dimanche 21 avril 2024
Les auteurs du livre « Hommes engagés à nourrir le Québec », M. Michel Jutras et Mme Rose-Hélène Coulombe Les auteurs du livre « Hommes engagés à nourrir le Québec », M. Michel Jutras et Mme Rose-Hélène Coulombe

Deux auteurs soulignent l’apport historique des bâtisseurs de l’ARQ dans le visage alimentaire du Québec

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) est heureuse de souligner la parution du troisième livre de la trilogie de la Collection « Culture & Patrimoine », intitulé « Hommes engagés à nourrir le Québec », rédigé par les auteurs Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras. Elle s’y sent d’autant plus liée, du fait qu’ils ont donné une place importante à des portraits de nombreux anciens présidents du conseil d’administration de l’ARQ, soulignant ainsi le rôle primordial qu’a joué l’Association dans l’évolution de la restauration québécoise, et ce, depuis près de 80 ans.

rose helene livre hommes engages nourrir quebec

L’ARQ tient à saluer la plume des deux auteurs, qui ont su rendre de façon juste et représentative l’implication de ces hommes qui ont façonné l’industrie au fil des ans, qui ont fait partie intégrante de son développement et qui peuvent assurément se targuer d’avoir fait une différence! Pour le président du CA de l’ARQ, M. Claude Gauthier, cette reconnaissance est pleinement méritée : « L’implication et le dévouement de ces hommes dans l’Association et dans l’industrie de la restauration ont fait en sorte que l’ARQ est toujours là, bien vivante, bien vibrante et dédiée à ses 5 500 membres, à l’aube de ses 80 ans d’existence. Ces multiples décennies auront permis à l’ARQ d’être reconnue par tous comme un joueur majeur qui ne peut être laissé de côté lors de la prise de décisions importantes touchant le milieu, et ce, grâce à ces personnes de cœur et de passion », a-t-il déclaré.

Cet ouvrage, qui complète les deux publications précédentes, soit « Femmes engagées à nourrir le Québec » et « Histoires de gourmands/Culture culinaire », relate l’histoire des artisans de la terre, mais aussi de ceux qui les accompagnent, les conseillent et les informent.

L’ARQ au fil du temps

L’Association des restaurateurs du Québec naît le 6 juin 1938, sous l’impulsion d’une quinzaine de restaurateurs voulant contrer une législation provinciale instaurant une taxe de vente sur les repas. Elle se nomme alors Quebec Provincial Restaurant Association. C’est dans les années 50 qu’elle se développe plus intensément et, en 1965, qu’elle prend son nom actuel. En 1979 est lancé le Salon Rest-Hôte, qui pendant 32 ans sera la foire commerciale incontournable de toute l’industrie. Les Salons ARQ Contacts régionaux ont depuis pris la route pour aller à la rencontre des restaurateurs, dans leurs milieux de vie. En 2006 débute le Programme d’achats Privilège Plu$ (PAPP), le plus important regroupement d’achats pour la restauration au Québec et qui compte aujourd’hui plus de 1 900 membres s’étant partagé, au fil des ans, près de 10 millions de dollars en ristournes.

Finalement, l’ARQ s’est positionnée à de nombreuses reprises dans des dossiers d’importance pour défendre les intérêts de ses membres. Qu’on pense au vin libre et à la création des permis « apportez votre vin » dans les années 80, à la Loi 43 décrétant la déclaration des pourboires obligatoires, à l’instauration de la TPS au début des années 90, à l’interdiction de fumer dans les lieux publics au milieu des années 2000, à l’instauration du module d’enregistrement des ventes (MEV) en 2011, à l’harmonisation de la taxe spécifique sur l’alcool en 2014, aux hausses du salaire minimum, au maintien du crédit d’impôt sur les pourboires déclarés, à la modernisation de la Loi sur les permis d’alcool, aux nouvelles mesures de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme, pour ne nommer que ceux-là. L’ARQ, depuis sa fondation, n’aura assurément pas chômé pour assurer à ses membres des conditions d’exploitation favorables.