jeudi 6 octobre 2022
Des pilleurs détruisent la seule culture de pêches au Québec

Des pilleurs détruisent la seule culture de pêches au Québec

La seule récolte de pêches disponibles commercialement cette année au Québec a malheureusement été pillée, en partie par des animaux, mais aussi par des humains.

Les copropriétaires du Domaine de Dunham, en Estrie, ont eu toute une mauvaise surprise vendredi dernier lorsqu’est venu le temps de récolter leurs précieux fruits.

« Notre employé qu’on a envoyé cueillir est revenu avec une seule pêche en nous disant : c’est tout ce qu’il y a », soupire la copropriétaire Gisèle Larocque. Des mois de travail se sont ainsi évaporés en l’espace de quelques nuits.

Gisèle Larocque, identifie trois raisons pour expliquer cette triste nouvelle. D’abord, les animaux, surtout des ratons laveurs, auraient pillé de 10 à 15 % des récoltes, soit plus qu’à l’habitude, et ce malgré plusieurs précautions prises pour protéger les pêchers.

Les voleurs « à deux pattes » seraient quant à eux responsables de 15 à 20 % des pertes, estime la cultivatrice. Le fait que ses pêchers soient près de la route aura certainement contribué à ce pillage, ajoute-t-elle.

Et tout cela sans compter les pertes dues aux périodes de sécheresse de l’an dernier qui ont endommagé les bourgeons de plusieurs arbres, d’où une production moindre de pêches cette année...

Lire la suite: La Presse du 21 août 2022

Commentaires des lecteurs