mardi 11 décembre 2018
MONTRÉAL - le chaos au quotidien pour la livraison aux restaurateurs et aux commerçants

MONTRÉAL - le chaos au quotidien pour la livraison aux restaurateurs et aux commerçants

Plusieurs commerçants près du marché Jean-Talon, dans l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, à Montréal, sont en colère, car des travaux perturbent l’accès à leur commerce depuis plusieurs mois.

Selon les commerçants, les cônes orange, qui nuisent à l’achalandage et aux revenus, ont engendré une saison estivale catastrophique.

Des marchands songent même à fermer boutique.

«Ça a fait un très gros tort pour toute notre grosse saison. Elle a été baissée certainement de 35 à 40%», selon un commerçant rencontré lundi par TVA Nouvelles.

«Les cultures n’attendent pas. Quand les produits sont prêts, il faut les cueillir et les vendre», a ajouté un autre marchand.

C'est principalement l'aménagement permanent des avenues Casgrain et Shamrock qui dérange et sème la colère des marchands.

«Cet arrangement-là, la rue, c'est un entonnoir», a lancé un commerçant.

Le projet de réaménagement est dirigé par l'arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie. Depuis juillet, les portions de rue fermées et les trottoirs inaccessibles entrainent un véritable casse-tête pour les camions de livraison.

«Habituellement, c'est 5 minutes, là ça te prend quasiment une heure y aller», a soutenu un marchand.

Les travaux sur l'avenue Shamrock doivent être terminés en principe au moins de novembre.

Mais bien avant le début de ceux-ci, les commerçants avaient mis sur pied une pétition, qui a d'ailleurs récolté 15 000 signatures et qui sera éventuellement déposée au conseil municipal.

Source: TVA Nouvelles du 8 octobre 2018