jeudi 6 octobre 2022
Lightspeed Montréal offre une panoplie d'incitatifs à ses employés

Lightspeed Montréal offre une panoplie d'incitatifs à ses employés

L’entreprise montréalaise Lightspeed se prépare à ouvrir le mois prochain un restaurant au rez-de-chaussée de son siège social dans la gare Viger. Il sera exclusivement réservé aux employés, qui n’auront pas un cent à débourser pour y prendre des repas.

« Ce ne sera pas une cafétéria. Mais bien un restaurant. On veut que l’ambiance soit celle d’un restaurant. On veut créer un environnement avec une vraie cuisine professionnelle de chef », dit JP Chauvet, PDG de Lightspeed.

C’est une initiative peu commune ici, mais dans le secteur des technologies — en Californie notamment –, c’est fréquent, selon le grand patron du fournisseur de solutions technologiques pour les commerces.

Sa femme travaille aussi dans le secteur des technologies, et c’est elle qui lui a donné cette idée. « Elle rentrait d’un voyage en Californie et m’a raconté ce qu’elle avait vu », relate JP Chauvet.

Dès qu’il y a des difficultés pour embaucher des employés, il faut trouver des conditions hors norme. Pour y arriver, il faut mettre le prix.

JP Chauvet explique que la plupart des embauches chez Lightspeed sont réalisées par l’entremise d’employés qui parlent de Lightspeed à leurs amis. « L’obsession numéro un est donc que nos employés soient heureux pour qu’ils en parlent », dit le PDG.

Il y a des centaines de postes ouverts chez Lightspeed cet été. « Nous devons embaucher des gens, et le seul moyen d’y parvenir est d’offrir des expériences uniques. La nourriture, c’est un élément clé », soutient JP Chauvet.

Lire la suite: La Presse du 22 août 2022

Commentaires des lecteurs