vendredi 20 mai 2022
Est-ce vraiment une bonne idée d'abolir la classification obligatoire et ses étoiles?

Est-ce vraiment une bonne idée d'abolir la classification obligatoire et ses étoiles?

NOTE DE L'ÉDITEUR
C'est aberrant que le ministère du Tourisme abolisse cette classification qui était supervisée par des professionnels de l'hospitalité.
Cela n'empêche pas que le Ministère pourrait prendre en considération l'avis du public, mais de là à éliminer ce classement par étoile est RIDICULE! Le monde entier classe les hôtels par étoiles et nous ici, société distincte, on bousillerait cette uniformité établie depuis longue date?
Au fait, à quand des HALTES ROUTIÈRES décentes, propres, sécuritaires et modernes sur nos routes du Québec? SVP, ne nous dites pas que la crise actuelle retarde les travaux!
À lire aussi: SONDAGE: Projet de loi 100 sur l'hébergement touristique - 87% des Québécois optent pour garder la classification par étoiles

 

Plusieurs acteurs du milieu de l’hôtellerie ne croient pas que l’abolition de la classification par étoiles des hôtels du Québec soit une bonne idée.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a déposé le projet de loi 100 en ce sens en juin dernier.

Une commission parlementaire doit avoir lieu à ce sujet dans la dernière semaine du mois d’août.

Selon ce qui est proposé dans le projet de loi, les hôteliers pourraient utiliser cette classification sur une base volontaire. 

Pour le directeur général de l’Hôtel Sheraton Centre-Ville, à Montréal, Bertil Fabre, ce classement des établissements est nécessaire.

«Ça nous permet de nous démarquer, qu’on soit un 1, 2, 3 ou 4 étoiles. Donc je pense que ça a besoin d’être modernisé, mais que c’est important de la garder aussi», explique-t-il en entrevue à TVA Nouvelles.

Ce dernier raconte notamment que cette classification lui a permis de convaincre le propriétaire d’investir dans de grandes rénovations afin de conserver ses étoiles.

Les membres de l’Association des hôtels du Grand Montréal souhaitent aussi conserver la classification.

Lire l'article complet: TVA Nouvelles du 4 août 2021

Commentaires des lecteurs