vendredi 12 avril 2024
Démission de Raymond Paré, numéro 2 de la SAQ

Démission de Raymond Paré, numéro 2 de la SAQ

Le vice-président aux finances de la Société des alcools du Québec (SAQ) quitte ses fonctions «pour explorer de nouveaux défis professionnels», a confié au Journal Anne-Sophie Hamel, porte-parole de la société d’État.

«Il nous a avisés de sa décision. Alors, nous respectons son choix», a dit Mme Hamel, directrice des Affaires publiques de la SAQ. L’annonce a été faite aux employés jeudi dernier. L’ancienne directrice des finances, Edith Filion, assure l’intérim.

La porte-parole de la SAQ a aussi tenu à souligner le travail accompli par Raymond Paré au sein de la société d’État. «Nous le remercions pour sa contribution, notamment pour l'amélioration de la performance financière de l'organisation au cours des deux dernières années», a-t-elle ajouté, sans en dire plus.

Au mois de juin dernier, Le Journal révélait que M. Paré faisait partie des cinq plus hauts dirigeants de la SAQ à avoir empoché un boni l’an dernier. En plus de son salaire annuel de 312 000 $, M. Paré avait reçu un boni de 93 188 $.

Longue feuille de route

Raymond Paré a été le grand argentier d’Alimentation Couche-Tard, aujourd’hui valorisée à plus de 33 milliards $. Au moment de sa démission de son poste, des raisons familiales avaient été évoquées pour expliquer son départ.

M. Paré avait été de tous les combats chez Couche-Tard quand il y travaillait, pilotant une croissance phénoménale des affaires partout sur la planète.

À son arrivée à la SAQ, en 2015, certains le pressentaient pour le poste de président.

Source: Journal de Montréal du 7 août 2017