jeudi 11 août 2022
Le gouvernement fédéral lance un nouveau programme d'aide à l'intention du secteur vinicole canadien

Le gouvernement fédéral lance un nouveau programme d'aide à l'intention du secteur vinicole canadien

La croissance de l'industrie du vin du Canada est une réussite remarquable. Cette industrie offre des occasions d'affaire pour les viticulteurs et les producteurs de vin, tout en contribuant à la vitalité économique des régions rurales. Le gouvernement du Canada mise sur ce succès pour faire en sorte que l'industrie continue de se développer. Aujourd'hui, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé les détails d'un nouveau programme d'aide au secteur des vins, d'une durée de deux ans et d'un montant maximal de 166 millions de dollars, qui fournira aux établissements vinicoles les outils dont ils ont besoin pour rester innovants et compétitifs, afin qu'ils puissent capitaliser sur de nouvelles occasions.

Pour assurer un avenir florissant à l'industrie vinicole, le gouvernement du Canada a travaillé en consultation avec les intervenants de l'industrie pour élaborer un programme qui aiderait les établissements vinicoles canadiens à surmonter les nouveaux défis à court terme.

Tous les établissements vinicoles autorisés au Canada qui produisent du vin en vrac à partir de produits agricoles primaires fermentés comme les raisins, les petits fruits, d'autres fruits, les pissenlits, le riz et la sève, ou qui sous-traitent cette production seront admissibles à une aide dans le cadre de ce programme. L'aide sera fournie sous la forme d'une subvention en fonction de la production de vin en vrac fermenté au Canada à partir de produits agricoles primaires nationaux et/ou importés au cours des années précédentes. Les paiements individuels dépendront du nombre total de litres de vin admissible présenté au programme et de la production totale de vin admissible des différents demandeurs.

Les demandes pour la première année du programme peuvent être soumises entre le 4 juillet et le 12 août 2022.

Le dynamisme de l'industrie vinicole canadienne contribue de façon importante à l'économie du pays : la croissance s'observe dans tous les secteurs de la chaîne de valeur, de la culture du raisin à la vente au détail et au tourisme. Le gouvernement du Canada reste déterminé à renforcer l'avenir de l'industrie vinicole canadienne afin que les établissements vinicoles continuent de prospérer au pays et sur le marché mondial.

Citations

« Nos produits locaux et nos routes des vins contribuent à l'attractivité et à la vitalité de nos régions. Cette aide accordée aux vignobles canadiens va leur permettre d'innover et d'être plus productifs et compétitifs. » – L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Notre industrie vinicole est un important moteur économique et touristique pour les collectivités du Canada. Nous avions dit que nous serions là pour nos producteurs de vin, ainsi que pour les travailleurs de cette industrie. » – L'honorable Randy Boissonnault, ministre du Tourisme et ministre associé des Finances

« Vignerons Canada applaudit cet investissement historique et remercie la ministre Bibeau ainsi que le gouvernement fédéral pour leur engagement envers l'industrie vinicole canadienne. Ce soutien fédéral constitue une étape cruciale pour aider à rétablir la stabilité et la confiance dans le secteur; il permettra aux établissements vinicoles de réinvestir dans leurs entreprises et leurs employés. Un secteur vitivinicole sain et dynamique apportera des milliards de dollars en retombées économiques aux collectivités locales et rurales sous forme d'emplois, de recettes fiscales, de soutien au secteur hôtelier et à l'ensemble de la chaîne de valeur du vin et du raisin. » – Dan Paszkowski, président et directeur général de Vignerons Canada

Faits en bref
  • Les détails du programme peuvent être consultés en ligne dès maintenant.
  • Il y a environ 800 établissements vinicoles autorisés au Canada, dont la plupart sont situés en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse.
  • Depuis 2016, Agriculture et Agroalimentaire Canada a fourni un soutien d'environ 14,2 millions de dollars pour la recherche et le développement des marchés de l'industrie vinicole canadienne.
  • Une exploitation viticole qui aurait produit, par exemple, 100 000 litres de vin au cours de l'année écoulée pourrait recevoir environ 80 000 $ dans le cadre de ce programme d'aide au secteur des vins. Ce montant dépend de la quantité totale de vin admissible produite par le demandeur ainsi que de la quantité de vin admissible déclarée dans la demande de participation au programme. Les paiements individuels dépendent en définitive du taux de paiement au litre du programme ainsi que de la production admissible des demandeurs.
  • Les établissements vinicoles de tout le pays fournissent des produits de première qualité à leurs clients, tant au pays qu'à l'étranger. En fait, le marché de l'emploi dans cette industrie a connu une croissance importante au cours des cinq dernières années, soit de 70 % entre 2015 et 2020, pour atteindre environ 8 500 emplois. De plus, les ventes manufacturières de l'industrie vinicole ont presque doublé, pour passer de 1,1 milliard de dollars en 2015 à 2,1 milliards de dollars en 2021.
Liens supplémentaires 

Commentaires des lecteurs