dimanche 29 janvier 2023
La fraise, fruit préféré des Québécois, incite les agriculteurs à cesser le maraîchage

La fraise, fruit préféré des Québécois, incite les agriculteurs à cesser le maraîchage

La famille St-Denis a approvisionné la fruiterie locale de Vaudreuil-Dorion pendant 40 ans. Depuis la pandémie, ce ne sont plus des légumes qui poussent sur leurs terres de la Montérégie, mais une ferme verticale de production de fraise. Le 12 décembre, les quatre copropriétaires ont officiellement vendu l’entreprise à Ferme d’Hiver, avec l’objectif d’opérer la plus grande installation verticale intérieure de production de fraises au monde.

Ces dernières années, la famille St-Denis cultivait du maïs sucré, des courges, des citrouilles et des asperges. En serre, ils produisaient des tomates, des concombres, des poivrons et des fraises. La décision de vendre l’entreprise familiale n’a pas été facile à prendre, mais l’aventure des fraises à grande échelle aux côtés d’amis de longue date était une belle occasion d’affaires, explique André St-Denis. « Mon père avait acheté ici, il y a 40 ans, d’un certain M. Daoust, qui se trouve à être le père d’Yves [le fondateur et chef des technologies de Ferme d’Hiver]. Yves est venu nous voir il y a six ans avec une idée en tête. Je n’étais pas certain. Il a retravaillé son concept et quand il m’est revenu, j’ai trouvé que ça avait de l’allure et on a embarqué », dit-il.

Les membres de la famille St-Denis ont donc vendu 100 % de leurs parts pour devenir des employés ayant la responsabilité de gérer les activités de la ferme verticale.

Lire la suite: La Terre de chez nous du 23 décembre 2022

Commentaires des lecteurs