jeudi 22 août 2019
Le CETA, acte 2

Le CETA, acte 2

L'Assemblée nationale française a voté, le mardi 23 juillet, le très controversé projet de loi autorisant la ratification du CETA, le traité de libre-échange avec le Canada. 266 députés ont voté OUI et 213 ont voté contre. Soit une courte majorité. 74 députés se sont abstenus.

À noter que chez les députés du gouvernement Macron en place, même si la majorité a voté pour, 52 députés se sont abstenus, tandis que 9 ont voté contre.

Comme à l'accoutumé pour l'adoption d'une décision législative en France, les votes de l'Assemblée nationale sont soumis pour approbation au Sénat, lequel à son tour votera une des trois options suivantes:

1 - Pour
2 - Pour, mais avec une notification positive ou négative.
3 - Contre

Ensuite, le traité reviendra à l'Assemblée nationale pour approbation finale.

Ce traité de libre-échange est, à mon avis, important dans le futur, tant pour les Québécois (dont je suis fier d'être l'un d'eux) que pour les Français, car en gastronomie, nos goûts (avec des variantes bien sûr), sont sensiblement les mêmes. D'un côté et de l'autre de l'Atlantique, nous savons déguster et apprécier la fine cuisine, les bons vins, les bons fromages, les pâtisseries.

En un mot, nos papilles semblent avoir été à la même école... Non?

À bientôt pour l'acte 3

Patrick F. Coulibeuf
Courtier/Expert en vins
Agréé près le tribunal de commerce de Paris

À propos de l' auteur

Après avoir terminé sa scolarité en Charente, plus précisément à JARNAC, au Royaume du Cognac (avec François MITTERAND comme voisin), il débute à Paris des études dentaires tout en assumant durant les vacances scolaires des activités de guide accompagnateur international qui lui ont donné la chance de parcourir le monde. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs