mercredi 22 novembre 2017
Chroniques de Roger Huet
Roger Huet

Roger Huet

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...

samedi, 05 juillet 2014 14:26

Des petits vins charmants pour l’été

Les Domaines Paul Mas possèdent  plus de 300 ha de vignes dans le Languedoc-Roussillon et composent des vins conviviaux avec 30 cépages différents.


Parmi leurs vins, il y a Les Vignes De Nicole, millésime 2013 un blanc d'assemblage fait de Chardonnay 40 %, de Sauvignon blanc  25 %, de Viognier 25 % et de Picpoul 10 % . Il titre 13,5% d’alcool.

ete paulmas un


Robe jaune paille brillante. Des arômes d’agrumes : citron vert, pamplemousse rose, des parfums de pêche également. Ample en bouche, généreux et frais. Son acidité est bien fondue avec l’alcool et se berce dans un goût délicat de fruits murs. Il a une jolie finale. Bon avec tout ce qui vient de la mer : crevettes, palourdes, poissons. Le servir frais, vers 9°C.

Domaines Paul Mas Vignes de Nicole 2013 SAQ code 11767768 Prix 15,95 $.
Agence :
Le Marchand de Vin inc.
Robert Hallé
Directeur Ventes Restauration
tel: 514-481-2046 ext 120.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Cono Sur est un domaine vinicole chilien fondé en 1993 pour faire des vins qui expriment la typicité et la diversité du terroir chilien. Le Cono Sur Reserva Especial Pinot Noir utilise des raisins de la Vallée de Casablanca.

ete conosur deux



Robe rouge rubis assez clair, tirant à violet. Des arômes de framboise, de cerise, de fraise, une touche de café et de cacao. Ample en bouche, complexe, avec des tanins ronds, et une belle personnalité. Une finale gourmande et persistante. Un vin très agréable avec les viandes blanches : porc, volaille et surtout canard et pintade ainsi qu’avec des fromages à pâte molle comme le brie, le camembert, et certains fromages de chèvre.
Il faut le servir assez frais, autour de 13°C.

Le Cono Sur Reserva Pinot Noir est disponible à la SAQ code 00874891. Prix 15,95 $
Agence Authentic Vins et Spiritueux

Esther de la Durantaye Directrice des ventes
Pascal Brouillard
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 514-356-5222

La Sicile faisait autrefois des vins à forte teneur d’alcool. On s’en servait pour faire des coupages avec des vins du nord et étaient vendus comme vins de table. Aujourd’hui avec des nouvelles méthodes de vinification et un contrôle de la température à la fermentation et au vieillissement, on parvient à faire des vins de bonne qualité. Le cépage typique de la Sicile est le Nero d’Avola.

Vento di Mare est un vin agrobiologique sicilien rouge, 80% Nero d’Avola,  20% Cabernet-Sauvignon. Il est  produit par la Cave coopérative Ermes et titre 13% d’alcool.

ete vento trois


Robe rouge prune, des arômes de cerise, de cassis, de cacao, un soupçon d’épices douces. Une bouche ample, généreuse et fruitée; des tanins fermes mais agréables, une bonne acidité et une belle finale.
Bon à marier avec des pâtes, des viandes rouges et des fromages forts. Il faut le servir assez frais, autour de 16°C.

Le Vento di Mare, est disponible à la SAQ code 12207914  Prix 12,95
Agence Authentic Vins et Spiritueux

Esther de la Durantaye Directrice des ventes
Pascal Brouillard
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél : 514-356-5222.

Johann Gramp était un Allemand visionnaire qui visitait l’Australie en 1847. Il comprit le premier tout le potentiel  de la vallée de Barossa. Il créa un vignoble sur les rives du Jacob’s Creek, qu’il appela Orlando Wines, devenu  aujourd’hui Pernod Ricard Winemakers. Les vins de Jacob’s Creek s’exportent aujourd’hui dans 65 pays et il s’en consomme plus de 2 millions de verres par jour.

Le Jacob’s Creek Moscato 2013 est un « frizzante » délicatement effervescent et équilibré. La douceur vive du fruit se combine à merveille avec sa belle robe jaune vert pâle. Il plaît particulièrement aux femmes car il ne titre que 7,5% d’alcool.

ete jacobscreek quatre


Très parfumé avec des effluves de chèvrefeuille, des arômes tropicaux de mangue, de pêche blanche également, et de citron. En bouche il est riche, avec un goût de miel et une jolie finale gourmande.
Excellent en apéritif, ou pour accompagner des plats de fruits de mer. Le servir très frais, autour de 6°C.
Le Jacob's Creek Moscato est disponible à la SAQ code 12206891
Prix 12,30 $

Agence : Corby Spiritueux et Vins.
Charles Salvas Ambassadeur de Marque
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(514) 856-4327

Philippe Gougeon
Directeur des ventes pour le Québec
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
(514) 856-4325


Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com






mardi, 08 juillet 2014 07:04

Conversation autour d’un vin du Jura

J’ai rencontré Nadia Dufour, au Salon des vins du Jura. Elle travaille pour Les Vins Alain Bélanger et nous avons décidé de parler de quelques beaux domaines vinicoles dont elle s’occupe au Québec.

huet nadia dufour


RH. – Comment êtes-vous arrivée au monde du vin Nadia?
ND. – Tout a débuté par mes premiers pas dans les SAQ à l’âge de 19 ans… un seul mot : la fascination de voir ces bouteilles au garde-à-vous provenant du monde entier. Je ne savais où donner la tête... je voulais découvrir, déguster, apprendre et surtout faire le bon choix. Je fuyais les trop belles étiquettes coquettes et les vins de masse…Souvent, j’achetais la moins jolie bouteille car je me disais que le vigneron a sûrement opté davantage sur la qualité du vin que sur son contenant… Malgré un maigre budget de cégépienne, j’adorais dénicher des petites perles et les déguster avec mes amis. Un après-midi de juin, j’ai atterri sur le sol de France et c’est là que ma passion pour le vin s’est confirmée. Ce pays est magnifique par son histoire et ses monuments mais combien varié et vrai dans ses régions vinicoles.
J’ai débuté ma visite par la Champagne que j’ai trouvée grandiose mais mon cœur a été beaucoup plus touché par la Loire. J’y ai rencontré des gens de cœur et de passion, qui sont animés du désir de créer un vin qui représente leur terroir avec une personnalité propre. Par la suite, une carrière s’est offerte à moi dans un tout autre domaine et ce n’est que des années plus tard, que j’ai tout laissé tomber pour suivre mon rêve, ma passion, le vin. De carriériste, je me suis retrouvée caissière-vendeuse à la SAQ. Ça prend une bonne donne d’humilité mais quand, je regarde aujourd’hui le choix que j’avais fait et mon épanouissement professionnel… je me dis que je ne me suis pas trompée. Aujourd’hui, je vis de ma passion et je me sens privilégiée de faire ce que j’aime.

RH. –  Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce métier?
ND. –Ce qui me fascine dans le monde du vin c’est la découverte, le partage des connaissances par des rencontres avec les vignerons, les professionnels du vin et les passionnés. J’aime beaucoup cette pensée de Socrate : plus on apprend et on plus on se rend compte qu’on sait si peu. Ce qui nous amène à continuer à apprendre. La sommellerie c’est une science qui regroupe, l’histoire, la géographie, l’horticulture, la gastronomie et les gens… Donc tout naturellement, j’aspire à transmettre mes connaissances en tant que professeure.

RH. – Dans votre portefeuille vous avez des vins qui sont produits de façon artisanale, comme ceux du Domaine André et Mireille Tissot
ND. –  Un magnifique domaine, dirigé par Stéphane Tissot qui est reconnu aujourd'hui comme l'un des plus grands vignerons du Jura. Sa philosophie c’est «Un vin fait avec amour et passion ne peut que créer une émotion». C’est un fervent défenseur des vins qui ont de la personnalité, à l’opposé des vins standardisés ou industriels. Ses cuvées reflètent la diversité du terroir jurassien

RH. – Comment a commencé l’histoire de ce vignoble?
ND. –  Il a été créé par, André et Mireille Tissot en 1962, parents de Stéphane. Aujourd’hui c’est lui qui dirige le domaine, assisté de Bénédicte, son épouse.

RH. – Combien d’hectares de vigne contient la propriété des Tissot?
ND. –Ils possèdent 46 ha de vignes et des terroirs exceptionnels dans le Jura, comme les Bruyères, La Mailloche, Barberon et Curon.

RH. –  Quel type d’agriculture pratiquent-ils?
ND. – Ils sont en biodynamie, avec certification Ecocert et contrôle Demeter pour faire vivre les sols, et avoir des raisins sains. Les vignes sont cultivées sans désherbant, sans engrais chimiques ni produits de synthèse. Pour traiter la vigne ils se limitent au soufre, au cuivre et à des tisanes de plantes. Les vendanges sont manuelles. Ils font un pressurage pneumatique, et la fermentation uniquement avec des levures naturelles. Ce qui leur permet de diminuer le soufre.  Dans certains cas, ils font même des cuvées sans souffre comme le Poulsard Les Bruyères 2005.

RH. – Quels cépages cultivent-ils?
ND. – Dans les rouges principalement le Pinot Noir, le Trousseau, le Poulsard et dans les blancs le Chardonnay et le Savagnin.

RH. – Leur recherche de diversité aromatique semble les amener à produire un grand éventail de vins?
ND. –  La recherche de diversité aromatique les a conduits à produire 36 cuvées différentes, souvent terroir par terroir, un peu comme en Bourgogne en laissant s’exprimer chaque parcelle. C’est un travail d’équipe. Ils ont 15 travailleurs à l'année, plus quelques étudiants qui les aident en été, et 50 vendangeurs en septembre.

RH. –  Vous m’avez apporté une bouteille du Domaine André et Mireille Tissot, c’est Les Bruyères Chardonnay millésime 2011

huet nadia bruyres chardonnay


ND. – Oui, c’est un AOC Arbois 100% Chardonnay, 13% d’alcool. Vinification traditionnelle et élevage en barriques de chêne, pendant 24 mois sur lies. C’est un vin typiquement jurassien.

RH. – Comment est le terroir?
ND. – Les Bruyères est un terroir argileux sur un sous-sol de marnes bleues, exposé plein sud. Sa superficie n’est que de 0.95 ha avec de très vieilles vignes dont certaines ont été plantées en 1938 et les plus récentes en 1973. 

RH. –  Robe jaune paille intense presque dorée. Bouquet très minéral, riche en arômes de fruits, agrumes : pomelo, citron de Capri, pomme mûre,  noisette et amande grillée, brioche, et à la fois des notes de fleurs : acacia, fleur d’oranger et d’épices : cardamone, tilleul. Ample en bouche, nerveux,  sec, plutôt corsé, fruité, minéral à nouveau. Une finale persistante et délicieusement épicée.

Quels mets suggérez de marier avec ce vin?  
ND. –Le classique du Jura : Poulet et champignon en sauce. Aussi, fromage à croûte lavée ou poisson.

RH. –  Je pourrais le prendre aussi en entrée avec du foie gras, également avec des  crustacés, une coquille Saint-Jacques, du homard, bon également avec  des viandes blanches, vous avez raison avec du poulet en sauce mais aussi avec du veau et du porc,  et avec des fromages à croûte lavée comme le Comté c’est du pur bonheur, tout à fait d’accord avec vous.

Est-ce que le Domaine André et Mireille Tissot Les Bruyères Chardonnay 2011 est disponible à la SAQ?
ND. – Oui il est disponible. Le Code SAQ est 11542139 et il se détaille 37 $.

RH. –  Merci de m’avoir accordé cette entrevue, Nadia Dufour, la semaine prochaine nous allons parler d’un autre domaine fascinant, qui se trouve dans la région de Mendoza en Argentine et qui fait des Malbecs exceptionnels.
ND. – À la semaine prochaine.

Liens :
Domaine André & Mireille Tissot

Représentés au Québec par
Les Vins Alain Bélanger

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com





mardi, 08 juillet 2014 14:14

La vigne qui distille des perles noires

L’Argentine, pays d’immigration, possède une histoire vinicole riche où les vignerons de toutes les origines se sont installés et y ont prospéré, car les Argentins sont des bons vivants, toujours occupés à bien manger et à bien vivre.


Le célèbre bœuf argentin est apprécié dans le monde entier, mais pour la consommation locale ils ont des moutons extraordinaires, et des troupeaux de chèvres d’une qualité hors pair, toutes des viandes qui appellent le vin.

Le domaine qui est devenu  Bodegas Nieto Senetiner a été fondé en 1888 dans la région de Luján de Cuyo par des immigrants italiens. Il produisait surtout de bons vins rouges un peu rustiques jusqu’en 1969 où la famille Nieto Senetiner achète la propriété et fait d’importants investissements dans les installations et les équipements. Ils intègreront le Grupo de Negocios de Molinos Río de la Plata en 1998 et obtiendront la Certification ISO 9002 en 2002. À partir de là ils deviennent des leaders dans les vins de moyenne gamme  et haut de gamme.

Le domaine Nieto Senetiner s’étend sur 352 hectares, dans la vallée de Vistalba au cœur de Luján de Cuyo, province de Mendoza,  où ils ont leurs vignes et un énorme et moderne chai.

J’ai dégusté le Nieto Senetiner Gran Reserva, 2011 Malbec 60% et Petit Verdot  40%, 14,5% d’alcool. Élevage pendant 15 mois en fûts de chêne français.

huet nieto malbec petit verdot



Robe rouge profond, magnifique, avec des reflets violines. Des arômes généreux de fruits noirs : prune, cerise, myrtille, bleuet. Des notes de vanille, d’épices et de menthe fraiche. Ample en bouche, avec des tanins gourmands, puissants mais ronds, une belle fraîcheur et un bon équilibre avec l’alcool. Une finale sensuelle et caressante.

C’est un vin qui appelle les viandes rouges, grillées de préférence; le bœuf en premier lieu, mais aussi l’agneau et le cabri; également délicieux avec des mets un peu relevés, bon avec un plateau de viandes froides et avec un plateau de fromages. Le servir autour de 17°C.


Il est disponible à la SAQ code 12176249 Prix 18,95 $

Liens :
http://www.nietosenetiner.com.ar 
Dolores Marianeschi
Ambassadrice de marque pour l’Amérique du Nord.
Représenté au Québec par

Sylvestre Vins & Spiritueux
François Sylvestre
Vice-président exécutif
Tel. (514) 351-6561
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com












mardi, 15 juillet 2014 10:37

Tanunda, le château de pierres bleues

Le Château Tanunda, de style bavarois, est “Le symbole de la Vallée de Barossa”, c’est le plus grand et le plus ancien château  d’Australie avec ses bâtiments de pierre bleue et ses jardins merveilleux.


Les premières vignes de la Vallée de Barossa ont été plantées dans les années 1848.

Le phylloxera ravage le vignoble européen dès le milieu du Dix-neuvième siècle. L’Australie se met à faire la culture de la vigne de façon intensive et dans la Vallée de Barossa plus de 550 vignerons produisent du raisin pour fournir en vin l’Europe assoiffée. À partir des années 1860 s’établit une plante de vinification mais le château Tanunda a été inauguré seulement en 1890 pour la production des vins de qualité. À son apogée, ce domaine a été le plus grand exportateur de vins de l’Australie.

John Geber un grand vigneron de l’Afrique du Sud qui avait fait des investissements importants en Australie découvre par hasard le château Tanunda en 1998 au cours d'une balade à vélo. La propriété appartenait au géant du vin Southcorp et était en vente depuis cinq ans. La bâtisse était en ruines. Toutes les vitres étaient brisées, le toit éventré et les pigeons perchés tout au long de la structure de deux étages. Mais il y avait encore des murs en pierre bleue de trois pieds d'épaisseur et une tour imposante de 20 mètres de hauteur.  John Geber l’achète dès le lendemain.

Aujourd’hui, le Château Tanunda a été totalement restauré. Il comprend une magnifique cave d’une capacité de 6 millions de litres de vin, une grande salle de bal, une autre longue salle d’accueil, un magasin de vin, un impressionnant jardin en contrebas, un terrain de croquet et un terrain de cricket.  Le domaine comprend 220 hectares de vignes et produit une gamme de 25 vins à partir de plus d'une douzaine de cépages différents.

 J'ai dégusté le Grand Barossa Dry Riesling du Château Tanunda 2012, 11,5% d'alcool.

huet grand barsossa riesling


Très belle robe jaune tendre. Des parfums de fleurs d’oranger, de citron vert et de fruit de la passion, de pêche et des notes de chèvrefeuille. Complexe et riche en bouche, avec beaucoup de matière, une touche de minéralité et une acidité marquée mais qui se fond merveilleusement avec l’alcool. Une finale fraîche et élégante.

Merveilleux avec les huitres, avec le homard et le crabe, parfait avec les coquilles St Jacques, délicieux avec tous les poisons, avec les pâtes italiennes aux palourdes ou aux crevettes, bon également avec des fromages de chèvre. Le servir frais, autour de 7°C.

Le Château Tanunda Riesling Grand Barossa 2012 est disponible à la SAQ code  12260011.  Prix 20,00 $

LIENS:

http://www.chateautanunda.com
Représenté au Québec par
Vins Philippe Dandurand Wines Inc.
Vanessa Besnard

Coordonnatrice Marketing
1304 ave Greene, Westmount (Québec) H3Z 2B1
Tél.: (514) 932-2626 ext 293
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com



mercredi, 16 juillet 2014 12:03

La Croix d’Aline, un vin solaire.

Le Domaine de La Croix d’Aline de Philippe Girardi et de son épouse Agnès Gleizes qui ont succédé à Michel Gleizes se trouve à Saint-Chinian qui est une commune française située dans le département de l'Hérault en région Languedoc-Roussillon, l’ancien pays cathare.

 

huet croix daline sr


J’ai dégusté le Domaine La Croix d’Aline, 2011, 60% Syrah, 40% Grenache, 14% d’alcool. La bouteille exhibe autant sur l’étiquette que sur le capuchon, une Croix Occitane, appelée aussi Croix du Languedoc ou Croix de Toulouse.

huet croixdaline


C’est une croix mystique et héraldique : or sur fonds rouge, qui a quatre branches égales, en forme de clé. Elle se termine par douze pointes et chaque pointe est garnie d’une pommette. Elle a peu de rapport avec la croix latine car les cathares réprouvaient la croix comme symbole du supplice du Christ, la croix occitane est plutôt un symbole solaire.

Le vin exhibe une belle robe profonde rouge violacé. Il a eu une maturation alcoolique et phénolique, donc complète, qui nous permet d’avoir un vin complexe, très épicé, avec des arômes de prune, de cerise, de myrtille, de réglisse. Beaucoup de rondeur en bouche, des tanins soyeux, une belle acidité et le goût des fruits perçus au nez,  ainsi que la réglisse. Une finale longue et délicieuse. 

Facile à marier particulièrement avec un beau plat mijoté mais qui accompagne aussi très bien les pâtes, les pizzas, les viandes, les volailles, les fromages tendres et affinés. Le servir autour de 16°C.
En le dégustant ayez à l’esprit que c’est un vin solaire et mystique, vous en aurez des frissons et un plaisir intense, proche de l’orgasme.

Le Domaine La Croix d’Aline 2012 est disponible à la SAQ, code 00896308   Prix 18,35 $

Représenté au Québec par :
Sélections Œno
La Rochelle et Trianon

Roch Bissonnette Président
 


Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com



vendredi, 18 juillet 2014 13:14

Les vins joyeux de Ribera de Queiles

Ribera de Queiles est une indication géographique espagnole de Vino de la Tierra ou vin de pays.


Elle couvre une région qui est à cheval entre le sud de la Navarre et le nord de l’Aragon. Cette indication géographique est classée en dessous des DO ou dénominations d’origine contrôlées.

Les seuls cépages rouges autorisés sont, le Cabernet-Sauvignon, le Merlot, le Gracian, le Garnacha Tinta le Tempranillo et la Syrah.

J’ai dégusté le Guelbenzu Azul, Ribera de Queiles 2009, 14,5% d’alcool.

huet azul 2009


Un vin d’assemblage rouge bâti autour du cépage tempranillo : Tempranillo 75 %, Cabernet-sauvignon 20 % et Merlot 5 %. Élevage en fûts de chêne français et américain pendant neuf mois.

Robe rouge cerise, nez puissant et complexe de prune, de griotte, d’épices douces; des notes de tabac, de café torréfié et de vanille à cause de son vieillissement en fûts de bois. Généreux en bouche avec une structure charnue, des tanins puissants mais avec une certaine rondeur, une bonne acidité qui se fond merveilleusement avec l’alcool. Une finale fraiche, longue et puissante.

Ce vin sec, fruité et assez corsé, joyeux et gourmand,  s’accorde à merveille avec l’agneau préparé sous toutes les formes, et particulièrement des rôtis et des mijotés. Bon également avec le bœuf. Il faut le servir autour de 16°C

Le Guelbenzu Azul, Ribera de Queiles 2009 est disponible à la SAQ, code 00973248 Prix 18,95 $

Liens :
Ricardo Guelbenzu



Représenté au Québec par :

Le Marchand de Vin inc

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
samyrabbat.com
LaMetropole.com


lundi, 21 juillet 2014 10:58

Un noble vin de Castille

De cette magnifique région d’Espagne qu’on appelle Ribera del Duero et qui se trouve à 30 km de Valladolid, nous vient un vin grand seigneur, le Condado de Haza.


Le domaine a été créé par Alejandro Fernández sur une pente douce qui s’allonge jusqu’au bords de la Rivière Duero. Les sols sont de gravier, d’argile et de gypse, parfaits pour le Tempranillo. Pendant trois ans Monsieur Fernández a acheté des petites parcelles jusqu’à en faire une finca, sur laquelle il a planté ses premières vignes en 1989.
Aujourd’hui son domaine a 200 hectares d’excellents vignobles. En 1995 il a inauguré un moderne chai et peut contrôler le travail de la vigne à la bouteille.

J’ai dégusté Le Condado de Haza 2010, Dénomination d’Origine Ribera del Duero, 100% Tempranillo, 14% d’alcool. Le vin a vieilli en barriques de chêne, et a été filtré par gravité.

huet condado de haza sr


Belle robe cerise avec des reflets violacés. Des arômes généreux et complexes de prune, de cerise, de framboise, mais aussi de vanille, un soupçon de cannelle et de chocolat noir, de pain grillé et une certaine minéralité. En bouche il est puissant mais ses tanins sont fins, ronds et bien fondus dans l’acidité. Une longue finale gourmande. 

C’est un vin idéal pour accompagner les viandes rouges et particulièrement  l’agneau et le gibier. Bon également avec  les fromages à pâte ferme comme le Manchego. Le servir autour de 17º C.
Le vin est prêt à boire, mais peut aussi être gardé jusqu’en 2018 et continuera à se bonifier.

Le Condado de Haza 2010 est disponible à la SAQ  code 00978866. Prix 26,80 $

Liens :
Bodega Condado de Haza


Représentés au Québec par
Le Marchand de Vin inc,

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
Lametropole.com




vendredi, 25 juillet 2014 17:52

Château Rahoul, un Graves de gastronomie

Le Chevalier Rahoul a vraiment existé. C’est lui qui en 1646 a créé un castel dans les Graves et ce sont ses armoiries qui figurent sur l’étiquette de la bouteille du Château Rahoul.


Domaine de chasse jusqu’à la Révolution Française, il trouve sa vocation vinicole plus tard, grâce à l’impulsion de la famille Balguerie, négociants et armateurs connus à Bordeaux. Dans les années 1970 c’est un Anglais, David Robson,  très épris de vin de Bordeaux qui en devient propriétaire et réalise d’importantes rénovations dans la cave.  À la fin des années 70, le domaine est vendu à l’écrivain australien Len Evans qui a été le premier chroniqueur vins d’Australie, fondateur  du Bureau Australien du vin et auteur de la Grande Encyclopédie du vin d’Australie. Evans avait comme partenaire le millionnaire Peter Fox.

À la mort de celui-ci, il a vendu le domaine au Danois Lothardt Dahl. Depuis 1986, le Château Rahoul appartient au Champenois Alain Thiénot qui est également propriétaire du  Château de Ricaud dans les appellations Cadillac et Loupiac et qui  a pris le contrôle du groupe CVBG en 2007. Comme ce groupe est aussi propriétaire de la maison de négoce et de production Dourthe il a confié à cette dernière la commercialisation des vins du Château Rahoul.

Le domaine a actuellement une surface de  38,50 ha. Les vignes «historiques », autour du Château sont de 20 hectares de gravier sablonneux. Le domaine compte également des parcelles sur les communes de Portets, de  Podensac, d’Illats, de Saint Selve et d’Arbanats avec une grande diversité de sols, qui permettant l’adaptation optimale de chaque cépage.

J’ai dégusté le Château Rahoul 2005 Appellation Graves Contrôlée, 75% Merlot, 21,5% Cabernet  Sauvignon et 3,5% Cabernet Franc.  13% d’alcool. 

Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 ans et sont travaillées en agriculture durable, dans le plus grand respect de la nature. La vinification est également un travail de constance et de surveillance où rien n’est laissé au hasard : cueillette du raisin à la main et transport dans des petits cageots pour mieux préserver le grain; table de tri vibrante, presse pneumatique, macération à froid de 2 à 5 jours, fermentation alcoolique en cuves inox à température contrôlée, fermentation malolactique partielle en fûts, vieillissement en fûts de chêne pendant 15 mois, dont 35% neufs, assemblage et mise en bouteille. Production totale de 135 000 bouteilles.

chteau raoul


Robe pourpre avec des légers reflets tuile. Des arômes de fruits rouges imposés par le Merlot dominant: fraise, framboise, groseille, cerise rouge légèrement confiturée . Un deuxième nez nous révèle des arômes de pruneau et de violette. Le Cabernet Sauvignon lui apporte des nuances de cèdre et d’épices. Comme c’est un millésime 2005 il commence à afficher également des notes de cuir, de moka et de réglisse. On retrouve aussi un peu de vanille à cause de son élevage en fûts de chêne. 

En bouche c’est un vin charnu, avec beaucoup de matière, des tanins extrêmement charmants et souples, le fruit y est prédominant.  Une longue finale d’une grande élégance. Un vin de longue garde qui peut se conserver encore 10 ans.
Ce Graves est un vin pour un grand repas, avec des viandes rouges. Il accompagne merveilleusement le gibier, et les viandes en sauce et en grillade. Très bon également avec les fromages de type Camembert et Brie. Il faut le servir autour de 17º C.

Le Château Rahoul 2005 Appellation Graves Contrôlée est disponible en importation privée, auprès de l’agent,   au prix de 29,95$.

Vins Philippe Dandurand Wines Inc.
Vanessa Besnard
Coordonnatrice Marketing

1304 ave Greene, Westmount (Québec) H3Z 2B1
Tél.: (514) 932-2626 ext 293
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
samyrabbat.com
LaMetropole.com. 

 

23:32 2017-03-07

lundi, 28 juillet 2014 16:56

La magie du Malbec de Cahors

La Maison Vigouroux a démarré comme maison de négoce en 1887. L’actuel propriétaire, Bertrand Gabriel Vigouroux représente la quatrième génération.


C’est son père Georges Vigouroux qui  en 1963 reprend le flambeau et devient vigneron en plantant ses premières vignes à Cahors. Il achète le Château de Mercuès ancienne résidence des Comtes-Évêques, où l’on retrouve les vestiges de vignobles en terrasses et en espaliers, ainsi que des magnifiques caves du Treizième siècle, et le Château de Haute Serre. Le Château de Mercuès a été transformé par Bertrand en Relais et Châteaux, étoilé Michelin et  le Château de Haute Serre en table vigneronne. Aujourd’hui la Maison Georges Vigouroux qui a ajouté deux autres domaines : Le Château Leret Montpezat et le Château Tournelles à Buzet, a une étendue de 150 ha, tous châteaux confondus.

Le Malbec appelé la Diva des Cépages pour la difficulté qu’on éprouve à en extraire la quintessence est rarement cultivé en France.  Il  a trouvé sa terre de prédilection dans le terroir aride et sec de Cahors, froid l’hiver et chaud l’été. Au Domaine Georges Vigouroux on y pratique essentiellement la micro-vinification avec des petites cuves inox, des températures contrôlées dans le but de préserver au plus près la nature du raisin. Vient ensuite le vieillissement en barrique pendant vingt à trente mois, selon les millésimes.

Tout l’art de Bertrand Vigouroux et de ses collaborateurs c’est d’aller régulièrement déguster les barriques pour pouvoir déterminer  à quel moment il faut faire les assemblages et la mise en bouteille. C’est un très long travail d’expérimentation et de dégustation, harassant, puisqu’il faut aller déguster toutes les barriques pour voir où elles en sont. La récompense c’est de découvrir de très bons Malbecs lorsqu’on ouvre les bouteilles 10, ou 15 ans après. Comme dit souvent Domingo Esteban le fringant Directeur commercial de la maison : «Le métier c’est attendre le vin.»

J’ai dégusté Les Comtes 2012, Appellation Cahors Contrôlée, 12,5% d’alcool.  Une marque emblématique du Cahors, présente depuis longtemps au Québec.

huet comtes cahors


ll a l’ampleur et la longueur d’un Malbec assemblé avec un petit peu de Merlot et un soupçon de Tannat.  Robe rouge rubis voilé aux reflets violets. Arômes de fruits rouges mûrs : framboise, fraise, myrtille  En bouche une belle amplitude et  beaucoup de fraicheur,  une bonne structure, des tanins soyeux et agréables, on retrouve le goût des fruits qu’on a perçus au nez, une sensation réglissée en fin de bouche, qui apporte encore de la fraîcheur.
Un vin qui peut se consommer dès maintenant, mais qui va encore s’épanouir après quelques années.

Ce vin accompagnera à merveille les rôtis, un gigot d’agneau en croûte, un gratin dauphinois, un cassoulet, des magrets de canard. Excellent avec un plateau de fromages.
On le sert entre 15 ºC et 16 ºC. En se réchauffant dans le verre il va livrer tout son éventail d’arômes.

Le Comtes Cahors 2012 est disponible à la SAQ Code 00315697   Prix 14,95 $

Liens :
www.g-vigouroux.fr
Domingo Esteban, Directeur export :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentés au Québec par :
Vins Philippe Dandurand Inc.
Vanessa Besnard

Coordonnatrice Marketing
1304 ave Greene, Westmount (Québec) H3Z 2B1
Tél.: (514) 932-2626 ext 293

Chef de marque :
Denis Garreau,
514-932-2626, poste 245
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com



jeudi, 31 juillet 2014 11:55

Freemark Abbey le génie californien

Le domaine de Freemark Abbey a été fondé à Santa Hélèna à Napa Valley par une des premières femmes vigneronnes des États-Unis, Joséphine Tychson.


Les premières vignes ont été plantées en 1886. La cave de pierre date de 1899.

Le nom de Freemark Abbey ne lui a été donné qu’en 1939 par les trois propriétaires d’alors : Charles Freeman, Markquand Foster et Abbey Ahern. Il est formé de la contraction de leurs trois noms.

En 1967 sept partenaires achètent le domaine et se lancent dans tellement d’innovations qu’on l’a surnommé l’Université Freemark. C’est l’époque où Brad Webb, a lancé des méthodes qui sont devenues des normes de vinification californiennes.
Comme quoi les originaux talentueux ne manquaient pas en Californie.

1976 a été un tournant pour la Californie lorsque l’expert  Steven Spurrier a mené une légendaire dégustation à l'aveugle à Paris de vins californiens et des vins français. On a appelé cela le Jugement de Paris.  Freemark Abbey présentait un Cabernet Sauvignon et un Chardonnay. Les vins californiens ont remporté toutes les catégories, au désespoir des Français, et se sont imposés sur la scène mondiale.

Freemark Abbey a compté avec des œnologues de grand talent comme Jerry Luper et plus tard Ted Edwards qui ont amené leurs vins à des sommets de qualité.

J’ai dégusté le Freemark Abbey Merlot 2010, Napa Valley. 82.3% Merlot, 9.4% Cabernet Sauvignon, 7% Petit Verdot, 1.3% Cabernet Franc, 13,8% d’alcool.

Ce vin est signé Ted Edwards comme vinificateur, avec Brian Kosi comme assistant. Macération à froid de 2 à 5 jours, fermentation alcoolique en cuves inox thermo-régulées avec les peaux, vieillissement en fûts de chêne français et américain pendant 14 mois, dont 25% neufs, assemblage et mise en bouteille.

huet freemark abbey sr


Robe rouge grenat. Généreux arômes de fruits rouges et noirs : framboise, fraise, cerise, prune, mûre. Des notes d’épices : cardamone, cannelle, clou de girofle et aussi de rhubarbe, de chocolat noir et de vanille.

En bouche c’est un vin viril mais en même temps, élégant, avec des tanins veloutés, une acidité moyenne et bien fondue avec l’alcool. Une texture riche, où l’on retrouve le goût des fruits et des épices perçus par le nez. Une longue finale gourmande prolonge le plaisir et demande un autre verre.

Un vin qui accompagne merveilleusement les viandes rouges et blanches. Excellent avec les entremets et également avec les fromages à croûte dure. Il faut le servir à 17º C.
Le Freemark Abbey Merlot 2010 est disponible à la SAQ, code 11075884. Prix 29,95 $

LIENS :
Freemark Abbey
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentés au Québec par :
Le Marchand de Vin inc,

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
samyrabbat.com
LaMetropole.com