dimanche 19 novembre 2017
La restauration en novembre et décembre 2016

La restauration en novembre et décembre 2016

7e ciel, spécial Bouffe: cette année, Métro a craqué pour…

Cette année, Métro a craqué pour le resto Hvor, l’arrivée du vin québécois à l’épicerie, le film Le goût d’un pays, la bière Anna de Vox Populi, le vermouth Rouge Gorge, le livre Ces galettes dont tout le monde parle et le Marché des Éclusiers.

Source: Journal Métro du 22 décembre 2016 


Le monde de la restauration en effervescence à Rimouski

Pas moins de six nouveaux restaurants ont ouvert leurs portes ou vont le faire prochainement à Rimouski. D'autres ont récemment fermé ou changé de vocation. Le A&W de la Cité des achats devrait être le prochain restaurant à ouvrir à Rimouski. Un commerce d'une autre grande chaine s'ajoutera prochainement au même endroit.

Source: Sympatico.ca du 22 décembre 2016 


Comment choisir un bon vin au restaurant quand on n'y connait rien

La solution est simple: arrêtez simplement de faire croire au serveur que vous êtes un pro. Au restaurant, vous adorez déguster un bon verre avec votre plat, mais à chaque fois c'est la même chose: vous êtes complètement perdu devant l'interminable carte des vins. Plutôt que d'en choisir un au hasard, ou opter pour le "deuxième moins cher" de la liste, admettez simplement que vous n'y connaissez rien.

Source: 7sur7 du 22 décembre 2016 


Le Siboire de Montréal ouvrira à la fin avril

Le 5101 Saint-Laurent était auparavant occupé par le restaurant Thaï Grill, qui est annoncé comme « fermé définitivement » sur les moteurs de recherche. Le Siboire y occupera un espace d'environ 511 mètres carrés (5500 pieds carrés) et devrait créer une quarantaine d'emplois. Selon ces mêmes sources, un bail « à très long terme » lierait l'entreprise sherbrookoise au propriétaire de l'édifice.

Source: Lou White, via La Tribune du 22 décembre 2016 


Aéroport de Caen-Carpiquet. Plus de restaurant à partir du 31 décembre

Installé depuis 16 ans dans le hall de l’aéroport Caen-Carpiquet (Calvados), le bar-restaurant La Caravelle va fermer ses portes, le 31 décembre 2016. La chambre de commerce et d’industrie Caen Normandie, qui gère et exploite l’aéroport, n’a pas souhaité prolonger le partenariat avec le gérant du commerce. Le bar-restaurant La Caravelle était installé depuis 16 ans à l’aéroport de Caen-Carpiquet. À compter du 31 décembre 2016, il sera remplacé par des distributeurs automatiques.

Source: Ouest-France du 22 décembre 2016 


Un restaurant Burger King à Aix-en-Provence

Pour sa nouvelle implantation en France, BURGER KING® choisit de s’installer à Aix-en-Provence, près du Carrefour d’Aix La Pioline, à proximité de la Départementale 9. L’enseigne ouvre ici son 5ème restaurant dans les Bouches-du-Rhône et son 13ème dans la région PACA.

Source: Maritima Info du 22 décembre 2016 


Un restaurant new-yorkais a créé une pizza au prix indécent de 2000 dollars

Cette fois, la palme de l’indécence revient à un restaurant new-yorkais pour l’invention de la pizza dorée qui coûte un bras, ou plus exactement 2 000 dollars (soit environ 1 914 euros). Bien sûr, cette pizza contient de l’or 23 carats, mais aussi, pêle-mêle, des crevettes, du homard ou encore de l’huile de truffe. Ah, et elle est cuite au feu de bois. Et en plus de coûter plus cher qu’un S.M.I.C., la pizza a une empreinte carbone plus lourde qu’un an de trajets Paris-Sydney en avion. Le fromage vient d’Angleterre, le foie gras et les truffes blanches de France, le caviar de la mer Caspienne et l’or de l’Équateur. L’indécence totale, à tous les niveaux.

Source: Club Sandwich du 22 décembre 2016 


Tours: le Mac Do de la place du Grand-Marché ouvert

La polémique a continué pour l'ouverture ce matin du Mac Donald's de la place du Grand-Marché avec une petite manifestation organisée à l'heure du hamburger par Europe Ecologie les Verts. Ils dénoncent l'évasion fiscale de la superstructure Mac Do vers le Luxembourg.

Source: La Nouvelle République Indre-et-Loire du 22 décembre 2016 


Bad boys

L’ancien chef exécutif de la Queue de Cheval, Robert Goldberg, a ouvert cette semaine un tout nouveau restaurant, Mauvais Garçons. Reprenant le local du Café Lucci, la salle à manger permet d’accueillir 36 personnes et ils sont ouverts du mardi au vendredi le midi et le soir et le samedi pour le soir uniquement. Mauvais garçons sert des plats de format tapas et de style comfort food préparés avec des produits locaux à accompagner avec l’un de leurs cocktails originaux.

Source: Montrealinfo.com du 21 décembre 2016 


Un grand retour

Cela fait maintenant un an que le réputé restaurant Le Muscadin avait fermé ses portes sur la rue Notre-Dame, mais tel que promis ils se sont trouvé une nouvelle « maison ». Reprenant les locaux du regretté Claude Postel dans les années 90, ils emménagent sur la rue St-Vincent et recommenceront à accueillir leur fidèle clientèle dès janvier 2017. Le Muscadin est reconnu pour sa fine cuisine italienne et sa cave à vin prestigieuse.

Source: Montrealinfo.com du 20 décembre 2016 

Fermeture surprise d'un restaurant Houston à quelques jours des fêtes

Les employés du restaurant Houston du boulevard Laurier, à Québec, se sont cogné le nez à une porte close, dimanche matin. L'établissement était pourtant ouvert encore samedi soir. Sans préavis, la direction a fait parvenir une cessation d'emploi à tous ses employés le jour même de la fermeture.

Source: ICI Radio-Canada du 19 décembre 2016


Les restaurateurs annoncent les tendances fortes de 2017

  1. L'approvisionnement «hyper local» (potager au restaurant, bière brassée sur place, cuisine maison)
  2. Le «fast casual» gastronomique (entre le fast-food et le service classique à table)
  3. Les ingrédients naturels et menus «propres»
  4. Le souci de l'environnement
  5. L'approvisionnement local en fruits et légumes
  6. L'approvisionnement local en viandes et poissons
  7. La réduction du gaspillage
  8. Les repas à domicile «en kit» (ingrédients pré-dosés et préparés à assembler chez soi)
  9. La simplicité / Le retour aux sources
  10. La diététique

Source: Canoë du 19 décembre 2016


Y a-t-il trop de restaurants?

Des chefs cuisiniers de renom à Québec et à Montréal estiment qu'il y a trop de restaurants dans les deux villes, ce qui nuit à leur rentabilité. Le nombre d'établissements de restauration est-il plus important dans la capitale et la métropole du Québec qu'ailleurs au pays?

Source: ICI Radio-Canada du 19 décembre 2016

 

Le nombre de restaurants inquiète plusieurs intervenants du milieu

David McMillan, copropriétaire du restaurant prisé à Montréal Joe Beef, déplore que pratiquement n'importe quelle personne intéressée, indépendamment de son expérience, puisse ouvrir un restaurant dans la métropole gastronomique.

Source: Lou White, via La Presse du 18 décembre 2016 


Maggie Oakes: les asperges des Fêtes

Je ne sais plus exactement quand j'ai compris que mon désir d'adorer d'amour le restaurant Maggie Oakes venait de prendre le bord. Peut-être est-ce dès notre arrivée, quand on est restés plantés dans la porte donnant sur la place Jacques-Cartier, par où l'on était entrés, à humer les problèmes de ventilation et à attendre en vain, pour finalement comprendre que l'hôtesse était plutôt stationnée à l'autre bout de la salle, là où entrent les clients de l'hôtel William Gray auquel ce restaurant est attaché.

Source: Lou White, via La Presse du 16 décembre 2016 


Gus

Dans son petit Gus, le chef David Ferguson prépare une très belle cuisine aux accents du sud des États-Unis et du Mexique. Assiettes généreuses, potions épicées, marinades énergisantes et l’un de ces services qui embellissent le séjour. On savoure ici des plats soignés comme chez un ami talentueux qui vous aurait invité.

Source: Lou White, via Le Devoir du 16 décembre 2016 


Tartare de saumon: le client allergique poursuit Le Tapageur

Simon-Pierre Canuel, un client du Bistro Le Tapageur qui a fait une grave réaction allergique après s'être fait servir un tartare de saumon, poursuit l'établissement du centre-ville, ses administrateurs et le serveur pour au plus 515 000 $.

Source: Lou White, via La Tribune du 15 décembre 2016 


Jamais deux sans trois

Un peu retardée, l’ouverture de la nouvelle succursale de Notre-Bœuf-de-Grâce prévue à la mi-octobre, a finalement eu lieu cette semaine. Idéalement situé au centre-ville, le nouveau restaurant peut accueillir 75 personnes et cet été vous pourrez profiter de la cour intérieure privée et de la terrasse pour respectivement 40 et 12 personnes. Notre-Bœuf-de-Grâce sert du fast food de luxe où tout est fait maison avec des ingrédients de qualité. À découvrir du lundi au vendredi de 11 h à minuit ou au brunch les samedis et dimanches à partir de 9h.

Source: Montrealinfo.com du 15 décembre 2016 


Lucille vogue vers l’ouest

Le populaire restaurant de fruits de mer Lucille’s Oyster Dive a déménagé du 5626 rue Monkland pour aller un peu plus à l’ouest de l’autre côté de l’avenue Oxford. Ils reprennent les anciens locaux du Le Slang Labo à Manger. Ils gardent encore pour l’instant leurs anciens locaux afin d’accueillir de gros groupes.

Source: Montrealinfo.com du 15 décembre 2016 


TOP 8 restos où aller souper comme un roi le 31 décembre

Fêter le 31, ça ne se limite pas simplement au gros party aux alentours de minuit. Ça peut très bien commencer avec une bonne bouffe en début de soirée. Et ça tombe bien, parce que plusieurs restos montréalais font preuve de beaucoup d'originalité pour offrir des menus spécialement conçus pour cette soirée bien spéciale. On t'en a listé huit où tu pourras certainement y trouver ton compte!

Source: Lou White, via Nightlife.ca du 14 décembre 2016 


Une troisième adresse pour Dispatch

Dispatch Coffee a élu domicile dans le Plateau Mont-Royal, directement sur Saint-Laurent à l'angle Duluth, il y a deux semaines, dans un grand espace ouvert et épuré. Il s'agit de la troisième adresse pour la maison de torréfaction montréalaise qui se consacre aux cafés spécialisés, qui a déjà ses quartiers dans le Mile-Ex et à l'Université McGill.

Source: Lou White, via La Presse du 13 décembre 2016 


Brïz finale

Fabrizia Rollo a annoncé sur les réseaux sociaux que son restaurant Brïz fermera ses portes juste avant Noël, le 23 décembre. L’équipe du Brïz ne conclura pas son aventure dans le silence, mais en profitera pour faire une soirée en formule un cocktail dînatoire. Tous sont invités à fêter leur année d’existence. Le Brïz sert une cuisine méditerranéenne à l'influence italienne.

Source: Montrealinfo.com du 13 décembre 2016 


Un Marconi pas italien!

On vous l’avait mentionné le mois dernier et c’est maintenant chose faite, le restaurant Marconi a fêté sa grande ouverture la semaine dernière. Situé sur Mozart ouest, Marconi est un restaurant de quartier d’une quarantaine de places. Mehdi Brunet-Benkritly qui en est le chef, fait équipe avec sa femme, Molly Superfine-Rivera qui s’occupe du bar, la paire est accompagnée de Michel Lecoufle. Le menu propose une cuisine du marché en format à partager. Vous pourrez les accompagner de cocktails originaux ou d’un verre de vin de la carte pensée par Émilie Courtois. Le Marconi est présentement ouvert du mercredi au dimanche à partir de 17h. Dans deux ou trois mois, le trio pense à étendre son horaire pour les brunchs (!) et à ouvrir un salon privé pouvant accueillir 8 à 12 personnes.

Source: Montrealinfo.com du 12 décembre 2016 

Restaurant Oregon: l'Oregon, façon Laval

Ils sont cinq jeunes ayant grandi dans la couronne nord, qui travaillent dans la restauration depuis plusieurs années. Et qui ont fomenté le chouette projet de donner à Laval un restaurant comme il s'en trouve à Montréal, soit un bar à vin avec un court menu de jolis petits plats saisonniers, composés par le chef Jean-François Perron (Racines, Accords Bar à vin).

Source: Lou White, via La Presse du 12 décembre 2016

 

San Francisco par la table

The Restaurant at Meadowood

Quand on parle de grandes tables dans la région de San Francisco, on évoque souvent le French Laundry, table mythique du chef Thomas Keller dans la vallée de Napa. Mais il existe une autre table étoilée à St. Helena, à environ une heure de San Francisco: The Restaurant at Meadowood, la table d'un lieu de villégiature spectaculaire niché dans les collines de ce paradis de la viniculture.


Octavia

La nouvelle table de la chef Melissa Perello dans Pacific Heights vient de gagner une première étoile Michelin. Et on comprend aisément pourquoi.


Cala

La première table californienne de la grande chef et restauratrice mexicaine Gabriela Camara est installée dans un secteur un peu improbable, au centre-ville, mais il ne faut pas s'en formaliser.


State Bird Provisions

Ce restaurant qui n'arrête pas de gagner des prix a une formule très particulière: on y sert la nourriture comme chez les Chinois, façon dim sum.


Locol

Daniel Patterson était autrefois le grand chef d'un restaurant très, très chic, le Coi, dans North Beach. Aujourd'hui, avec le roi de la cuisine de rue de Los Angeles, Roy Choi, il copilote ce casse-croûte d'Oakland - aisément accessible par le réseau de transport BART à partir de San Francisco.


Bowl'd acai

La Californie étant la Californie, il faut au moins une fois s'arrêter pour manger quelque chose de vraiment grano, vraiment supposément santé, vraiment rempli de minéraux, vitamines et compagnie avec les derniers ingrédients miracles du moment.


Benjamin Cooper

Caché dans le très cool Hotel G, à deux pas de Union Square, le Benjamin Cooper est un bar à cocktails créatifs tout petit, tout en bois à l'ancienne, où l'on peut aussi manger des huîtres.

Source: Lou White, via La Presse du 12 décembre 2016 


Chasse-galerie: légendaire nouveau venu

Je ne peux pas dire que l'aménagement du restaurant m'ait bouleversée de prime abord, surtout qu'il y avait dans l'air une odeur à la fois de poisson et de produit nettoyant qu'on aurait aimé voir chassée par un meilleur système d'aération. Le niveau de décibels était élevé, fête de Noël de bureau à toutes les tables oblige. Un homme à côté de nous, d'ailleurs, parlait franchement joyeusement. Puis les serveurs, en commençant par le copropriétaire Vianney Godbout, ont commencé à venir s'occuper de notre petite équipe et, tout de suite, on a senti dans leur attention à la fois un professionnalisme et une humilité toute sympathique qui ont donné le ton au reste de la soirée.

Source: Lou White, via La Presse du 9 décembre 2016 


Petite Maison des Fêtes

En effet, la Petite Maison, quasi souterraine, avec ses murs de pierre, ses petits cadres accrochés ici et là, sa cuisine réconfortante, son service professionnel, mais sans prétention, rappelle les bonnes maisons des campagnes françaises. On pourrait aussi bien être à Beaune ou à Chavignol que chez les St Pierre-Moreau-Morin. Cette esthétique bien classique, éloge d'une délicieuse simplicité, est un peu à contre-courant des modes actuelles en restauration. Mais elle est tellement assumée par le chef-vedette et son équipe qu'elle sait trouver et toucher son public. Marie-Pier Morin s'y trouve d'ailleurs comme un poisson dans l'eau, après avoir travaillé chez Leméac pendant plusieurs années.

Source: Lou White, via La Presse du 8 décembre 2016 


Noma s'installe pour un temps à Tulum

Après le Japon et l'Australie, c'est au tour du Mexique d'accueillir sous forme de restaurant éphémère de grand luxe et le temps de quelques mois l'équipe du Noma, ce restaurant danois qui trône au sommet des classements mondiaux. Avec chums, blondes, enfants et compagnie, tout le monde quitte la grisaille hivernale de Copenhague pour le soleil de la péninsule du Yucatán.

Source: Lou White, via La Presse du 8 décembre 2016


La Cantine par Campbell's: des soupes Campbell, façon Park

Campbell Canada et le chef Antonio Park collaborent pour un projet de restaurant pop-up, La Cantine par Campbell's. Le concept? L'entreprise spécialisée en mélanges à soupe prête à consommer lui a demandé de créer quatre plats en s'inspirant de ses produits. Ces derniers sont offerts en formule échantillon tout à fait gratuitement au restaurant éphémère, jusqu'au 16 décembre.

Source: Lou White, via La Presse du 7 décembre 2016 

 

La folie du poke chez Koa Lua

Le poke - ce plat originaire d'Hawaii composé de riz, de cubes de poisson cru et d'accompagnements divers - continue de gagner en popularité dans les établissements montréalais. Le Koa Lua, un tout nouveau comptoir, vient d'ailleurs d'ouvrir ses portes au centre-ville, un projet mené par les propriétaires du Biiru, de l'Escondite et du Habanera. Dans un décor hawaiien, on y sert, pour manger sur place ou emporter, six différents bols de poke (prononcez «poké») ainsi que quelques petits accompagnements et des boissons aux saveurs exotiques.

Source: Lou White, via La Presse du 6 décembre 2016 

Gourmandises de Noël, nouvelles adresses à Montréal, etc.

Une bûche de Noël sans cuisiner

Il faut plus de temps pour faire une bûche de Noël qu'il n'en faut généralement pour la manger... Si la perspective de pâtisser longtemps pour un résultat satisfaisant, mais ô combien éphémère, ne vous plaît guère, l'acheter toute faite reste une solution tout à fait respectable! Quelques idées d'endroits où s'approvisionner.

  • Marius et Fanny
  • Pâtisserie Raffin
  • Mlles Gâteaux
  • Première Moisson

Source: Lou White, via La Presse du 3 décembre 2016

 

Pâtisserie Tillemont: une affaire de famille

Il y a déjà belle lurette que les biscuits volent la vedette dans le comptoir vitré de la Pâtisserie Tillemont, commerce italien qui a pignon sur rue dans le quartier Villeray depuis plus de 40 ans. Et pendant la période des Fêtes, les fours situés à l'arrière de la pâtisserie fonctionnent sans relâche. Biscottis, rugelachs (roulés au Nutella) et autres sablés sont préparés en grand nombre. La demande est importante.

Source: Lou White, via La Presse du 3 décembre 2016

 

Styles de soirée: le magnifique cocktail d'ouverture de Bord'Elle, la nouvelle adresse en ville

Jeudi 1er décembre au soir s'est tenu le cocktail de lancement d'une nouvelle adresse dans le Vieux-Montréal - au 390 rue Saint-Jacques Ouest - dont vous n'avez pas fini d'entendre parler. Voici Bord’Elle: boutique bar et restaurant. Une combinaison de cuisine asiatique et française. Chaque soir, Bord’Elle se transforme en un bar lounge complet, où les invités peuvent décompresser complètement jusqu’aux petites heures du matin, le tout au son des meilleurs rythmes de DJs reconnus dont Donald Lauture, DJ Yo-C, Jojo Flores et bien d’autres!

Source: Lou White via Huffington Post du 2 décembre 2016

 

Restaurant Légende: nordicité apprivoisée

En cette saison morose où les arbres ont perdu leurs feuilles et les marchés publics, la plupart de leurs maraîchers, il est bon de se faire rappeler que nos latitudes ont bien davantage à offrir qu'une explosion de couleurs passagère suivie d'une longue période de désolation. Le restaurant Légende en fait la démonstration à Québec.

Source: Lou White, via La Presse du 2 décembre 2016

 

Kampai Garden: jardin aux mille délices

Il y a chez Kampai Garden, ce nouveau projet de l'inspirée équipe d'A5 (Jabota, Apt 200, Mayfair, Flyjin) et du chef Antonio Park, quelque chose de plus grand que nature. C'est que l'espace est simplement à couper le souffle, et divisé de manière à créer des ambiances diverses, de la verdoyante et lumineuse verrière à l'avant jusqu'au jardin luxuriant à l'arrière, en passant par l'espace plus feutré et boisé au centre et par l'action mouvementée de la cuisine ouverte.

Source: Lou White, via La Presse du 1er décembre 2016

 

L'amour du naturel

LOV, pour Local, Organique et Végé, est un nouveau concept de restauration végétarienne et végane qui ouvrira ses portes le 2 décembre au 464, rue McGill dans le Vieux-Montréal. Au menu, signé Stéphanie Audet (Crudessence) : cuisine botanique et consciente aussi bonne pour le corps que pour le palais, vins biologiques et cocktails rafraîchissants. Il sera ouvert du déjeuner au souper, du lundi au samedi. De plus, même la vaisselle et les textiles sont des créations artisanales locales.

Source: Montrealinfo.com du 30 novembre 2016

Événements gastronomiques à inscrire sur votre calendrier cette semaine et nouvelles de vos restos préférés.

Un message du restaurant L'Gros Luxe 100% Végé

Chère cliente et client, 

Suite à l'article paru ce matin dans Montreal Gazette nous souhaitons vous informez et vous rassurez que notre restaurant L'Gros Luxe 100% Végé est toujours ouvert et restera ouvert.

Il y a eu effectivement une décision de la RACJ, mais rien n'est joué parce que nous avons fait appel à leur décision. Nous allons nous battre pour nos droits, pour vous et aussi pour le bien de notre staff qui travail fort à chaque jour. 

Donc nous restons ouverts 7/7 à partir de 17H et le weekend pour le brunch de 11am à 3pm.

Peace

Source: Facebook

 

BAS POUR BULLES

L'événement Bas pour Bulles est de retour pour une troisième présentation, du 21 au 27 novembre. Initiative du chef David Ferguson (restaurant Gus) en collaboration avec la Mission Old Brewery, Bas pour Bulles propose de faire oeuvre charitable pour les sans-abri, en apportant dans l'un des 12 restaurants participants (dont Gus, Cul-Sec, Chez Victoire, Nora Gray et Joe Beef) une paire de bas neufs et bien chauds, afin d'aider les sans-abri à passer à travers la saison hivernale. En échange, vous recevrez un verre de bulles ! Pour lancer le tout, Gus organise une soirée-bénéfice le 22 novembre (100 $ pour quatre services, accords des vins inclus), dont tous les profits iront à l'achat de bas pour les sans-abri.

CLUB DE VIN CHEZ LAVIGNE

Le bar à vin Chez Lavigne a désormais son Club de vin ! L'endroit a annoncé le lancement des soirées dégustation « carte blanche », où une personnalité du monde vinicole fera découvrir ses coups de coeur du moment. La toute première aura lieu le mardi 22 novembre en compagnie de Steve Beauséjour, sommelier et représentant chez Rézin, spécialisé en vins naturels. Pour 50 $ (45 $ pour les membres), les participants dégusteront six cuvées, accompagnées d'une entrée.

Source: Lou White, via La Presse du 21 novembre 2016


Bird Bar: du poulet frit... et bien plus!

Après des mois d'attente, le Bird Bar a enfin ouvert ses portes lundi. Ce nouveau projet de la chef et restauratrice Kimberly Lallouz (Monsieur Resto + Bar, Miss Prêt à Manger) offrira un vaste choix de poulet frit (et 13 choix de sauces!) sept jours sur sept, de 11 h à 23 h - dont une version sans gluten et une autre végétalienne. Mais le menu va bien au-delà de ce mets, assure Kimberly, qui décrit son projet comme «un nouveau style de restaurant de poulet frit qui n'existe pas encore à Montréal». Ainsi, midi et soir, la carte offrira plusieurs options d'assiettes de saison, avec plusieurs petits plats de légumes et des choix de salades.

Source: Lou White, via La Presse du 18 novembre 2016

 

Un an et demi

Le restaurant Corso 1471, situé au 1471, rue Crescent, a cessé ses activités il y a quelques jours. Il offrait une cuisine italienne moderne qui revisitait les classiques dans un décor urbain et était doté d'une grande terrasse. Il était ouvert depuis mai 2015.

Source: Montrealinfo.com du 18 novembre 2016


La P'tite Grosse: pour l'inclusion, contre les tabous

La P'tite Grosse. Le nom de ce nouveau restaurant de trois étages qui vient d'ouvrir ses portes dans les locaux de l'ancien Rosalie, en plein coeur du centre-ville, fait jaser. Le nom, en fait, est inspiré par le type de repas qu'on y sert: «Petites assiettes, grosses portions». Tout le menu, accessible et convivial, est donc construit autour d'assiettes copieuses, dont l'emblématique spaghetti éponyme, servi avec une (énorme!) boulette.

Source: Lou White, via La Presse du 17 novembre 2016


Mehdi Brunet-Benkritly: après New York... le Marconi

Mehdi Brunet-Benkritly et Molly Superfine-Rivera ouvriront Marconi Montréal, le mois prochain. Ce sera leur premier restaurant à eux, où ils conjugueront leurs immenses talents aux fourneaux et derrière le bar. Situé à l'angle des rues Clark et Mozart, à la frontière de la Petite-Italie et du Mile Ex, le Marconi occupera le rez-de-chaussée d'un édifice abandonné depuis environ 40 ans. Le chef y pratiquera une cuisine «délicieuse» (!) et la barmaid des cocktails (surtout) classiques. Le vin, pour tous les goûts, sera également de la partie, bien entendu.

Source: Lou White, via La Presse du 17 novembre 2016


Harlem: un resto de sushis gagne son étoile Michelin

Un restaurant de sushis à Harlem a décroché sa première étoile au guide Michelin de New York, dont la promotion 2017 dévoilée mardi ne compte aucun changement parmi les 6 trois étoiles, notamment Per Se qui a survécu à une critique terrible du New York Times. Situé assez haut dans le quartier noir le plus connu des États-Unis, Sushi Inoue a ouvert en juillet 2015 et symbolise deux tendances fortes à New York.

Source: Lou White, via La Presse du 16 novembre 2016


Bienvenue chez Renard

En effet, les jeunes et dynamiques entrepreneurs Marc-Antoine Coulombe et Isabelle Corriveau sont derrière le Renard, un nouveau bar de quartier dans le Village. Spécialisé en vin - avec un beau choix de produits naturels et biodynamiques - ainsi que dans le whisky et le gin, le Renard est essentiellement un bar.

Source: Lou White, via La Presse du 14 novembre 2016

Jerry Ferrer sur sa lancée!

Le concept de casse-croûte du terroir Jerry Ferrer - un projet du chef Jérôme Ferrer (Europea) - fait encore des petits!

Aux quatre succursales existantes se sont ajoutées la semaine dernière deux petites nouvelles, à Montréal (angle Sherbrooke et Saint-Laurent) et à Longueuil, boulevard Taschereau. D'autres ouvertures seraient à venir, notamment à Laval et à Greenfield Park.

Source: Lou White, via La Presse du 28 novembre 2016 

L'automne au Blind Pig

Le Blind Pig profite de l'arrivée du temps froid pour proposer un menu plus automnal et réconfortant, création du chef Dominic Chagnon. Les photos donnent l'eau à la bouche: l'intrigant Po'Boy, une baguette fourrée de crevettes style pop-corn avec jalapeño et mayonnaise épicée, quatre variétés de poutine - dont celle où trône une belle portion de porc effiloché maison - et plusieurs burgers, notamment celui avec du porc effiloché au bourbon.

Source: Lou White, via La Presse du 28 novembre 2016


Un restaurant Linguini détruit par les flammes

Le restaurant Linguini situé à l’ouest de l’île de Montréal, près de l’Autoroute 40, sur le territoire de Baie-D’Urfé a complètement été détruit par un incendie, dimanche matin.

Source: TVA Nouvelles du 27 novembre 2016 


Des entrepreneurs accusent Montréal d'acharnement. Arnaud Ferrand, propriétaire de l'école culinaire Ateliers & Saveurs.

Entrevue avec Paul Arcand le 25 novembre 2016, cliquez ICI


Place à la «cuisine botanique» au restaurant Lov

Cuisine végé, santé, végane; les expressions ne manquent pas pour décrire cette nouvelle tendance de cuisine évolutive à base de plantes. L'entrepreneur Dominic Bujold (Crudessence, No 900) et la chef Stéphanie Audet ont pour leur part adopté l'expression «cuisine botanique» pour décrire le menu du nouveau (et franchement superbe!) restaurant Lov, qui ouvrira ses portes le 2 décembre dans le Vieux-Montréal.

Source: Lou White, via La Presse du 23 novembre 2016 


La brasserie Goose Island s'invite au restaurant Foiegwa

Le temps d’un souper, le chef Jérémie Falissard a fait équipe avec Goose Island pour un accord mets et bière décadent. Michelle Tham, cicerone certifiée, est venue présenter les différents produits de la brasserie de Chicago, dont la Lolita, une bière fruitée vieillie en baril de vin sur un lit de framboise. Pour l’occasion, chaque plat était accompagné d’une consommation alcoolisée. La IPA et la Sofie sont entre autres venues se joindre aux cuisses de grenouille fraîches, aux fromages et au poulet frit, avant de voir la Lolita briller en accompagnement à un savoureux beignet. Tous les produits Goose Island seront en vedette pour une période limitée au Foiegwa.

Source: Lou White, via Le Huffington Post du 22 novembre 2016 


Brit & Chips x 3

Le restaurant Brit & Chips a célébré récemment l'ouverture officielle de sa troisième succursale. Avec son emplacement très central, boulevard De Maisonneuve Ouest, tout près de Bishop, le restaurant s'ajoute à ceux des quartiers du Vieux-Montréal et de Côte-des-Neiges et sert, comme les deux autres adresses, plusieurs poissons certifiés écoresponsables. Une nouvelle adresse pour un délicieux fish & chips au centre-ville!

Source: Lou White, via La Presse du 22 novembre 2016 

 

Les clés sont jetées

Le restaurant L'Appartement, situé au 600, rue William dans le Vieux-Montréal, a fermé ses portes récemment. Ce resto-lounge urbain proposait depuis plusieurs années une cuisine récréative d'inspiration variée dans un cadre décontracté.

Source: Montrealinfo.com du 22 novembre 2016 


Tout est bon dans le cochon

La célèbre Cabane à sucre Au pied de cochon, située à St-Benoît-de-Mirabel, à environ 45 minutes du centre-ville de Montréal, prendra les réservations pour la saison 2017 dès le 1er décembre, par courriel uniquement. Par ailleurs, elle ouvrira exceptionnellement pour vos partys des fêtes le 2 et le 8 décembre. Les réservations pour ces deux soirées se font à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. uniquement.

Source: Montrealinfo.com du 22 novembre 2016 

Entre autres cette semaine, 5 restos abordables avec une carte des vins vraiment top

Grumman 78

Hé oui, ce petit camion de rue devenu resto peut t’abreuver de manière pas-pire-pantoute ! Leurs plats aux influences mexicaines sont honnêtes et très abordables. Oui, il y a des tacos au menu, mais aussi des entrées assez cool (j’ai beaucoup aimé la salade de carottes avec yogourt & coriandre) et des spéciaux qui changent chaque semaine selon l’inspiration du chef. Côté vino, la carte propose plusieurs vins nature funky, mais juste assez.

Pub Sir Joseph

Au Pub Sir Joseph, on sert des plats d’inspiration anglaise et irlandaise qui oscillent entre 6 et 18$. Pour un resto du genre, on s’attend à une bonne sélection de bières et quelques whiskys / scotchs pas pire, mais HA ! watch out la carte des vins ! Élaborée par un sommelier, la carte du Sir est toute petite, mais pas moins charmante, remplie d’importations privées assez cool merci. Ah, pis manque pas les huîtres à 1$ tous les dimanches & lundis !

Majestique

J’en parle vraiment souvent, mais je trouve que le Majestique est une des meilleures adresses sur le Plateau pour de la bouffe vraiment top avec un service ultra sympathique. Et tous les plats tournent autour de 10-12 $ ! Au Majestique, c’est facile de trouver des super bouteilles de vin nature (ou pas, mais tout aussi bonnes) pour moins de 50$. Et comme la carte change souvent, c’est aussi facile d’y retourner #hehe.

Santa Barbara

Au Santa Barbara, on offre une cuisine majoritairement bio avec des plats plutôt santé sans être vegan-bol-de-pousses-avocat. Les légumes sont vraiment mis de l’avant et ça, j’aime ça ! La carte des vins du Santa Barbara est axée sur les vins nature et chaque mercredi, ils en choisissent quatre qui sont à 20% de rabais. C’est vraiment une super idée pour ceux et celles qui ont envie de se faire une dégustation !

Cul-Sec

Le Cul-Sec, cave et cantine est le petit frère du très connu restaurant Pastaga. C’est le chef-propriétaire Martin Juneau qui est derrière ce minuscule établissement de Petite-Patrie au menu savoureux, mais pas cher du tout. La carte des vins est ultra-abordable : on y trouve des bouteilles buvables à moins de 40$. Sur place, tu peux même acheter des bouteilles de vin d’importation privée pour retourner chez toi ! Incroyable, non ?

Source: Lou White, via Les petites manies

 

Inépuisable Réservoir

Dominic Goyet, Marc-Alexandre Mercier et Ariane Lacombe, de l'Hôtel Herman, prennent les commandes du Réservoir. Les deux premiers y ont travaillé, dans le passé. Mme Lacombe était pour sa part une habituée de cette petite adresse qui a connu de belles années. Avec le brasseur Michel Labitsky, l'équipe a l'intention de recommencer à servir le lunch (jeudi et vendredi) à compter du 1er décembre, de faire quelques rénovations, d'expérimenter davantage côté bière, puis d'ajouter le brunch au moment opportun. Végétarien depuis peu, le restaurant recommencera en outre à servir de la viande.

Source: Lou White, via La Presse du 14 novembre 2016

 

 

Thaï Sep: coup de coeur laotien

Ce petit restaurant formidable, c'est le Thaï Sep, une adresse où des cuisiniers d'origine laotienne préparent des plats laotiens et des plats thaïlandais, notamment du nord du pays où les cultures des deux nations de l'Asie du Sud-Est se croisent. C'est aussi une petite adresse de la rue Jean-Talon Est, près de Papineau, où l'on apporte son vin. Déco pas compliquée, mais sympathique et enjouée avec des couleurs vives, carte longue et fascinante, accueil en français allumé. Franchement, je ne lui ai pas trouvé de défauts, à part qu'on ne peut payer qu'en argent comptant.

Source: Lou White, via La Presse du 10 novembre 2016

 

Se coucher tard à la Petite Maison

La Petite Maison du chef Danny St Pierre vient d'introduire à son offre un menu couche-tard pour bien nourrir les noceurs en fin de soirée. Pour seulement 21 $, on peut déguster après 21 h, du mercredi au dimanche, une entrée et un plat principal, comme cette délicieuse assiette d'aiglefin en tempura avec salade crémeuse au citron confit goûtée sur place. Le restaurant a aussi annoncé cette semaine le retour du midi, du mercredi au vendredi, avec menu à partir de 16 $.

Source: Lou White, via La Presse du 10 novembre 2016

 

Tejano s'amène dans le Vieux-Port

Dylan Kier ne chôme pas. Après avoir ouvert le Blackstrap BBQ à Verdun, il a eu la bonne idée d'utiliser la viande qu'il fume sur place, dans la plus pure tradition du Sud-Ouest américain, pour confectionner de décadents burritos, offerts chez Tejano BBQ, dans le quartier Saint-Henri.

Source: Lou White, via La Presse du 9 novembre 2016

 

L'auberge montréalaise

Le MTL resto + bar ouvrira officiellement le 10 novembre au 4051, rue St-Hubert, remplaçant le bar Inspecteur Épingle, fermé depuis quelques mois, comme nous l'apprend La Presse. Les propriétaires, dont Marc-André Plante (Huis Clos, Mr. Smith, Grenade) souhaitant développer un concept d'"auberge espagnole", la cuisine revisitera les classiques québécois tout en s'inspirant des différentes cultures présentes dans la ville. Du côté des cocktails, les recettes habituelles seront également revisitées sur le même principe. Dès décembre, l'appartement situé à l'étage devrait pouvoir de plus accueillir des visiteurs de partout dans le monde.

Source: Montrealinfo.com du 8 novembre 2016

Le festin du capitaine, le mois du grille cheese, des burgers sains et de qualité, de nouveaux restos...

Le Festin du capitaine»: joyeux bordel

Fondé l'an dernier à Toronto, le restaurant Captain's Boil a remporté une telle popularité que plusieurs succursales ont suivi. Rebaptisé Le Festin du capitaine, le concept s'amène au Québec, alors que deux succursales ont ouvert leurs portes récemment dans le Quartier chinois et au centre-ville.

Source: Lou White, via La Presse du 7 novembre 2016

 

MTL Bar, l'auberge montréalaise

Marc-André Plante est derrière plusieurs bars de quartier à Montréal (Huis Clos, Monsieur Smith, Grenade, Bar Inc.). Mais lorsque les propriétaires de l'ancien Inspecteur Épingle, Mathieu et Annie Boudrias, lui ont proposé de s'associer pour un nouveau projet, il a hésité. «Je voulais que ça soit plus qu'un autre beau bar», confie-t-il. C'est alors qu'il visionnait le film L'auberge espagnole qu'a surgi l'étincelle: ouvrir un bar de quartier, oui, mais par où transiteraient des voyageurs de partout dans le monde, venus passer quelques mois à Montréal pour travailler dans son établissement - et vivre dans l'appartement situé au-dessus. Une vraie auberge montréalaise, quoi, qui prendra forme dès décembre.

Source: Lou White, via La Presse du 5 novembre 2016

L’Affaire est ketchup

La toute petite brigade de ce resto se démène pour servir des plats dont l’apparente simplicité cache une gastronomie exceptionnelle, goûteuse et bien maîtrisée, depuis l’entrée jusqu’au dessert. Et pas de ketchup à l’horizon! C’est là un des fleurons de ce secteur en pleine effervescence gastronomique.

Source: Lou White, via Le Devoir du 4 novembre 2016

 

Une belle cuisine d'Haïti

Lors de son ouverture au coeur de février, Agrikol avait fait tout un tabac. Un restaurant haïtien rue Amherst ? Fallait oser. Les gens étaient allés voir et n’en étaient pas revenus. Comme c’était toujours plein et qu’ils ne prennent pas de réservation, je décidai d’attendre. Lundi, 24 octobre, 18 h 45, je réussissais à avoir une place au comptoir. Accueil chaleureux, décor exceptionnel, musique capable de mettre de bonne humeur le plus ronchon d’entre nous.

Source: Le Devoir du 4 novembre 2016

L'Artisan du burger, nouvelle enseigne de burgers premium en franchise

Emmanuel Fernandez se définit volontiers comme un « épicurien dans l’âme ». Ce qui n’empêche pourtant pas ce passionné de sport de prendre soin de son alimentation. De ce paradoxe est née l’idée de créer un concept de restauration rapide basé sur le burger sain et de qualité. En juillet 2015, cet ancien responsable du réseau Vidéo Futur ouvre un premier restaurant L’Artisan du burger dans le très dynamique quartier des Halles, rue Rambuteau, à Paris. Depuis, un deuxième établissement a ouvert ses portes rue Poncelet, dans le 17ème arrondissement de la capitale, ainsi que deux unités en franchise : à Golfe-Juan, dans les Alpes Maritimes, et à Nancy.

Source: Les Echos Franchise du 4 novembre 2016

Pays basque : la Semaine des restaurants, ça commence lundi

Une soixantaine d'établissements du Pays basque participeront du 7 au 13 novembre à la Semaine des restaurants. À partir de sa carte habituelle, chaque chef a élaboré pour l'occasion un menu à 19 euros le midi et 29 euros le soir, comprenant une entrée, un plat et un dessert, hors boissons. L'idée est de mettre en avant la gastronomie locale et d'attirer de nouveaux clients.

Source: Sud Ouest du 4 novembre 2016

Cuisine de rue: le tour du monde un camion à la fois

Paris, Le Cap, Montréal, Rome, New York et San Sebastian font partie des villes les plus prisées des amateurs de bonnes tables. Mais depuis quelques années, le tourisme gastronomique prend un nouveau visage, alors que des camions de cuisine originaux incitent des voyageurs à parcourir des centaines, voire des milliers de kilomètres. Aperçu.

Source: Lou White, via La Presse du 3 novembre 2016

Retour du mois du grilled cheese au L'Gros Luxe

C'est le retour du mois du grilled cheese au L'Gros Luxe. Depuis le 1er novembre, les six établissements de la chaîne mettent un grilled cheese différent en vedette chaque semaine du mois. La carte rivalise d'ingéniosité, avec des garnitures aussi inusitées que Doritos, bacon et macaroni au fromage BBQ, poulet au beurre ou même une variation sucrée de gâteau au fromage à la crème servi entre deux gaufres.

Source: Lou White, via La Presse du 3 novembre 2016

Pigeon espresso-bar: le plus mauvais café du monde!

Une façon rigolote pour le propriétaire, Jonathan Dresner (Notre-Boeuf-de-Grâce), de rire gentiment du côté snob souvent associé aux établissements dits de «troisième vague», où chacun affirme avoir LE meilleur café du monde. Mais Pigeon, nous rassure-t-il, servira du bon café, acheté directement auprès des producteurs. L'endroit, situé en plein centre-ville, boulevard De Maisonneuve Ouest, n'offrira pas de places assises dans ses 200 pi2, dans le pur esprit de l'«espresso-bar» à l'italienne. L'ouverture est prévue au cours des prochains jours.

Source: Lou White, via La Presse du 2 novembre 2016

Mehdi Brunet-Benkritly et son nouveau restaurant Marconi

Mehdi Brunet-Benkritly est un grand chef. Après avoir fait passages entre autres au restaurant Toqué! et au Pied de Cochon, il est parti quelques années à New York pour ouvrir le restaurant Fedora et le Chez Sardine. Depuis un an, il est de retour à Montréal et dans un mois il ouvrira son nouveau restaurant Marconi!

Source: tastet.ca du 2 novembre 2016

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.