vendredi 27 mai 2022
EUROPE - Rupture possible des inventaires de caisses de bois, de cartons et de bouteilles en verre

EUROPE - Rupture possible des inventaires de caisses de bois, de cartons et de bouteilles en verre

Les délais de livraison flambent et les prix augmentent pour de nombreuses matières premières pour la filière vin. La crainte de pénurie alimentant une tension inflationniste sur fond de reprise mondiale soutenue et gourmande en ressources.

Les opérateurs du vignoble n'ont même pas commencé à réfléchir à la hausse du prix de leurs vins, inévitable après le petit millésime 2021, qu'ils doivent déjà se prendre la tête sur la flambée des prix des matières sèches. Ces derniers mois, il semble que toutes les fournitures deviennent rares, avec des hausses de prix et de délais de livraison pour les bouteilles de verre, les caisses bois, les cartons… et même les palettes.

« Peu importe les matières premières, toutes voient leur demande exploser et les fournisseurs se retrouvent débordés de commandes. On se disait que ça allait se calmer, mais ça devient structurel » explique Christophe Rensonnet, le directeur global de l’approvisionnement du fournisseur d’obturateurs Vinventions (marques Nomacorc, Syntek, Vitop…). « Tout est lié à la désorganisation des marchés suite au covid » renchérit Philippe Serrault, le directeur général de Loire Viti Vini Distribution (1 400 clients actifs pour 27 millions € de chiffre d’affaires). « On est passé d’une période de sous-activité, qui a désorganisé des industries, à une demande qui est supérieure à l’avant-crise. La conjugaison de ces deux phénomènes crée une inflation à laquelle s’ajoutent des problématiques de disponibilités » analyse le distributeur ligérien (basé à Mozè-sur-Louet, Maine-et-Loire).

Lire l'article complet: Vitisphere du 17 septembre 2021

Commentaires des lecteurs