vendredi 19 octobre 2018
Une bonne nouvelle pour un Chef de Roberval

Une bonne nouvelle pour un Chef de Roberval

Âgé d’à peine 35 ans, le chef Pierre-Laurence Valton-Simard, originaire de Roberval au Lac-Saint-Jean, cumule plusieurs expériences en cuisine malgré son jeune âge et il s’apprête à relever l’un des défis les plus prestigieux de sa carrière: servir les plus grands dirigeants du monde.

En plus d’avoir participé à plusieurs grands concours culinaires, dont quelques-uns télévisés, le chef jeannois a notamment été chef exécutif à l’Hôtel Le Concorde de Québec et est maintenant chef exécutif au Manoir Richelieu, dans Charlevoix.

Il sera aux fourneaux pour régaler les plus grands dirigeants du monde réunis au Sommet du G7, qui se tiendra au Manoir Richelieu les 8 et 9 juin prochain.

Un défi de taille pour le jeune Robervalois qui a déjà commencé à préparer l’événement, mais qui garde tout de même la tête froide en ce qui concerne ce rendez-vous international.

«On se sent fébrile et on a très hâte de les accueillir au Manoir. On fait déjà des grands événements, alors pour nous ça fait quand même partie du travail au quotidien. [...] le G7, c’est quand même non négligeable comme événement», avoue le jeune chef en entrevue à TVA Nouvelles.

Menu secret

Cuisiner pour un rassemblement aussi prestigieux que le G7 amène son lot de réglementations et de mesures de sécurité, si bien que M. Valton-Simard ne peut révéler la composition de son menu, qu’il garde secret pour l’instant.

Il insiste par contre sur le fait que celui-ci sera à l’image de la région de Charlevoix et qu’il souhaite faire découvrir le Québec au reste du monde.

«C’est sûr qu’il y a des indissociables, comme le sirop d’érable et on a certains produits au Québec qu’on ne peut pas vraiment passer à côté. Sinon, l’objectif, c’est vraiment de faire vivre la région de Charlevoix. On a des producteurs d’exception ici», assure le cuisinier.

M. Valton-Simard continuera de travailler à son menu d’ici le Sommet du G7, afin que ses assiettes soient parfaites pour recevoir les Donald Trump, Angela Merkel et Justin Trudeau de ce monde.

Le sommet du G7, c’est:

Les dirigeants de 7 pays réunis pendant 2 jours (Canada, États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie).

Jusqu’à 12 000 chambres nécessaires pour loger les dirigeants, les dignitaires et les journalistes internationaux.

Un investissement de 15 millions $ pour la construction de nouvelles tours de télécommunications dans Charlevoix et le Bas-Saguenay.

Source: Lou White, via TVA Nouvelles du 31 janvier 2018