mercredi 15 juillet 2020
COLLABORATION SPÉCIALE - Portraits de producteurs d’exception - Klein Constancia, le porte étendard de l’Afrique du Sud Textes et photos / Hélène Chalifoux

COLLABORATION SPÉCIALE - Portraits de producteurs d’exception - Klein Constancia, le porte étendard de l’Afrique du Sud

Mon coup de cœur pour les vins d’Afrique du Sud a débuté en 2000 lors de mon premier séjour au pays. Cette fascination s’est également étendue à son histoire, à ses paysages, à son peuple et à sa gastronomie. Mon palais, encore jeune et inexpérimenté, était interpelé par tous les vins et mets qui lui étaient donnés de goûter. À mon mariage, en 2008, un mousseux rosé Sud-Africain (Krone) était également à l’honneur. Mais mon véritable coup de foudre s’est produit le jour où j’ai découvert le vin de dessert de Klein Constancia.

J’étais donc particulièrement excitée le 28 mars 2020, lorsque Jacqueline Harris, l’une des directrices du marché mondial, m’a accueillie pour un séjour de quelques jours dans ce domaine qui me fait rêver depuis tant d’années. C’est un lieu historique où l’on produit le vin de Constance, prisé par Napoléon, Jane Austen et Baudelaire, le poète comparant même l’élixir aux baisers de l’être aimé.

« Je préfère au Constance, à l’opium, aux nuits, l’élixir de ta bouche où l’amour se pavane. » Les fleurs du mal, 1857

helene klein 1

(Photo fournie par le domaine)

En 1652, Jan Van Riebeeck, premier commandant au sein de la flotte de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, est chargé de créer un port dans la région du Cap. Avec l’aide de son jardinier, il sera un des premiers à planter de la vigne sur le territoire. Trente-trois ans plus tard, en 1685, Simon van der Stel, un haut fonctionnaire de la région, fonde Constancia. Van der Stel est considéré comme le père de la viticulture en Afrique du Sud. Son premier millésime, un vin doux à base de muscat, voit le jour en 1692. Par la suite, le domaine est demeuré en opération par intermittence en raison de conflits, de crises économiques et de la crise du phylloxéra (pucerons qui déciment la vigne).

La plus récente résurrection de ce vin de dessert se produit en 1980, alors que Duggie Jooste rachète le domaine et restaure le vignoble. En 1986, le premier millésime depuis une centaine d’années voit le jour. Le domaine reçoit pour l’occasion tous les succès et tous les honneurs. Le vin de Constance renait pour le bonheur de tous. En 2011, le domaine est racheté par les hommes d’affaires Zdenek Bakala et Charles Harman (groupe d’investissement financier BXR Group) qui s’affilient avec Anwilka Vineyard. S’amorce alors un virage pour ce produit mythique qui devient de plus en plus présent sur nos tablettes[1].

helene klein 4

Mon séjour au domaine a débuté par une visite des lieux. J’ai eu la chance de rencontrer l’œnologue Matthew Day, un jeune homme très engagé et connaissant qui, il va sans dire, prône la viticulture raisonnée – entre autre, 80 % des levures utilisées à Klein Constancia sont indigènes. Chaque cuvée doit exprimer l’authenticité de chacune des parcelles chez ce passionné de sauvignon blanc. Pour Jacqueline Harris, le mot qui correspond le mieux à la philosophie du domaine est pureté.

helene klein 6

Au domaine, on n’irrigue pas car cette région du Stellenbosch reçoit une bonne quantité de pluie, en plus de bénéficier de la brise de False Bay. La vallée a une bonne dénivellation ce qui offre un bon drainage des sols. Chez Klein Constancia, on parle de terroir. Chaque parcelle est plantée en fonction de son sol, de son orientation et élévation, du climat, des vents et des cépages. Les raisins sont vendangés et fermentés par parcelle afin de laisser toute l’expression au terroir.

helene klein 11

Voici quelques vins que vous pouvez trouver à la SAQ. Si plusieurs sont actuellement en rupture de stock, ils ne devraient pas tarder à se trouver de nouveau sur nos tablettes. 

helene klein 3

helene klein 2

Métis est un sauvignon blanc créé en collaboration avec le Domaine Pascal Jolivet, situé à Sancerres en France (28,90 $ à la SAQ). Offrant une belle minéralité, ce vin de style très français développe une attaque vive sur le citron, pour laisser transparaître un soupçon d’asperge fraîche au final. Un vin agréable, facile à accorder et idéal pour l’apéro. La jolie étiquette, signe de cette belle collaboration, représente les deux fleurs emblématiques de chacun des pays, la fleur de lys pour la France et la protéas pour l’Afrique du Sud.

Le K C Sauvignon Blanc (19,95 $ à la SAQ), régulièrement sur nos tablettes, a aussi un excellent rapport qualité prix. Un vin vif et sec, avec une légère amertume au final qui sait ravir le palais des Québécois.

helene klein 8

helene klein 14

Le mythique vin de dessert de Klein Constancia n’a pas besoin de présentation. C’est un grand vin de plus en plus connu des Québécois. Si vous aimez les vins de dessert, laissez-vous tenter. Comme je manque de superlatif pour le décrire, je dis toujours qu’il a un goût de ciel. Ce vin divin évoque pour moi quelque chose de doux et d’insaisissable. Je l’apprécie particulièrement à la fin d’un repas avec des fromages (idéalement à pâte ferme). Plusieurs accords sont toutefois possibles en fonction des goûts et il remplace aisément le dessert.

J’ai eu la chance de goûter plusieurs millésimes au cours des années et je dois dire que le 2009 est magique en raison de sa parfaite acidité. Sur plusieurs millésimes, on retrouve des arômes de crème brûlée et d’épices. Le vin dégage aussi des notes d’abricot, d’ananas frais et de clou de girofle. On peut encore trouver quelques millésimes sur nos tablettes (80 $ à la SAQ). Si vous arrivez à mettre la main sur le 2014, n’hésitez pas à vous le procurer. Il m’a semblé particulièrement réussi. 

Les vins que nous devrions avoir…

helene klein 12

Le domaine produit plusieurs autres vins auxquels nous aurons un jour accès à la SAQ, j’espère. Je pense notamment à leurs sauvignons blancs de parcelle unique et de plus haut de gamme. Un qui m’a particulièrement marquée est le Perdeblokke, issu de cultures à quelque 200 mètres au dessus du niveau de la mer. Son nom fait référence aux chevaux qui auraient labouré la terre de ce vignoble très pentu. Le millésime 2017 de ce vin (produit uniquement lorsque les conditions le permettent), est vif et très minéral. À l’attaque, le citron et la lime font doucement place à d’autres fruits telle que la pêche, pour terminer sur des notes de poivre blanc. Une belle longueur en bouche, cet élégant sauvignon est armé pour ravir les palais les plus exigeants. Il accompagne à merveille les plats les plus délicats.

Enfin, quelques mots sur deux vins de soif, fort agréables, que je recommande sans hésitation. Le mousseux est délicieux. Il est sec et vif, mais sans aucune austérité, et ses bulles sont fines et légèrement crémeuses. Notons également le rosé cuvée Anabel, nommé ainsi en l’honneur de la fille du propriétaire. L’assemblage des cépages change chaque année et demeure secret. Assurément,  le meilleur rosé que j’ai goûté durant mon séjour en Afrique du Sud. Il est vif, sec et rafraîchissant, à l’image des rosés de Provence. Idéal durant la période estivale, espérons le voir arriver sur nos tablettes rapidement.

helene klein 5  helene klein 13

À Klein Constancia, on composte, on récupère et on recycle. En me promenant sur le site, j’ai pu admirer la vue du plan d’eau où les gens pêchent ainsi qu’une fermette avec des cochons, des poulets et des vaches. Le domaine veille à la préservation de la terre dans un esprit holistique. On y respire le bien être. Le bonheur est définitivement dans la vigne!

helene klein 10

helene klein 9

Si vous allez un jour dans la région, n’hésitez pas à manger au bistrot du domaine. Un service cinq étoiles et des plats qui sauront vous ravir. Je n’ai pas pu résister à leur soufflé au fromage de chèvre, que j’ai mangé tous les jours, accompagné de leur vin de dessert. C’est sérieusement le paradis.

helene klein 15

Klein Constancia 

[1] Pour lire en détail sur l’histoire du vignoble je vous recommande un excellent article de Guénael Revel (Monsieur Bulles)

Commentaires des lecteurs