mardi 21 novembre 2017

Jacques Orhon signe Le Vin Snob

Tous les étudiant(e)s en sommellerie dans le monde, devrait avoir ce livre à leur table de chevet.

 samy levinsob grandformat

Pour en finir avec le snobisme imposé par les «parvenus du bouchon» et les «bobos du goulot».

Avec sa verve habituelle, une pointe de dérision et une bonne dose d'humour, Jacques Orhon livre le fruit d'une expertise développée au fil de plus de quatre décennies passées dans le monde du vin. Un monde devenu, à certains égards, si intimidant qu'il fait fuir les œnophiles en devenir et dépouille de tout plaisir l'expérience du divin nectar.

Pour remettre les pendules à l'heure, le maître sommelier démythifie les approches biologiques et «nature», les vins de stars et la spéculation, et il s'en prend notamment aux phénomènes de mode, au marketing, à l'obsession du millésime, aux gadgets et à la dictature des notes. Il pose un regard aiguisé et critique sur les multiples facettes et intervenants du milieu afin de jeter sur eux un éclairage vif et inédit.

Ce livre, qui s'adresse aux vrais amoureux du vin, constitue un coloré et vibrant plaidoyer pour qu'il redevienne ce qu'il devrait être avant tout: un plaisir partagé simplement, en toute convivialité.

Source: Site Éditions de l'Homme

Depuis la sortie du livre, Jacques Orhon a été sur toutes les tribunes des Média. Cliquer sur l'image pour acceder à ces differentes entrevues.

samy levinsnob media

Lors du lancement de ce livre bien particulier, le tout Montréal du vin professionnel avait été invité à assister au lancement par une présentation d'un panel reconnu autant de la restauration que du domaine vinicole, ou chaque convive pouvait exprimer son point de vue sur le snobisme dans le monde du vin. Une centaine de convives purent écouter les points de vue de chaque paneliste, animée par l'auteur de livre Chrystine Brouillet.

Pour ma part, j'ai bien aimé ce livre qui éclaircit certains points nébuleux et j'estime que chaque professionnel(le) devrait lire ce livre afin de se mettre au parfum de ce qui se dit, se trame et tente de se concocter contre toutes les logiques du monde.

Jacques Orhon, diplomate, malgré ses coups d'écriture, n'aime pas faire mal et c'est dans sa nature. Je m'attendais à plus de critiques sur les entreprises dirigeants l'industrie vinicole mondiale. Son livre me laisse sur ma faim.

Lors de la lecture du livre, j'avais l'impression d'avoir Jacques à mes côtés car je l'entendais, autant par sa manière d'être, autant par ses phrases :«J'addooooorrrre» ou encore «Encore du Prosseccccccooooo!!!» et «J'adoooore le Chardonnnayyy!!!»

Bizarrement je ne déguste plus de la même façon depuis que j'ai décortiqué son livre!

 Jacques a osé écrire sur les non-dits ce que personne à date n'avait fait à date.

Il a raison de préciser qu'à la SAQ, le consommateur est choyé avec autant de choix et au même prix à travers tout le Québec.

Olivier de Maisonneuve et ma personne, sommes très surpris de nous retrouver dans le livre de Jacques Orhon en page 116. Voici ce qui est écrit sur nous deux:

Avec ses vidéos complètement déjantées, Olivier de Maisonneuve met le vin à la portée de toutes les bourses. Samy Rabbat, qui s'est reconverti avec un site qui nous tient au courant des évènements du réseau de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité, et qui fait oeuvre utile auprès de tous les intervenants concernés.

Olivier et moi-même avons été touché par cette délicatesse et attention.

Il faudrait passer une journée complète avec Jacques Orhon, sans micro, pour l'écouter nous raconter tout ce qu'il ne pouvait pas écrire.

...Et de toutes les façons, on ne peut pas tout écrire!

Samy Rabbat

 

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.