mardi 9 août 2022
Des maraîchers découragés par les coûts d'exploitation qui augmentent

Des maraîchers découragés par les coûts d'exploitation qui augmentent

Le Québec veut accroître son indépendance alimentaire, mais les producteurs maraîchers qui le nourrissent font face à des coûts qui augmentent, à des revenus qui stagnent et à une réglementation qui devient impossible à gérer, au point que plusieurs baissent les bras.

« Si je vends mon produit le même prix que l’année passée, je suis dans la m... »
À la fin du mois de février, après avoir fait ses calculs, Alain Dulude a réuni sa conjointe, Caroline, et ses enfants, qui sont aussi ses partenaires d’affaires, pour leur poser la question qui tue. Est-ce qu’on continue ? leur a-t-il demandé.

Pour la première fois, la famille de producteurs maraîchers de Saint-Rémi a remis en question ce qui est sa raison d’être depuis 35 ans.

L’investissement nécessaire avant de mettre un seul plant de légumes en terre est toujours important pour les maraîchers, mais cette année, avec l’augmentation des prix des emballages, du carton, de l’essence et de la main-d’œuvre, l’équation ne fonctionne plus.

« Ça me coûte 300 000 $ ou 400 000 $ de plus que l’an passé. Si je vends mon produit le même prix que l’année passée, je suis dans la marde », résume Alain Dulude.

Lire l'article complet: La Presse du 25 juin 2022

Commentaires des lecteurs