mardi 15 octobre 2019
Pas si fragile que ça, le vin

Pas si fragile que ça, le vin

J’adore jouer et expérimenter avec le vin. À quelques reprises, j’en ai surpris plus d’un, et ce, sans malice aucune. Juste pour s’amuser un peu tout en apprenant encore plus.

Comme ce jeudi soir en 2006, alors que les vins italiens étaient en vedette. Neuf verres disposés devant chaque participant; personne ne se doute que les verres sept et huit sont le même vin: Fonterutoli Mazzei Chianti Classico Riserva 1999. Exception faite du vin numéro huit, qui avait été décanté le dimanche soir précédent et conservé dans une carafe que j’avais soigneusement agitée matin et soir (faut bien les briser, ces molécules de tanins!), toutes les bouteilles ont été ouvertes avant la dégustation.

J’entends encore le tumulte causé par l’incrédulité des participants lorsque j’ai annoncé l’identité des vins. Je démontrais le type de tanin qui permet à un vin de tenir la route favorablement.

Une autre fois, j’enseignais au niveau Diploma du programme WSET un jeudi de mars 2008, encore l’Italie, mais cette fois les vignobles septentrionaux. Même scénario, donc, cette fois avec le piémontais Poderi Colla Barbaresco Roncaglie 2003. 

Chaque fois, les participants n’y ont vu que du feu. Chaque fois, la couleur, l’intensité et le registre olfactif, la structure et la palette aromatique étaient différents.

Comme on sait, le tanin constitue la structure des vins rouges et assure un certain potentiel de garde. J’y reviendrai dans une prochaine chronique.

Me risquerais-je avec un vin blanc? Absolument, mais pour des raisons différentes.

COMMENT PROTÉGER SES VINS CONTRE L’OXYDATION

Je recommande d’utiliser le Private Preserve (LCBO 15,95$), un produit contenant deux gaz inertes et plus lourds que l’air, l’argon et l’azote, qui s’installent sur la surface du vin alors que du gaz carbonique apporte l’air au haut de la bouteille.

alain private preserve

Si vous ne disposez pas de ce produit miracle, conservez toute bouteille de vin (blanc, rosé, rouge, porto, xérès) au frigo. Évitez de coucher la bouteille puisque la surface de vin en contact avec l’air est plus importante.

Une autre solution consiste en l’achat d’une demi-bouteille de vin qu’il faudra boire avant de la nettoyer à l’eau très chaude, idéalement sans savon. On enlève l’étiquette en utilisant les procédés décrits dans la dernière chronique. En transvidant tout vin restant d’une bouteille dans la demie, selon la quantité de vin transféré, l’effet de l’oxygène sera inférieur. De plus, il est plus facile de conserver le petit format debout. Ce principe est idéal dans le cas d’un porto, puisque le transfert se fera en remplissant le format de 375 ml. Le vin tiendra facilement deux mois si la volonté y est. 

VINTAGES 1er SEPTEMBRE 2018 

Casa da Passarella Dão Branco 2016
Avouons en entrée de jeu que les vins blancs de Dão composent moins de 20% de la production de cette région ceinturée de montagnes au centre nord du Portugal. Il est de ces vins d’obscure origine qui méritent une attention certaine. D’autant que le prix n’est jamais un critère de qualité. Ce vin blanc issu des variétés encruzado et malvoisie confirme qu’il est possible (toutefois exceptionnel) de trouver autant d’intensité et de texture dans un vin à petit prix. D’approche aisée avec une rondeur et un certain gras d’attaque qu’une acidité viendra raffermir, le caractère aromatique, lent à s’exprimer, expose des nuances de fruits blancs. Indéniable rapport qualité/prix prêt à boire. (13,95$)

alain casadapassarella daobranco2016

Vinos de Arganza Flavium Selección Bierzo Mencia 2014
Lorsqu’on en vient à penser qu’une bouteille ne suffit pas, on comprend que l’indice glouglou atteint un niveau hédonistique. Originaire du nord-ouest de l’Espagne (Galice et Castille-Léon) d’où proviennent les meilleurs exemples qualitatifs, le cépage mencia plaira aux amateurs de vins rouges colorés aux accents de fruits noirs et floraux. Cette version confirme la règle dans un tout glissant où le nerf assure la tenue et la fraîcheur. Achat à la caisse ! (13,95$)

alain vinosdearganzabierzo mencia 2014

Zuccardi Serie A Uco Valley Malbec 2016
Importé de Cahors au sud-ouest de la France au 19e siècle, le malbec demeure le porte-étendard de la viticulture argentine. La plupart du temps de facture moderne avec des degrés élevés, celui-ci me réjouit par sa puissance bien dosée dans un tout à la digestibilité élevée. Débordant de fruit sur un fond de graphite, bien campé sur des tanins gommés (plusieurs couches enrobent les tanins) et tendres, ce malbec caressant et long offre, en retrait, une acidité efficace. Savoureux ! (16,95$) 

alain zuccardi serie a uco valley malbec 2016

Bastide Sobirana Lieu dit La Colomine Côtes du Roussillon 2015
Pensez raisins gorgés de soleil pour ce vin lumineux par les fruits rouges aux accents de cerise sur un fond floral et anisé. Joufflu, persistant, harmonieux, gourmand et délicieux ! (18,95$) 

alain bastidesobirana lieuditlacolomine cotesduroussillon 2015

Poderi di Luigi Einaudi Dogliani 2016
Le système des appellations contrôlées européennes amène les consommateurs dans un labyrinthe où une chatte éprouverait de la difficulté à retrouver ses petits. Pour preuve, ce Dogliani qui, je donnerais ma langue au chat, fait perdre son latin même à l’amateur de vin avisé. Sis au nord-ouest de l’Italie, reconnu pour la barbera et le nebbiolo (celui-ci produisant les fameux Barolo et Barbaresco), le Piémont regorge de cépages quasi exclusivement cultivés dans ses frontières. Initialement connue sous Dolcetto di Dogliani jusqu’en 2005, l’appellation a perdu le droit d’y indiquer le cépage privilégiant uniquement le nom de la commune. Ainsi donc, ce dolcetto de couleur rubis soutenu sent bon la cerise noire et le poivre. Moyennement corsée, souple et expansive, la bouche présente des tanins ronds, une fraîche acidité et un plaisir continu. Aucune hésitation. (21,95$)

alain poderidiluigi einaudi dogliani 2016

Balbás Ribera del Duero Reserva 2006
Un vin espagnol de douze ans qui tient admirablement la route ! Produit avec du tinto fino, le nom local du tempranillo, et 10% de cabernet sauvignon, ce vin vibrant et bien en chair a admirablement bien digéré le bois. Solide, substantiel, à point dans son évolution et pouvant ajouter quelques années à ce cheminement, il est idéal pour souligner un événement de 2006 (une naissance, par exemple) et ce, pour quelques années. (23,95$)

alain balbasriberadelduero reserva 2006

Le monopole offre aussi un vin de Saint-Julien 2006 (38,95$) qui ne présente aucun intérêt puisqu’il est sur le déclin. En bon entendeur, salut!

Alain Laliberté
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À propos de l' auteur

Alain apporte une richesse de connaissances dans le monde du vin. Il est titulaire d’un diplôme universitaire en dégustation professionnelle de la Faculté d’œnologie de l’Université Bordeaux II et d’un certificat en gestion hôtelière de l’ITHQ. Il a également été stagiaire au Château Rauzan-Ségla à Margaux. Il a enseigné à l’ITHQ, à George Brown College et Humber College à Toronto ainsi qu’à l’École hôtelière de la Capitale à Québec... Lire la suite...

Commentaires des lecteurs