lundi 20 novembre 2017

Suite de mon aventure Sud-Africaine

Si vous remontez la route 45 vers le nord, vous arriverez bientôt à Paarl, qui doit son nom au sommet arrondi d’une montagne  J’y ai visité quelques domaines importants. D’abord la maison Nederburg, qui remporte régulièrement des prix depuis plusieurs décennies. Elle se targue de faire des vins qui plaisent aux gens.

Elle a lancé Twenty 10, une série pour la coupe du monde qui, ma foi, se qualifie de facile à boire. Peu confituré mais pas mal boisé et vanillé, le cabernet sauvignon s’il est légèrement rafraîchi, devrait satisfaire les amateurs de vins plus corsés. J’ai bien apprécié l’honnêteté de notre hôte qui a admit sans gêne aucune, utiliser des planches de chêne français lors de son élaboration. Comme ce sera hélas le cas quelques fois, le vin qui m’a le plus impressionné n’est pas disponible ici; On nous a servi un Noble Late Harvest 2009, de la série de prestige Winemaster’s Reserve . Mémorable! Elaboré avec du sémillon, du chenin blanc, du muscat de Frontignan et d’un peu de riesling, c’est une explosion de fruits tropicaux et de miel, avec des petites notes florales et d’épices, le tout délicieusement achevé par une délicate fraîcheur.

Notre étape suivante fut aussi fort plaisante. Fairview est une amusante maison doublée d’une fromagerie et dotée d’un certain amour pour les chèvres! La tour des chèvres, (où ces dernières grimpent pour vous accueillir), devant la salle de dégustation et le restaurant se retrouve même sur Google street view! Elles se retrouvent aussi dans une collection de vins aux noms humoristiques comme le Goat Roti, Goats do Roam, et le Goatfather! Autre petit fait cocasse, le responsable du troupeau s’appelle Donald Mouton!

Plusieurs autres séries,comme La Capra, allant de l’entrée de gamme au prestige sont conçues par le prolifique et passionné Charles Back II, qui a pris le temps de venir me saluer malgré son emploi du temps très chargé. Un homme fort sympathique, qui innove toujours avec les cépages qu’il plante. On retrouve notamment du petit verdot, du tannat, du sangiovese, du viognier, et bien sûr du pinotage. Il y a aussi une gamme de vins de paille appelée La Beryl.

J’ai eu la chance de goûter au Malabar 2005, de la série Spice Route, qui n’est pas produit à chaque année. D’inspiration rhodanienne, élevé pendant deux ans, c’est un vin de plaisir, charnu et harmonieux, à boire dans les cinq ans. Une chose que j’ai pu constater c’est que plusieurs de ces vins font des harmonies très intéressantes avec divers mets, et ce, dans chaque gamme de prix. De bons vins, du fromage succulent, des chèvres rigolotes et des gens vraiment accueillants, voilà ce qui fait de Fairview, une étape à ne pas manquer!

On ne pouvait pas faire plus contraste avec l’étape suivante de mon périple. J’ai visité KWV, qui a fait la pluie et le beau temps dans l’industrie vinicole pendant de nombreuses décennies, alors que cette coopérative réglementait les prix, et les quotas de production ainsi que l’import-export! Du point de vue historique, c’est un incontournable.
Depuis 1997, elle est devenue une compagnie à part entière, avec une emphase résultats-performance que je n’avais pas rencontré encore pendant ce voyage. M. Piet Momberg, qui nous recevait, parlait avec fierté de l’objectif de la compagnie de tripler sa valeur marchande d’ici 2014.

Pour ce faire, elle offre plus de 7 gammes différentes de vins adaptés à certains types de consommateurs. Par exemple, Café Culture, un vin aux arômes de café (je pensais respirer une bouteille de Kalhua!) est destiné aux gens qui n’aiment pas le vin à prime abord. M. Momberg nous a amusé en nous racontant qu’il en avait donné à ces fils de 20 ans qui ne buvaient pas de vin, pour qu’ils partagent avec leurs amis et que depuis, ils sont devenus très populaires, et que Café Culture fait partie de leurs fêtes.

D’un autre côté, dans la série The Mentors, le petit verdot 2008, boisé, au nez de fines herbes et de fruits noirs, et doté d’une bonne acidité typique au cépage, a gagné une médaille d’or au Concours mondial de Bruxelles. The Canvas (d’inspiration rhodanienne), et Orchestra (d’inspiration bordelaise) ont quant à eux reçu des médailles d’argent. J’ai eu du plaisir en dégustant l’autre spécialité de la KWV : leur brandy. Offert en plusieurs âges, leur 20 ans, et le vsop Imoya, corsés certes, mais avec une longueur et une rondeur remarquables, furent toute une découverte.

Finalement, en sortant de Paarl, je me suis arrêté chez Glen Carlou, qui appartient à la célèbre famille Hess, bien connue en Californie et actionnaire de Peter Lehman en Australie. J’ai d’abord aimé la vue du vignoble, situé sur une petite butte, puis la luminosité de la salle de dégustation, et finalement certains de leurs vins. J’ai aussi apprécié leur contribution sous forme de repas et de bourses pour les écoliers de milieu défavorisé, de même que leur participation très active au respect de leur environnement.

Le chardonnay 2008 élevé 10 mois dans des barils de 2 et 3 vins, facile à boire seul ou en mangeant m’a charmé. Le cabernet sauvignon 2007 est très typé au nez et en bouche avec des notes de cassis. Non confituré, il est d’une bonne longueur et élégant. La Syrah 2006 est charmeuse au nez, plutôt fruitée et un brin viandée (on y a ajouté un peu de mourvèdre), moyennement longue, elle pourrait être un peu plus structurée. On retrouve ces 3 vins à la SAQ, contrairement à mon coup de cœur, The Welder, un vin doux naturel 100% chenin blanc au nez de trèfle, d’ananas mûr et de chèvrefeuille vraiment joli, tout en suavité et en délicatesse.

maisonmerede kwvpaarl2010020

La Concorde, KWV Paarl



glencarloupaarl2010

Glen Carlou, salle de dégustation


glencarloupaarl2010

Fairview, la tour aux chêvres

Ne manquez pas la conclusion de mon périple, à suivre très bientôt!

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

 

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.