lundi 6 décembre 2021
Le maraîchage nordique : oui, la production de légumes en hiver est possible au Québec

Le maraîchage nordique : oui, la production de légumes en hiver est possible au Québec

Le jardinier-maraîcher Jean-Martin Fortier s’est fait le porte-parole d’une agriculture biologique et de proximité. Avec Le maraîchage nordique, son nouveau livre porté toujours et encore par le désir de faire bouger les choses, il fait partager les connaissances acquises au fil d’années d’expérimentations à sa Ferme des Quatre-Temps. La démonstration est faite : produire des légumes à petite échelle, avec des moyens réduits et en hiver est chose possible au Québec. Et maintenant, quoi ?  

Qu’est-ce que ce livre a de nouveau à proposer par rapport à ce qui se fait au Québec à l’heure actuelle ?

On n’a pas besoin de grosses serres énergivores. Tout ça finit par coûter cher. Donc, pour rentabiliser ça, il faut que tu fasses pousser des légumes à haut revenu comme des tomates, des poivrons ou des concombres. Nous, on fait le choix de ne pas avoir des serres chauffées et éclairées, et de faire pousser des légumes moins rentables qui sont plus résistants au froid. On en cultive une trentaine tout l’hiver dans nos serres, mais il faut les planter au bon moment et de la bonne manière. Les plantes peuvent prendre le gel, mais on doit les acclimater avant. C’est beaucoup de choses qui relèvent du savoir-faire. On est dans une autre logique économique et une autre façon de regarder la production.

«Avec des moyens simples, une sensibilité, une meilleure compréhension de la biologie des plantes et une certaine expertise, on est capables de manger des légumes frais toute l’année, au Québec.» - Jean-Martin Fortier

Lire la suite: La Presse du 22 novembre 2021

Commentaires des lecteurs