lundi 29 novembre 2021
Les bières extra-fortes ne sont plus vendues au centre-ville de Val-d'Or

Les bières extra-fortes ne sont plus vendues au centre-ville de Val-d'Or

Les commerçants de Val-d’Or, en Abitibi, ont délibérément retiré les bières extra-fortes de 1,18 litre de leurs tablettes. La mesure mise en place depuis cet été est saluée par Éduc’alcool, mais divise les intervenants sociaux.

Les bières bon marché, à teneur de plus de 8,1 % d’alcool, ne sont plus vendues au centre-ville de Val-d’Or depuis juillet dernier. Les commerçants étaient essoufflés des bris, de la malpropreté et du sentiment d’insécurité qui sévissaient, raconte Josette Pelletier, représentante de la Corporation Rues Principales.

«Ça fait des années que ça dure! Avec la Sûreté du Québec (SQ) et des représentants de dépanneurs et d’épiceries, on a décidé de former un comité et de trouver des solutions.»

L’idée vient du président de la maison d’hébergement La Piaule, Stéphane Grenier, qui siège lui aussi sur ce comité. Comme les commerçants, il constate que sa clientèle est beaucoup moins agressive depuis que l’accès aux bières extra-fortes a été limité.

«Le taux d’intoxication est bien moindre, la clientèle est beaucoup plus agréable et moins saoule. C’est un point majeur», a-t-il indiqué à l'Agence QMI.

Lire l'article complet: TVA Nouvelles du 15 octobre 2021

Commentaires des lecteurs