dimanche 3 juillet 2022
Une nouvelle méthode de dégustation par l'ajout de l'intelligence artificielle

Une nouvelle méthode de dégustation par l'ajout de l'intelligence artificielle

Y’a-t-il une activité plus sensorielle que celle de la dégustation de vin ? Les arômes, les textures, la longueur en bouche, tout est affaire de sensations perçues par la personne qui boit le précieux nectar. Mais en 2022, les fameux algorithmes de l’intelligence artificielle se mettent de la partie. Et l’un des plus prestigieux et sérieux concours mondiaux de dégustation de vins fait le pari que tout le monde va y gagner.

Alors que s’ouvrent les portes du Palais des sports de Rende, une petite ville de la Calabre dans le sud de l’Italie, Quentin Havaux ne peut cacher sa fébrilité et sa nervosité face aux prochaines minutes qui vont se dérouler sous ses yeux. Pour ce jeune Belge qui gère aux côtés de son père, Baudouin, l’organisation du Concours Mondial de Bruxelles, voir arriver plus de 300 dégustateurs venus d’un peu partout sur la planète lui donne comme chaque année, des papillons dans le ventre.

Ce n’est évidemment pas la première fois que les Havaux organisent une édition de ce grand concours qui attribue des médailles de qualité à des vins du monde entier. On célébrera l’an prochain en Croatie le trentième anniversaire de cette compétition lancée par le grand-paternel Louis Havaux, depuis retraité, mais toujours plein de vigueur dans sa Belgique natale.

Une affaire d’algorithme

Mais cette année, le clan familial originaire du plat pays a décidé d’ajouter une tâche supplémentaire à ces palais experts de la dégustation de vin : la rédaction de commentaires de dégustation qui seront ajoutés à la cotation habituelle sur 100 points que ceux-ci octroient pour départager les vins.

Lire la suite: Toutsurlevin.ca du 1er juin 2022

Commentaires des lecteurs