jeudi 13 juin 2024
Les Vignes de Bacchantes, pour concrétiser le rêve que Sébastien Daoust partageait avec son père

Les Vignes de Bacchantes, pour concrétiser le rêve que Sébastien Daoust partageait avec son père

Le fils de l’ex-ministre de l’Économie Jacques Daoust, qui estime que la politique a tué son père à petit feu, espère aujourd’hui faire grandir le vignoble qu’il a cultivé avec lui en Montérégie.

« Il est mort de la politique. Quand tu meurs d’un accident vasculaire cérébral (AVC), c’est souvent un immense stress psychologique qui affecte ton physique », confie au Journal Sébastien Daoust, propriétaire des Vignes de Bacchantes, à Hemmingford en Montérégie.

À une soixantaine de kilomètres de Montréal, les 40 000 vignes qu’il a plantées avec son père avant sa mort en 2017 lui remettent en mémoire ses derniers moments.

« À l’époque, mon père était à la tête d’Investissement Québec (IQ). On regardait pour faire quelque chose ensemble, mais c’était vague. Un chalet ? Une terre ? », se souvient le vigneron en s’étirant sur sa chaise adirondack.

« On a mis un peu plus de deux millions de dollars. Acheter la terre était deux fois rien, surtout à l’époque, et la maison était en perdition », poursuit-il, entrecoupé par le chant des cigales qui percent la conversation.

Lire l'article complet: TVA Nouvelles du 14 août 2021