jeudi 19 mai 2022
Réduction des capacités pour s’ajuster aux problèmes de main-d’œuvre et d'approvisionnement

Réduction des capacités pour s’ajuster aux problèmes de main-d’œuvre et d'approvisionnement

NOTE DE L'ÉDITEUR
L'autre facteur qui plane sur toutes les industries est la potentielle grève de tous les camionneurs du Canada.
Alors faites vos provisions le plus tôt possible.

 

Les fabricants de produits alimentaires du Canada commencent à réduire leur capacité et à se concentrer sur certains produits clés alors qu’ils font face à des pénuries de main-d’œuvre et à des problèmes de chaîne d’approvisionnement qui ne montrent aucun signe d’atténuation.

Les arriérés d’expédition, les retards dans l’obtention des emballages et des ingrédients et l’absentéisme élevé des travailleurs en raison des protocoles d’isolement de la COVID-19 interfèrent avec la disponibilité de certains produits, selon des experts.

La situation a incité certains fournisseurs de produits alimentaires à informer les épiciers des mesures qu’ils prennent pour exécuter les commandes, notamment la recherche de nouvelles sources de matériaux, l’ajout de capacité de transport et même la modification des recettes de produits, dans certains cas.

Les acheteurs doivent s’attendre à des problèmes intermittents de disponibilité des produits, a prévenu le chef de la direction du groupe industriel Food, Health & Consumer Products of Canada, Michael Graydon.

« Certaines marchandises vont et viennent et sont un peu sporadiques », a-t-il affirmé. « Mais les produits essentiels de la vie seront là. »

Lire la suite: La Presse du 19 janvier 2022

Commentaires des lecteurs