vendredi 19 juillet 2024
La conserverie Chasse-Marée lance des filets de sébaste épicés en conserve

La conserverie Chasse-Marée lance des filets de sébaste épicés en conserve

Si vous aimez bien manger, vous connaissez sûrement déjà Chasse-Marée, cette conserverie qui a mis le bourgot québécois dans un écrin qui ne lui avait jamais été offert : une jolie conserve, qui appelle manifestement les gourmets qui ne sont pas gênés de payer davantage pour un produit local, de qualité. L’année dernière, à la deuxième année de commercialisation pour Chasse-Marée, environ 25 000 boîtes de bourgots ont été vendues au Québec. Le mollusque est offert en trois parfums.

Deux entrepreneurs sont derrière Chasse-Marée : l’océanographe Guillaume Werstink et le pêcheur Emmanuel Sandt-Duguay. Ils ont démarré ce projet en 2016, dans un créneau jusqu’alors inexistant au Québec : la conserverie raffinée de produits de la mer, idéalement ceux qui ne sont pas encore beaucoup travaillés autrement. La conserverie a été en nomination aux Lauriers de la gastronomie dans la catégorie « Producteurs de l’année » en 2023 et en 2024.

C’est maintenant le sébaste qui aura droit à un traitement de faveur par Chasse-Marée, qui présente ce poisson blanc d’une manière toute simple, en filets, avec une huile épicée et pimentée. La recette est signée Pierre-Olivier Ferry, chef de Métis-sur-Mer. La taille du poisson (version locale) est parfaite pour le format de Chasse-Marée : une boîte contiendra de six à huit filets, dans une huile de tournesol. Pêcheries gaspésiennes, une entreprise de Rivière-au-Renard, prépare les filets pour la conserverie.

Lire l'article complet