samedi 4 juillet 2020
COLLABORATION SPÉCIALE - Portraits de producteurs - Les visionnaires d’aujourd’hui en Afrique du Sud Texte et photos : H. Chalifoux

COLLABORATION SPÉCIALE - Portraits de producteurs - Les visionnaires d’aujourd’hui en Afrique du Sud

J’ai rencontré bon nombre de producteurs depuis mon arrivée en Afrique du Sud, et plusieurs d’entre eux se démarquent comme étant des visionnaires. Des personnalités exubérantes, passionnées et entières qui ont une vision très claire de la direction à donner à leur vignoble. Ces producteurs sont déterminés et n’ont pas eu peur de faire les choses différemment. Évidemment, ils se connaissent et partagent une passion commune pour le terroir, le vin… et le surf.

Tous tiennent compte des changements climatiques et expérimentent avec de nouveaux cépages ou de nouvelles techniques. Ces vignerons se considèrent beaucoup plus comme des agriculteurs que comme des œnologues. Pour faire du bon vin, le travail passe d’abord et avant tout par le soin de la vigne et de ses raisins. Ces producteurs ont inévitablement le regard tourné vers l’avenir. On assiste actuellement à un virage particulièrement intéressant qui favorise la production de vins de caractère qui reflètent leur terroir et leur millésime.

Pour ceux qui aiment les vins de qualité dont le style représente le terroir, les vins des producteurs dont je parlerai ici sont vraiment des incontournables. Leur style s’approche des vins français secs, tel que ceux de la Loire pour les blancs (chenin) et du Rhône pour les rouges. Les premiers producteurs, The Sadie Familly Wines, Badenhorst Familly Wines et Mullineux Wines, se trouvent dans une région très aride : le Swartland (qui signifie terre noire). Les trois autres, Reyneke, Duncan Savage et Keermont, se situent dans le Stellenbosch.

Réalisée par M-J Gobeil

J’ai demandé à chacun de me décrire leurs vins en un mot. Cet exercice a permis de mettre en lumière leur vision et leur orientation en tant que producteurs d’exception.

Le Swartland

Dans le Swartland, le climat est extrêmement chaud et aride. Certains producteurs, comme Eben Sadie, expérimentent avec des cépages nouveaux tels que les cépages grecs assyrtico et xinomavro ou le anglianico, qui vient d’Italie, car ils sont très résistants aux grandes chaleurs.

Les producteurs de cette région n’irriguent pas, c’est pourquoi plusieurs choisissent de  planter les vignes en buisson plutôt qu’en palissades afin de protéger les raisins en créant plus d’ombre. Et toutes les vignes sont cultivées sans herbicides ou pesticides.

helene buissons

 

Sadie Family Wines

helene sadie

Après avoir travaillé 15 ans à l’étranger, notamment en Espagne, Eben Sadie retourne en Afrique du Sud en 1998. Il décide alors de créer un domaine dans le Swartland, région surtout connue pour la culture du blé. Il a une idée précise du type de vin qu’il souhaite réaliser, et il met sur pieds un domaine familial. Sadie est un pionnier dans la création de vins de calibre international provenant de cette région, et il est en grande partie responsable de la belle réputation des vins du Swartland.

helene sadie barils

Eben Sadie fait des vins mythiques, de grands vins qui font vivre toute une gamme d’émotions. J’aimerais pouvoir tous les décrire et je crois que nous devrions avoir accès à l’ensemble de ceux-ci, même s’ils ne s’adressent pas à tous les portefeuilles (entre 100 et 150 dollars, dépendant du millésime). Ils devraient figurer dans les meilleures caves et sur les meilleures cartes du monde. Certains produits de Sadie Family Wines sont parfois disponibles à la SAQ ou encore en importation privée auprès de Symbiose.

Dans la catégorie vins rouges, le cinsault Pofadder (le nom d’un serpent) est exceptionnel et plairait beaucoup aux Québécois. Un vin tout en fraîcheur et en élégance qui rappelle de beaux pinots noirs. Aussi, Collumella 2017 est un vin de garde d’exception dans un excellent millésime; un vin rouge  d’assemblage composé de syrah, de mourvèdre et de quelques autres cépages qui varient en fonction des années. À l’attaque, c’est un vin épicé avec quelques notes herbacées et de garrigue. En bouche, c’est un vin corsé dont les tannins, encore serrés laisse présager un vin d’une grande finesse. Encore disponible à la SAQ, ce vin a reçu plusieurs prix et mentions mondialement.

Enfin, Skerpioen (Scorpion), un assemblage de chenin blanc et de palomino issu de vieilles vignes qui datent des années 1958 et 1967. Ce vin sec et vif possède une grande minéralité. Il présente des arômes de zeste de lime et de citron légèrement herbacé avec une finale légèrement crayeuse.

heene Skerpioen

Le mot qui aux yeux de Eben Sadie représente le mieux son domaine est excellence : « Do what you do well and do it better. » Ma rencontre avec ce producteur a été des plus marquante et m’a permis de découvrir des vins magiques. Le domaine est non seulement mythique dans le milieu du vin au Cap, il est synonyme de qualité hors pair.

 

Mullineux Wines

Mullineux Swartland Logo DK Grey

Le domaine Mullineux a été établi en 2007 par le couple Chris et Andréa Mullineux, avec quelques partenaires financiers. Lui est Sud-Africain et elle Américaine, ils se sont rencontrés en faisant les vendanges en France et ont choisi de s’installer dans le Swartland.

Ils se sont rapidement établis comme des vignerons sérieux en misant sur la création d’un domaine de niveau international. Ayant fait des études d’œnologie, tous deux partagent une passion pour les grands vins.

Selon Nicola Tipping, directrice des ventes et du marketing, c’est l’authenticité qui défini le mieux le domaine. Une éthique de travail qui permet d’atteindre le plus haut niveau de qualité et de fidélité du terroir. D’ailleurs, les noms de plusieurs vins de Mullineux évoquent les sols des terroirs du Swartland.

Choisir un seul vin de Mullineux est un exercice impossible. Tous les vins de ce producteur sont remarquables, mais deux en particulier ont retenu mon attention. Granite 2018, constitué à 100 % de chenin blanc, est un vin blanc sec et minéral très droit à l’attaque. Il dévoile progressivement des arômes de citron et de pamplemousse, ce qui lui donne une belle vivacité. Ce vin légèrement épicé en finale et il est doté d’une belle texture en bouche.  

helene granite

Le domaine fait aussi un vin dessert (vin de paille) 100 % chenin blanc. Un des plus beaux vins de desserts que j’ai eu le plaisir de goûter. Très aromatique, ce vin est complexe et son acidité équilibre l’ensemble. Les arômes d’abricots et de marmelade aux premiers abords sont suivis par des arômes d’amandes et de miel. Un incontournable dans la catégorie vins de desserts.

Les vins de Mullineux ne sont pas accessibles à tous les portefeuilles (les grands vins se situent entre 80 et 150 dollars), mais si vous recherchez de vins remarquables et que vos moyens le permettent, n’hésitez pas à vous procurer quelques bouteilles. Vous serez conquis. Cela dit, je vous encourage également essayer le Kloof Street (entre 20 et 25 dollars). De belles réussites en rouge comme en blanc. Certains vins de Mullineux sont disponibles à la SAQ. Vous pouvez également contacter l’agent Rézin pour plus de détails.

 

Badenhorst Family Wines

helene Badenhorst

Les vins de Badenhorst ne sont pas étrangers au public québécois. En effet, Sécateur a fait un malheur sur notre marché. En 2008, Adi et son cousin ont acheté 60 hectares et ont restauré un ancien cellier de 1930 afin de créer des vins naturels en utilisant des méthodes traditionnelles. Selon Adi Badenhorst, c’est le mot caractère qui défini le mieux ses vins. Je dois dire que lui non plus ne manque pas de caractère. Un personnage haut en couleur qui sait vous charmer par la passion de son métier et de son amour de la région.

Il produit des vins en fonction de leurs moyens financiers qui sont plus modestes. Il utilise des méthodes traditionnelles et sans pesticides. Adi Badenhorst produit des vins que lui et sa famille a envie de boire et tous biologiques.

Mentionnons entre autres son chenin blanc, sélection parcellaire, Steen Kelder 2018 m’a complètement sidérée (il n’est malheureusement pas encore disponible à la SAQ). D’une grande complexité sans être lourd, ce vin est une très belle réussite. Ce vin est très aromatique plutôt sur les fruits jaunes sans être exotiques. On y trouve notamment des arômes de pommes et de pêches. Son acidité assez élevée préserve sa fraîcheur malgré sa belle rondeur en bouche.  Des plus petites aux plus grandes cuvées, les vins de Badenhorst sont à découvrir.

helene vins

Il a également mis sur pied un groupe appelé The Swartland Revolution (http://www.theswartlandrevolution.com ). Ce groupe a pour but de faire connaître les vins de la région, leur diversité et l’expression du terroir. Les membres de ce groupe organisent notamment des évènements caritatifs dans le but de redonner à la communauté.

 

Le Stellenbosch

La majorité des domaines rencontrés irriguent peu ou pas du tout. On travaille la vigne en fonction du terroir et non en fonction des vins en demande sur le marché. Ce qui s’accorde avec la réalité climatique de l’Afrique du Sud.

Les vignerons que j’ai rencontrés font également des vendanges manuelles et tâchent d’être le moins interventionnistes possible. Quand on soigne la vigne et le raisin, le travail dans le chai est minimal.

The dream of any serious winemaker is to find a place of perfect position, where the soil composition is special and the climate just right. The idea is to express theses characteristics (…) Johan Reyneke

 

Reyneke Wines

helene Reyneke

Johan Reyneke est un pionnier de la viticulture biodynamique et le premier domaine certifié Demeter en Afrique du Sud. Ce vigneron d’exception demeure l’un des plus acclamés dans le monde. Il est un viticulteur convaincu et arrive à vous faire voir le monde à travers ses yeux dès les premiers instants.

Le mot qui définit le mieux Reyneke est nature : « Natural solutions make for better wine. » L’approche biodynamique est difficile, inconsevable selon certains, pourtant, il y arrive. « Faire du bon vin commence par la terre et la vigne. »

helene nature

Le Sauvignon Blanc Reserve 2017 de Reyneke est exceptionnel. Les raisins proviennent des meilleures parcelles de sauvignon blanc du domaine. Le vin est minéral et très sec, avec seulement 1.5 g/l de sucre résiduel. Si vous êtes fan de Sancerre, vous allez tomber en amour avec ce vin. Peut être bu en jeunesse, mais bénéficiera de quelques années d’attente. J’avoue que j’affectionne plusieurs de ses vins. Il y en a pour tous les goûts et presque tous les budget.

helene Sauvignon Blanc Reserve 2017

 

Savage Wines

helene Savage Wines

 

Duncan Savage est un jeune vigneron qui a gradué en 2002 du Elsenburg Agricultural College. Il a accumulé de nombreux prix et mentions sur la scène internationale. Lui aussi considère que le travail se fait avant tout dans la vigne, ce qui est renversant puisque ce vigneron ne possède pas de terres. En effet, il achète des raisins de qualité et produit son vin dans un entrepôt en plein centre-ville du Cap.

Le mot qui représente le mieux le producteur Duncan Savage est pureté. Je n’ai malheureusement pas encore eu le plaisir de goûter ses vins parce qu’il était en rupture de stock lors de mon passage. De fait, ses vins se vendent tous avant même leur production. Ils sont néanmoins disponibles au Québec, mais seulement en importation privée, également auprès de Symbiose.

helene urne

Avec quelques amis producteurs, Savage a mis sur pied un groupe du nom de The Zoo Cru, ce qui leur permet de se payer un kiosque dans les coûteux salons des vins. Voilà une manière inventive de se faire connaître malgré de modestes moyens. Ce jeune vigneron est audacieux, enthousiaste et définitivement à surveiller. 

 

Keermont Wines

helene Keermont Wines

Keermont est un domaine viticole familial. Le propriétaire Mark Wraith habite la ferme, au milieu des vignes, avec sa femme et ses enfants. Il a acheté les terres en 2003, et son premier millésime a été lancé en 2007.

Je mentionne ce producteur dans cet article même si j’y reviendrai dans un portrait complet, car l’œnologue Alex Starey fait partie de ce groupe de jeunes audacieux et créatifs. Il a une grande compréhension de la vigne et des vins et mon instinct me dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ses futures cuvées.

Selon lui, le mot qui caractérise les vins de Keermont est le lieu. Le vin doit refléter le terroir, mais plus que ça, il doit refléter la vallée. Cette vallée dans laquelle il a grandit est l’expression d’un climat, d’une tranquillité d’esprit, un milieu qui regorge de vie sauvage. Comme l’indique Starey : « Every barrel needs to be right and capable of standing on its own. Only then can you create a great blend. »

helene alexPhoto fournie par le domaine

Les vins de Keermont sont vraiment excellents, particulièrement Riverside, un chenin blanc de très grande qualité. Ce vin est non seulement complexe, mais harmonieux, élégant et riche. Un vin sec aux arômes citronnés, légèrement floral avec quelques arômes de pêches blanches et une finale rappelle les noix fraîches. Un vin facile idéal pour accompagner plusieurs plats.

helene Keermont

En terminant, les producteurs rencontrés sont tous certifiés IPW, ce qui veut dire qu’ils font de la viticulture durable (sustainable). La viticulture durable veut aussi dire commerce équitable. Après l’Apartheid, le pays a reconnu avoir un devoir envers les plus démunis, et c’est pourquoi l’Afrique du Sud a le plus grand nombre de domaines viticoles considérés comme étant équitables. Un organisme indépendant garantit aux consommateurs les efforts faits en ce sens (WIETA, Wine and Agricultural Ethical Trade Association,//wieta.org.za). Quant aux plus petits producteurs ou domaines familiaux que j’ai rencontrés, plusieurs se sont engagés dans le partage des connaissances et les programmes de mentorat.

Ce fut un grand privilège de goûter tous ces vins et de rencontrer ces vignerons uniques, avant-gardistes et originaux. Ce sont des incontournables pour tout ceux qui comptent visiter le pays.

Vous trouverez plus de renseignements sur leurs sites.

Commentaires des lecteurs