vendredi 10 avril 2020
Le salon des vins Printemps DézIPpé 2020 : REPORTÉ

Le salon des vins Printemps DézIPpé 2020 : REPORTÉ

Pour donner suite à la conférence du premier ministre de ce midi demandant à tout le Québec de se mobiliser pour contrer la propagation du coronavirus et demandant l’annulation des événements intérieurs réunissant plus de 250 personnes, le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV)  a pris la décision de reporter la 10e édition du Printemps DézIPpé prévue à Montréal du 28 au 30 mars 2020.

Il va sans dire que nous sommes déçus, mais il est évident qu’à la lumière des derniers développements que de tenir un tel événement aurait été irresponsable.

La santé de tous doit passer en premier. Notre gouvernement se mobilise et le Raspipav fait sa part et nous faisons nôtres les mots du Premier ministre du Québec, Monsieur François Legault "si tout le monde fait sa part, nous passerons au travers de cette épreuve tous ensemble."

Nous suivons de près la situation. D’autres nouvelles suivront.


À propos du Raspipav

RASPIPAV a été créé dans le but de soutenir les agences de promotion des vins d’importation privée au Québec. Cinquante agences de vins se sont spécialisées dans la recherche et la promotion de vins d’artisans, le plus souvent emblématiques de leurs appellations, auprès d’une clientèle de restaurateurs exigeants, mais aussi de découvreurs curieux ou encore de connaisseurs enthousiastes. 

Libérée d’une sélection par appel d’offre, une importation privée réussie est le fruit de la rencontre entre professionnels d’ici et d’ailleurs, passionnés par l’identité d’un lieu, et par un savoir-faire ancestral. 

Devant la demande rapide et croissante de vins de petites propriétés par les consommateurs, il était important de créer un regroupement pour mettre en commun les idées et objectifs de communication. 

RASPIPAV permet également aux autres intervenants du milieu vinicole (monopole, autres syndicats professionnels, acheteurs, organisations viticoles étrangères, médias) d'avoir un seul et unique interlocuteur.

Commentaires des lecteurs