dimanche 15 septembre 2019
Tracts collés sur 150 restaurants montréalais

Tracts collés sur 150 restaurants montréalais

Mardi matin, plusieurs dizaines de restaurateurs montréalais s’étonnaient en découvrant un tract collé sur leurs vitrines et devantures ou, dans certains cas, à l’arrière de leurs établissements. Conditions de travail, salaire minimum et retraite, partage des pourboires, débat sur l’identité culinaire québécoise, abus de pouvoir et intimidation,..., les sujets abordés, une quinzaine au total, étaient variés et résumés en quelques lignes.

L’auteure de cette affiche, Annie Maheux, connaît bien l’univers de la restauration. Elle devrait notamment finir, à l’automne prochain, son cursus à l’ITHQ. « Par cette action, j’ai tenu à dénoncer diverses situations, mais aussi à provoquer le débat, explique la jeune femme. Je trouve ça étrange qu’un métier aussi fabuleux que la restauration soit encore aujourd’hui aussi archaïque. »

Pour lire l'article complet : HRImag du 6 juillet 2017

NOTE DE L'ÉDITEUR

Les futurs employeurs de cette jeune femme vont-ils oublier ce geste de rébellion sur les vitrines des restaurants?

Seul l'avenir nous le dira.

C'est une façon à elle de vouloir se démarquer et de dénoncer les injustices... Elle n'a pas débuté sa carrière et elle va en avoir, des causes, à défendre.