mercredi 17 juillet 2024
Régionalisation des vins du Québec à la SAQ souhaitée par les producteurs locaux

Régionalisation des vins du Québec à la SAQ souhaitée par les producteurs locaux

Alors qu’il prévoit une forte croissance du nombre de bouteilles produites au cours des prochaines années, le président du Conseil des vins du Québec (CVQ), Louis Denault, entrevoit un avenir prometteur en ce qui concerne la place qu’occuperont les produits viticoles d’ici sur les tablettes de la SAQ.

« Je pense que prochainement, il n’y aura même plus d’appels d’offres parce que la SAQ cherche des produits du Québec, lançait avec enthousiasme M. Denault, en marge du congrès Cidres, vins et alcools d’ici qui se tenait à Drummondville, jeudi et vendredi. Si notre vin passe les tests de laboratoire et que le prix n’est pas exagéré, ils vont prendre notre produit. »

La SAQ présente régulièrement à ses partenaires d’affaires ses besoins, notamment en vin. Par exemple, on cherche des vins de macération (orange) européens, des rosés de Provence, des blancs de Nouvelle-Zélande ou des rouges du Québec. Les agents et producteurs qui ont des boissons qui correspondent à la demande soumettent des candidatures. La SAQ les étudie, fait des dégustations à l’aveugle et prévient les heureux élus. Or, les vignerons québécois croient que le processus sera simplifié pour eux.

Lire la suite: La Presse du 18 mars 2023