jeudi 18 juillet 2024
Freixenet pourrait prochainement appartenir à 50% à l'allemand Henkell

Freixenet pourrait prochainement appartenir à 50% à l'allemand Henkell

L’allemand Henkell, filiale vins et spiritueux du groupe Dr.Oatker, pourrait bientôt acquérir 50,7 % de Freixenet. Il avait fait sa première offre en 2016 mais la situation politique de la Catalogne, la région de Freixenet, et le refus de plusieurs actionnaires ont retardé le processus. Le rachat du spécialiste du cava espagnol, Freixenet, par l’allemand Henkell, filiale du groupe Dr. Oatker, est un dossier au long cours. 

Il semble se débloquer car plusieurs actionnaires de Freixenet seraient prêts à vendre leurs parts, a annoncé le journal espagnol Lavanguardia. Freixenet étant une entreprise catalane, Henkell attend le résultat des élections du 21 décembre qui fixeront l’avenir de la Catalogne.

Si les indépendantistes gagnaient ces élections, il n’est pas évident que l’allemand maintienne son offre estimée à 250 M€ pour 50,7 % du capital de Freixenet. Henkell a présenté son offre d’achat il y a plus d’un an, mais le décès des sœurs Carmen et Pilar Ferrer Sala, filles des fondateurs de l’entreprise, ainsi que le désaccord des différentes branches familiales ont ralenti le processus.

Source: Revue Vinicole Internationale

NOTE DE L'ÉDITEUR

Si Henkell réussit à avoir 50% de Freixenet, il deviendra le No 1 mondial des vins mousseux.