lundi 6 juillet 2020
Montréal-Trudeau a le pire Wi-Fi en Amérique du Nord

Montréal-Trudeau a le pire Wi-Fi en Amérique du Nord

L’Aéroport international Pierre-Elliot Trudeau de Montréal arrive bon dernier dans un rapport sur la vitesse du service internet sans fil dans les principaux aéroports américains et canadiens.

Avec une vitesse moyenne de téléchargement de 6,41 mégabits par seconde (Mbps), Montréal-Trudeau fait figure de cancre parmi les 24 aéroports sur lesquels se penche le rapport de Speedtest, qui permet à ses utilisateurs de mesurer la performance de leur service internet. À titre de comparaison, l’aéroport de Seattle arrive premier au classement, avec une vitesse de 103 Mbps.

Au pays, c’est l’aéroport de Calgary qui a le meilleur internet sans fil, avec une vitesse de téléchargement de 67,23 Mbps en moyenne. Il arrive en troisième position du classement et est suivi par Vancouver (7e, 50,11 Mbps). L’aéroport Pearson de Toronto arrive pour sa part 23e, juste devant Montréal-Trudeau, avec une vitesse moyenne de 7,14 Mbps.

La vitesse de téléchargement a toutefois plus que triplé à l’Aéroport Pierre-Elliot-Trudeau depuis 2017, alors qu’elle était en moyenne de 1,92 Mbps.

Cette basse vitesse dans les principaux aéroports canadiens peut cependant s’expliquer par la piètre performance d’Internet au pays. Dans un rapport de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet publié en 2016, la vitesse moyenne de téléchargement était de 18,64 Mbps au Canada.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) souhaite pour sa part que la vitesse de téléchargement soit d’au moins 50 Mbps pour 90 % des ménages d’ici 2021.

Source: Lou White, via TVA Nouvelles du 17 juin 2018