mercredi 22 novembre 2017

Les vins d’Henry et Jean Sébastien Marionnet, vignerons de Touraine

En avril, nous avons eu de la grande visite! Monsieur Henry Marionnet ( celui que l’on surnomme le Pape du gamay) était de passage à Montréal,en compagnie de son épouse. J’avais déjà eu le plaisir de faire connaissance avec son sympathique fils, Jean Sébastien, mais cette rencontre avec le patriarche du domaine (non moins sympathique, d’ailleurs!) était un privilège de plus.



avechenry marionnet

 

Il en a profité pour nous présenter plusieurs produits de sa célèbre maison, qui fait du vin bio et le plus naturel possible, mais sans y mettre l’emphase. Sa philosophie se concentre sur le plaisir du vin par lui-même sans surenchère de qualificatifs. L’important c’est le raisin et son terroir avant tout, et aller au-delà des modes.

bouteilles olivierpng  

Il y a deux choses particulièrement remarquables dans ce domaine qui fait la belle vie au gamay et au sauvignon blanc. La première est que certaines des vignes sont franches de pied!  Marchant sur une lame de rasoir, en attendant une éventuelle attaque du phylloxéra, M. Marionnet nous offre une fenêtre sur le visage originel de ces cépages. Si le sauvignon blanc et le malbec francs de pied ne sont pas disponibles ici, nous avons quand même la chance de trouver son gamay Vinifera à la SAQ pour $23.55. Nous avons aussi son juteux et délicieusement fruité gamay du Domaine  de la Charmoise ($18.45), qui s’est imposé comme vin de plaisir, au Québec. Si vous explorez la planète des vins dits naturels, je vous suggère de contacter l’agence LBV International, qui importe en privé le gamay Première Vendange, élaboré sans souffre, ni produits œnologiques, pour moins de $25.00. Vous aurez droit à un vin au nez assez intense de gelée de fruits rouges et à une bouche gourmande, souple et ronde, relevée d’une pointe d’épices fort appétissante.

La seconde particularité est le vin Provignage, élaboré à partir du cépage romorantin, qui remonte à François 1er! Ce qui est plus incroyable encore, c’est que ça vient de ce qui est possiblement la plus vieille vigne de France. On a estimé sa plantation aux alentours de 1850. Elle a donc survécu à cette attaque dévastatrice du phylloxéra. Ca donne un vin au nez  très minéral de roche mouillée et d’écaille d’huître, et à la  bouche fraîche et légèrement amère en finale. C’est un vin qu’il faut prendre bien soin de déguster lentement, en prenant bien conscience de son extraordinaire traversée du temps. Après, on peut se régaler d’un second verre avec une savoureuse entrée de rillettes de Tours.

Mais il faudra aller sur place et sortir son portefeuille si l’on veut mettre la main sur une de ces précieuses bouteilles. Je vous en souhaite la chance et le plaisir.


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.