jeudi 22 février 2024
Commerce de détail : illustration d'un scénario apocalyptique

Commerce de détail : illustration d'un scénario apocalyptique

Si vous pensiez que le pire était passé en ce qui a trait aux faillites des détaillants, ces images vous prouveront le contraire. En fait, au sud de la frontière, le rythme des faillites de commerçants traditionnels atteint un niveau record, avec des noms bien connus ici comme BCBGMAXAZRIA, Radio Shak et Payless.

Visual Capitalist a réalisé une série de graphiques qui font état d'un scénario apocalyptique pour les détaillants traditionnels de briques et de mortiers. Pas moins de 8600 magasins devraient fermer leurs portes cette année, selon une prévision de Credit Suisse. Le commerce en ligne continue évidemment de gagner des parts de marché, mais ce qui a de quoi inquiéter, c'est qu'il revendique encore moins de 10% du total des ventes au détail.

Au même moment de ce côté-ci de la frontière, à la Bourse de Toronto, les chaînes bien connues Sears Canada (SCC, 1,18$, -4,8%) et Le Château (CTU, 0,13$, -7,14%) touchent de nouveaux creux annuels.

Ces images, lorsque juxtaposées aux résultats étincelants annoncés par Amazon (AMZN, 940$US) la semaine dernière, ont de quoi alimenter les réflexions des investisseurs et des gens d'affaires.

Source: Les affaires du 3 mai 2017

NOTE DE L'ÉDITEUR

Quelle tristesse de constater que ces grandes chaînes font faillite. Elles ont fait la pluie et le beau temps durant des années, au détriment des clients.
Les achats sur Internet ne sont pas de tout repos pour les entreprises, même si c'est la tendance.
Plus que jamais, il faut être à l'écoute du client, et de son réel pouvoir d'achat... De là l'importance du BIG DATA.