mercredi 26 janvier 2022
La crise a porté un dur coup à leur réputation

La crise a porté un dur coup à leur réputation

Dans un extrait de son livre "The Next Supper", Corey Mintz appelle à un avenir dans lequel les travailleurs sont célébrés au-delà des chefs.

Depuis des mois, le secteur de la restauration subit de profonds bouleversements. La pandémie a modifié la façon dont les restaurants doivent fonctionner à tous les niveaux et, selon un livre récent, nombre de ces changements sont ceux que les restaurateurs auraient dû envisager bien avant qu'une crise mondiale ne leur force la main. Dans The Next Supper : The End of Restaurants as We Knew Them, and What Comes After, Corey Mintz expose les problèmes auxquels sont confrontés les restaurants en ce moment, la manière dont ils pourraient évoluer pour le mieux à l'avenir et la manière dont les clients peuvent soutenir ces changements, en posant la question suivante : "Comment établir un ensemble de principes pour choisir où manger ? Pour savoir non pas quels chefs sont bons et quels sont les mauvais, mais quelles idées et quels types de lieux de travail méritent d'être soutenus."

Dans cet extrait, tiré du chapitre intitulé "The Chef-Driven Restaurant", Mintz appelle à la fin de ces anciens chouchous des médias alimentaires qui voyaient les chefs élevés au détriment des travailleurs. - Monica Burton

Lire l'article complet (en anglais): Eater Montreal du 3 janvier 2022

Commentaires des lecteurs