dimanche 19 novembre 2017
Malbec, l’âme de l’Argentine vinicole

Malbec, l’âme de l’Argentine vinicole

À l’occasion de la Journée Internationale du Malbec, Maryline Demandre, la représentante officielle de Wines of Argentina au Québec, m’a accordé cette entrevue.

RH – Maryline Demandre, qu’est-ce que Wines of Argentina et quelle est sa fonction dans le monde?

MARYLINE DEMANDRE – Wines of Argentina est une organisation qui, depuis 1993, fait la promotion des régions viticoles de l’Argentine dans le monde entier. Nous organisons de nombreux événements tels que foires, salons professionnels, dégustations et autres activités au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine, en Asie et en Europe.

RH – L’Argentine est le deuxième plus grand pays de l’Amérique du Sud, il partage la pointe sud du continent avec le Chili.

MARYLINE DEMANDRE – L'Argentine est vraiment un grand pays, dont la superficie est de 2 791 810 kilomètres carrés. Il a une longueur 3 700 kilomètres du nord au sud et le pays compte environ 44 millions d'habitants.

roger malbec lame de largentine vinicole carte vinicole argentine

RH – L’Argentine est aussi un des gros producteurs mondiaux de vin.

MARYLINE DEMANDRE – Oui, la culture du vin est très importante pour l’Argentine. C’est le cinquième pays producteur au monde, devant le Chili, avec une production annuelle de 1,340 millions de litres (OIV, 2016).

RH – Depuis quand l’Argentine fait du vin?

MARYLINE DEMANDRE – La production du vin en Argentine remonte au 16e siècle, pendant la colonisation des Amériques par l’Espagne. La culture du raisin, ainsi que la production de vin, a commencé comme dans beaucoup de pays d'Amérique, par des cépages locaux (Vitis labrusca, Vitis rupestris...) qui ne sont pas de la même souche que les cépages européens (Vitis vinifera). Ces cépages locaux donnent au vin un goût foxé (rude et acide), alors, rapidement, les moines franciscains ont fait venir d'Europe les meilleurs cépages.

Le Malbec a fait son apparition au milieu du XIXe siècle, par l'entremise de l’agronome français Michel Aimé Pouget, qui l’a introduit en Argentine.

RH – Quelles sont les régions vinicoles argentines?

MARYLINE DEMANDRE – Les plus importantes régions viticoles se trouvent dans les provinces de Mendoza et de San Juan, aussi appelées région de Cuyo, dans la région du nord-ouest comprenant La Rioja, Catamarca, Salta et Jujuy et dans la Patagonie, à l’extrême sud.

C’est toutefois la province de Mendoza qui concentre 60 % de la production de vins argentins.

Le vignoble argentin couvre 223 000 hectares. La production se répartit à raison de 55% pour le vin rouge, 20% pour le vin blanc et 25% pour le vin rosé.

roger malbeclamedelargentinevinicole

RH – Quels sont les cépages les plus cultivés en Argentine?

MARYLINE DEMANDRE – Le Malbec est le cépage rouge emblématique de l’Argentine; viennent ensuite le Bonarda, le Cabernet Sauvignon et la Syrah.

Pour les vins blancs, c’est le Torrontés qui est prédominant, suivi du Chardonnay et du Sauvignon Blanc.

Le Torrontés est né d’un croisement entre le cépage Criolla et le Muscat d’Alexandrie. Il produit des vins rafraîchissants, aux arômes muscadés, épicés et d'agrumes, rappelant parfois le Gewurztraminer.

RH – Est-ce que les Argentins sont des grands consommateurs de vin?

MARYLINE DEMANDRE – Oui, le vin occupe une place importante en Argentine avec 22,6 litres par habitant et par an, loin après la France, certes, avec 45 litres par habitant et devant le Canada, avec 12,5 litres par habitant.

RH – Le 17 mars on célèbre la Journée Internationale du Malbec.

MARYLINE DEMANDRE – La Journée Mondiale du Malbec est une initiative internationale visant à positionner le Malbec argentin à travers le monde, tout en célébrant le succès de l’industrie vinicole argentine. Depuis sa première édition, le 17 avril 2010, elle connaît un succès remarquable.

Cette nouvelle édition explorera le concept du Malbec en tant que cœur de l'Argentine. Transformé en véritable moteur d'innovations, le Malbec a contribué à la croissance exceptionnelle de l'industrie vinicole argentine dans les vingt dernières années.

Au-delà du vin, le Malbec, c'est le fruit du travail, de la culture, de l’individualité et du développement des producteurs argentins. Chaque bouteille est l'expression même de ce qui particularise l'Argentine. Chaque bouteille parle des mains, de la dextérité et de l'âme des vignerons. Le Malbec témoigne du savoir-faire, du mode de vie argentin; il requiert technique, originalité et passion.

RH – Quelles sont les principales maisons qui produisent du vin de Malbec en Argentine?

MARYLINE DEMANDRE – Parmi les plus connues, mais surtout les plus représentées au Québec, on note Trapiche, Catena, Norton, Nieto Senetiner et Zuccardi.

RH – Comment va-t-on célébrer la Journée Mondiale du Malbec au Québec?

MARYLINE DEMANDRE – Au Québec, les célébrations se traduiront par un concours des vins argentins pour la relève en sommellerie, organisé à Montréal en collaboration avec l’ITHQ et le consulat d’Argentine.

Nous invitons aussi tous les amateurs à trinquer ensemble le 17 avril avec un verre de Malbec et à partager leur toast sur le réseau social de leur choix: Facebook, Twitter ou Instagram, en identifiant @wineofarg et en ajoutant le mot-clic #malbecworldday.

RH – Est-ce que l’oenotourisme se développe en Argentine?

MARYLINE DEMANDRE – Les touristes à la recherche d'expériences sensorielles autour du vin sont de plus en plus attirés par les nouvelles offres des vignobles argentins. Ils veulent non seulement visiter les vignobles et rencontrer les vignerons qui créent le vin, mais aussi découvrir la cuisine typiquement argentine.

L’oenotourisme a ajouté une nouvelle attraction sur les routes du vin avec les restaurants viticoles. La «gastronomie argentine» se réinvente, connaît une croissance soutenue, s'adapte à la demande et obtient des reconnaissances et des récompenses internationales. Elle est devenue même un aspect clé dans la promotion du vin. Les chefs sont de nouveaux ambassadeurs du vin argentin et ils sont maîtres dans l'art d’accorder les mets avec le vin. Les vins argentins, d’ailleurs, ont une place de choix sinon exclusive sur leurs cartes.

RH – Vous avez apporté 4 vins pour déguster. Ils représentent la typicité du Malbec d’Argentine.

MARYLINE DEMANDRE – Nous commençons par deux vins de la maison Catena. Alma Negra M Blend 2014 d’Ernesto Catena et Catena Mendoza 2015, qui a été produit par sa sœur Laura. Ils sont la quatrième génération de cette célèbre famille de vignerons argentins.

RH – Nous débouchons l’Alma Negra M Blend 2014.

MARYLINE DEMANDRE – Le domaine Catena a été fondé par Nicola Catena à Mendoza, en 1902. Il avait quitté l’Italie en 1898 avec sa famille, à la recherche d’un meilleur destin. Il était fasciné par le vin et croyait que la région des Andes offrait un terroir et un climat propices pour faire de grands vins. L’avenir lui a donné raison.

Alma Negra nous rappelle la fascination des vignerons latino-américains pour le mystère et le démon. Alma negra veut dire le mal absolu, donc le malin. L’étiquette est noire et on voit dans la pénombre le visage de Belzébuth. C’est un assemblage de Malbec et de Bonarda dont les proportions varient chaque année. Le millésime 2014 contient: 85 % de Malbec et 15% de Bonarda, 13,5 degrés d’alcool.

Le raisin provient d’un vignoble altitude, le Vista Flores, dans la vallée de l’Uco, qui est travaillé en biodynamie. Élevage en barriques de chêne français et américain de deuxième et troisième usage pendant 8 mois.

roger malbec lame de largentine vinicole alma negra

RH – Robe rouge foncé intense. Bouquet de prune, de réglisse et de tabac. Le Bonarda apporte des parfums de fraise, de framboise, de menthe et de chocolat. En bouche il montre beaucoup de tempérament. Il est assez tannique mais joyeux, car le Bonarda arrondit les tanins très virils du Malbec. Sa masse aromatique est intéressante et dans l’ensemble il montre un bel équilibre avec l’alcool et l’acidité. La finale est longue, fringante et fraîche.

MARYLINE DEMANDRE – C’est un vin qui accompagnera agréablement les viandes, surtout les rôtis, avec des frites. Il est bon également avec l’agneau et les mets relevés de la cuisine sud-américaine. Je suggère de le servir à 16 degrés Celsius et on peut le conserver en cave une dizaine d’années.

RH – L’Alma Negra millésime 2015 est disponible à la SAQ, code 11156895. Prix 19,20$, Représenté par l’Agence Trialto – Réserve et Sélection.

MARYLINE DEMANDRE – Nous dégustons maintenant le Catena Mendoza 2015, 100% Malbec, 13 degrés d’alcool. Il exprime bien l’esprit puriste de Laura Catena, la scientifique. C’est un vin ciselé, porté sur le fruit.

roger malbec lame de largentine vinicole catena

RH – Belle robe rouge intense. Bouquet de cassis, de groseille, de framboise et un peu de violette.

En bouche il est ample, joyeux, les tanins sont virils mais intéressants, la masse fruitée est très agréable, une bonne dose d’acidité le rend digeste; il est équilibré et a une longue finale gourmande.

MARYLINE DEMANDRE – Il est fait pour accompagner les viandes, surtout en grillades, mais sera également délicieux avec des pâtes, avec un risotto et avec des fromages. Je suggère de le boire à 17 degrés Celsius, on peut le conserver en cave pendant une dizaine d’années.

RH – Le Catena Mendoza 2015, est disponible à la SAQ, code 00478727. Prix 20,45$. Représenté par l’Agence Trialto.

MARYLINE DEMANDRE – Nous passons maintenant à une autre intéressante maison qui fait du Malbec, je me réfère à Zuccardi. Nous dégustons le Zuccardi Q Malbec 2014, 14 degrés d’alcool.

Vendanges manuelles. Zuccardi est le spécialiste de la microvinification. Il a étudié ses terroirs par des méthodes satellitaires et également par infrarouge. Il sait pour chaque sillon quelle est la composition exacte de ses sols et il vinifie séparément 500 cuvées. Ce travail de fourmi lui permet d’obtenir les vins qu’il souhaite. Les combinaisons sont infinies. Ce Malbec a vieilli en fûts de chêne français neufs.

roger malbec lame de largentine vinicole zucardi malbec

RH – Robe rouge grenat, avec des reflets bleus. Bouquet de cassis, de mûre, de groseille, des notes de tabac et de chocolat; un soupçon de menthe et de vanille.

Ample en bouche, généreux, fruité, avec des tanins virils mais élégants, qui ont une certaine rondeur. Beaucoup de fraicheur, une belle consistance et un grand équilibre. Une fin de bouche longue et fruitée, pleine de charme.

MARYLINE DEMANDRE – C’est un très beau Malbec que je suggère de marier, de préférence, avec le bœuf, mais aussi avec l’agneau, avec des oiseaux nobles comme le faisan, la pintade et les cailles. Il faut le servir à 17 degrés Celsius et gagne à reposer en carafe une trentaine de minutes. Il peut se conserver en cave une dizaine d’années.

RH – Le Zuccardi Q Malbec 2014 est disponible à la SAQ, code 11218460. Prix 22$. Représenté par Élixirs Vins et Spiritueux.

MARYLINE DEMANDRE – Nous allons conclure avec le Newen Reservado, Malbec 2015, 100% Malbec, 14,1 degrés d’alcool.

La Bodega del fin del mundo, ou de la fin du monde, se trouve en Patagonie argentine. Le climat est extrême. À force de persévérance ils ont créé de nouveaux vignobles à San Patricio del Chañar, au Neuquén. Ce domaine compte Michel Rolland comme œnologue conseil.

Vendanges manuelles, fermentation alcoolique avec macération avec les peaux pendant 25 jours, suivie d’une fermentation malolactique. Élevage pendant 4 mois en fûts de chêne français.

roger malbec lame de largentine vinicole newen

RH – Robe rouge intense avec des reflets violets, presque noirs. Bouquet de violette, de prune, de confiture de framboise, un peu de vanille, des notes de noix de coco.

Une bouche fringante, avec une belle acidité, des arômes fruités, une note fumée, une bonne minéralité; un vin qui surprend et qui séduit, agréable jusqu’en fin de bouche.

MARYLINE DEMANDRE – Ce Malbec appelle les viandes grillées, mais il ira aussi très bien avec des croquettes de poulet ou de morue; il accompagnera merveilleusement une paella. Je suggère de le servir à 16 degrés Celsius. Il a un potentiel de garde d’environ 4 ans.

RH – Le Newen Malbec Reservado 2015 est disponible à la SAQ, code 11156810. Prix 17,55$. Représenté par LBV international. www.lbvinternational.com

RH – Merci de m’avoir accordé cette entrevue, Maryline Demandre.

MARYLINE DEMANDRE – Merci à vous, Roger. Je vous propose de déguster d’autres excellents Malbec argentins une prochaine fois.

Liens :

Wines of Argentina 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., représentante officielle de Wines of Argentina pour le Québec 

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com
Touristica.ca

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...