jeudi 19 septembre 2019
Michelin & Robert Parker Wine's Advocate s'associent Source: page Facebook de Robert Parker's Wine Advocate

Michelin & Robert Parker Wine's Advocate s'associent

Michelin a annoncé mercredi avoir acquis 40 % de la société Robert Parker Wine's Advocate (RPWA), grand nom de la critique des vins, opérant ainsi un rapprochement entre deux institutions à l'influence semblable dans l'oenologie et la gastronomie.

Le montant de l'investissement n'a pas été précisé. RPWA, fondé par le célèbre critique américain Robert Parker en 1978, collaborait déjà avec la firme au bibendum sur des "expériences de table" en Asie, a souligné l'entreprise dans un communiqué.

Ces événements consistaient en l'organisation de dîners avec, d'un côté, des chefs étoilés aux cuisines et, de l'autre, une sélection de vins parmi les mieux notés par le guide Parker. Michelin a expliqué compter sur son rapprochement avec RPWA pour étendre ces dîners aux Etats-Unis, voire à l'Europe.

La société américaine, installée à Monkton (Maryland, est), Napa (Californie, ouest) mais aussi à Singapour, publie depuis 1992 le bimestriel "The Wine Advocate". Les critiques de M. Parker, 69 ans, donnent le "la" dans le monde du vin, en particulier les Bordeaux.

L'oenologue, qui a lui-même cessé de noter les Bordeaux en 2016, a parfois vu son influence critiquée: le sommelier et documentariste Jonathan Nossiter l'accusait notamment en 2004, dans son film à succès "Mondovino", de contribuer à uniformiser le goût du vin.

M. Parker avait cédé en 2012 la majorité de son groupe à un consortium d'investisseurs singapourien. Michelin n'a pas précisé s'il avait acquis ses 40 % auprès de ce groupement.

Le manufacturier de pneumatiques édite lui-même d'influents guides gastronomiques et son rapprochement avec RPWA "va permettre à nos clients amateurs de restaurants haut de gamme mais aussi de grands crus, de vivre des expériences uniques au monde", a indiqué Alexandre Taisne, directeur des activités gastronomiques et de voyage de Michelin, cité dans le communiqué.

Source: Le Point du 5 juillet 2017