vendredi 19 juillet 2024
Le restaurant Alentours fait le bilan après avoir éliminé les pourboires

Le restaurant Alentours fait le bilan après avoir éliminé les pourboires

Un restaurateur de Québec a choisi de supprimer les pourboires dans son établissement, une décision en phase avec ses valeurs, mais qui ne serait pas forcément profitable à d’autres, puisqu’il se prive d’un important crédit d’impôt.

«Veuillez noter que nous sommes un restaurant sans pourboire»: le ton est donné dès que les clients passent les portes du restaurant Alentours, où une vingtaine de personnes s’attablent tous les soirs.

Avec sa cuisine gastronomique écoresponsable, le chef propriétaire Tim Moroney voulait instaurer cette règle dès l’ouverture en août 2021, mais a préféré attendre quelques années avant de sauter le pas.

C’est finalement au début de l’année, lorsqu’il a voulu offrir une augmentation de salaire à un employé, qu’il a décidé de laisser tomber le partage égal du pourboire au sein de son établissement.

«On trouve que d’être durable, c’est quand même d’être constant. On veut être capable de dire à quelqu’un qui travaille pour nous c’est quoi son salaire et que nous on va prendre cette responsabilité totale», a-t-il expliqué six mois après ce choix.

Pour ce faire, il a ajusté ses prix en fonction du montant que ses clients sont prêts à débourser, fixant un seuil à ne pas dépasser.

Lire l'article complet