mercredi 11 décembre 2019
Une réflexion poétique de Jacques Juneau

Une réflexion poétique de Jacques Juneau

En cette fin d’année, je vous propose cette réflexion poétique. Elle n’est pas nouvelle... plus de dix ans, que je la communique... Bon, elle semble d’actualité et tendance dans ce monde de changements climatiques. Néanmoins, on y retrouve un peu d’espoir, de beauté et un retour vers la simplicité qui se veut volontaire, mais malheureusement sera involontaire dans le futur.

Je souhaite pour 2019 que l’on retrouve le temps, oui le temps de ralentir et d’apprécier les petits bonheurs de la vie... Le temps de réaliser que la "qualité" n’a pas de prix. Le travail de l’artisan, et il y en a de plus en plus chez nous, est notre force dans ce monde de consommation irrationnelle. Notre désir de consommer toujours plus nous fait oublier la paix, l’amitié, et surtout le bonheur de partager la joie des choses bien faites par l’artisan, ce voisin qui ne demande qu’à vous offrir son bonheur et son amitié.

MÉDITATION

Le ciel a pleuré en janvier,
Que va-t-il nous arriver?

Neige éphémère déposée sur la branche fait fureur,
Mais ne dure que le temps d’une fleur.

Enfants de demain ne verront froideur, rafales et giboulées.
Que va-t-il leur arriver?!

Adieu raquettes, toboggans et aux oubliettes les traîneaux.
Sans la blancheur hivernale, rien ne sera plus aussi beau.

Bien sûr, la misère de l’hiver est derrière.
Je m’en rappelle comme si c’était hier.

Les bourgeons vont éclater dans la brume.
La feuille naissante frissonne dans la froideur matinale.

Le petit roux et le renard voyagent vers le nord.
Et pour l’ours blanc, j’espère qu’il n’est pas trop tard.

Saumons, truites préparent leur valise.
Ils ont rendez-vous avec la banquise.

Dans nos jardins, les fleurs du sud vont s’offrir,
Nos belles indigènes vont en souffrir.

Demain il fera beau,
Espérons du bien de ce temps nouveau.

Jacques Juneau

NOTE DE L'ÉDITEUR

Jacques Juneau, de l'arrondissement Pointe-du-Lac de Trois-Rivières, est un "moucheux" et un monteur de mouches qui a une vie particulièrement bien remplie. Chef Cuisinier et Chef Pâtissier de métier, Jacques Juneau a travaillé en hôtellerie, en restauration, en institution, et il a enseigné la cuisine professionnelle à Trois-Rivières. Récemment retraité de l'enseignement, il se consacre maintenant à toutes les passions qui le dévorent.

Source: Fabri-Mouches.ca

Commentaires des lecteurs