mardi 21 novembre 2017
Enfin les mots barman et barmaid ont changé pour bartender

Enfin les mots barman et barmaid ont changé pour bartender

Ce ne sont pas des «servantes de bar» (barmaids), mais des érudites du cocktail. Les femmes sont de plus en plus nombreuses derrière le zinc et elles remportent les grands concours internationaux. Nous vous en présentons quelques-unes.

Des expertes de la mixologie

Le mois dernier, Kaitlyn Stewart est devenue la «meilleure bartender au monde» à la suite de sa victoire au World Class, un immense concours organisé par Diageo, multinationale des produits alcoolisés. Les femmes sont nombreuses comme jamais, derrière le bar, et elles montent sur les podiums des concours de cocktails les plus prestigieux.

Aucun classique ne leur échappe. Elles vous préparent un boulevardier, un vieux carré, un bamboo ou un french 75 en un tournemain. Peut-être qu'elles vous suggéreront même quel gin et quel vermouth marier pour que votre negroni goûte le ciel. Disons qu'on est loin d'un épisode de Barmaids 2, où une des protagonistes se demande si elle devrait ou pas se faire poser de gigantesques implants mammaires.

Le terme «barmaid» n'est d'ailleurs pas utilisé dans le milieu des bars à cocktails. «Barman» ne fait pas non plus l'affaire. On dira plutôt «bartender», mot neutre et non sexué.

Lire l'article complet d'Ève Dumas

Source: Lou White, via La Presse du 14 octobre 2017