son potentiel sur Instagram. Ils sont 23% à reconnaître que les contenus partagés sur les réseaux sociaux peuvent avoir une influence sur le choix de leur lieu de voyage (la proportion monte à 29% des Français dans le cas d'un hébergement), d'après une étude Expedia citée par L'Usine digitale.

La plateforme de partage de photos, et désormais de vidéos et de stories, est devenue un tel outil de prescription qu'il a contraint les professionnels à l'intégrer dans leurs campagnes de communication. Contacté par franceinfo, Instagram affirme que près de la moitié des entreprises présentes sur son réseau social communiquent uniquement par ce biais et n'ont pas de site internet. Une stratégie logique face à l'ampleur prise par le réseau, selon Stanislas Lucien, directeur associé chez Travel Insight, une agence de communication spécialisée dans le tourisme, «ce secteur a l'obligation de faire rêver et inspirer, et Instagram est le parfait relais de cette mise en avant d'un contenu avant tout visuel, qu'il s'agisse de belles eaux turquoise avec des plages de sable blanc ou d'expériences avec de belles rencontres». 

Lire l'article complet: franceinfo du 21 juillet 2019