mardi 18 juin 2024
Marc Cadieux, PDG de l'Association du camionnage du Québec Marc Cadieux, PDG de l'Association du camionnage du Québec

Abandon de la livraison locale à cause de l'échangeur Turcot?

Des compagnies de camionnage songent carrément à abandonner leurs opérations de livraison en ville en raison des travaux de l'échangeur Turcot, qui atteindront dès lundi un point critique, et ce, pour les deux prochaines années.

C’est du moins ce qu’a confié Marc Cadieux, PDG de l'Association du camionnage du Québec, à TVA Nouvelles.

«Les coûts ont explosé dernièrement au niveau de la livraison locale. Il y a des voies alternatives, comme l'autoroute 40. Toutefois, nous sommes confrontés à un passage obligé avec la reconstruction de Turcot mais cela entraîne des coûts exponentiels pour plusieurs transporteurs», a expliqué Marc Cadieux.

«D'ailleurs, plusieurs transporteurs pensent aussi abandonner la livraison locale», a-t-il aussi précisé.

Sunny Sanghera, directeur de la compagnie Transport National de Dorval, affirme que ses camionneurs perdent beaucoup de temps dans le réseau routier depuis quelque temps.

«Ils mettent entre quatre et cinq heures de plus par jour pour faire leur trajet en raison des travaux. Pour l'entreprise, ce sont des coûts supplémentaires en essence et en chauffeurs. De plus, l'équipement s'use plus rapidement», raconte le dirigeant.

Source: TVA Nouvelles du 9 décembre 2017