jeudi 19 septembre 2019
L’ITHQ a offert une formation sur mesure à des cuisiniers cris travaillant en CPE

L’ITHQ a offert une formation sur mesure à des cuisiniers cris travaillant en CPE

Le gouvernement de la nation crie a récemment fait appel aux experts de l’ITHQ pour développer de nouvelles recettes destinées aux bambins fréquentant les centres de la petite-enfance de la région de la Baie-James et pour offrir une formation sur mesure à 16 cuisiniers et cuisinières œuvrant dans ces CPE.

« J’avais eu la chance de vivre un projet assez similaire voici 18 ans. Ça avait été une expérience puissante, très marquante. J’ai d’ailleurs vécu le 11 septembre dans les bois de Val-d’Or… », confie Nicole-Anne Gagnon, enseignante à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Lorsque les responsables de l’Institut montréalais se sont mis en quête de volontaires parmi leurs professeurs et formateurs pour participer à ce projet avec les Cris, elle n’a donc guère hésité et a immédiatement levé la main. Et la voilà embarquée, une fois encore, dans une aventure aussi gourmande qu’humaine.

Rapidement, la professeure est entrée en contact avec Lilian Kandiliotis, attachée au département de santé publique et des services sociaux. Les deux femmes ont discuté des besoins, des attentes, des envies. « L’idée de base était relativement simple : il fallait amener les enfants à mieux manger mais aussi leur faire découvrir le plaisir de manger sainement », explique la pédagogue. Dix recettes de repas et dix collations seront finalement retenues. « Rien d’extraordinaire, rien de révolutionnaire », résume, modeste, Nicole-Anne Gagnon. Poulet frit au four, biscuits protéinés, poisson pané : les recettes se veulent nutritives, savoureuses et amusantes. « Funny, yummy, easy ! » Leur simplicité devra d’ailleurs permettre aux parents des tout-petits de les reproduire à la maison.

Pour se faire une meilleure idée du quotidien dans les cuisines de cette poignée de CPE, pour « tâter le pouls », comme elle dit, Nicole-Anne Gagnon a également pris la direction du territoire Eeyou Istchee et passé trois jours aux côtés de ces cuisiniers. Elle y a notamment constaté que, grâce à d’importants investissements, ceux-ci évoluent dans des espaces bien rénovés, bien équipés.

Lire l'article complet: HRImag du 19 juin 2019